Son ami s’est suicidé, il discute sur sa tombe chaque semaine

0
477
discute sur sa tombe chaque semaine

Son meilleur ami s’est suicidé ce printemps, alors qu’ils étaient encore au lycée. Depuis il ne se passe pas une semaine sans qu’il vienne visiter son ami au cimetière pour discuter avec lui. Il partage avec nous, quelques notes prises au grès de ses conversations, là assis, sur la tombe de son meilleur ami.

On nous appelait « Tom et Jerry » tout simplement parce qu’il s’appelle Thomas et que mon nom de famille est Jerry. Enfin..il s’appelait Thomas. On était inséparable depuis la 6ème, Tom s’est suicidé lorsqu’on était en terminal. C’était mon meilleur ami. Depuis il ne se passe pas une semaine sans que j’aille m’asseoir sur sa tombe pour discuter avec lui.

1 ère semaine, Avril 2017 :  » Salut poto, je peux à peine poser mon gros cul ici, y a des fleurs partout, j’ai pris le soin d’en prendre quelques unes pour aller les mettre sur les tombes que personne ne vient jamais voir j’espère que personne de ta famille ne va m’en vouloir…Si tu veux jte lis les cartes  » Sincères condoléances à toute la famille pour cette perte tragique d’un jeune homme que l’on aimait tant » Ouais non en fait, je ne vais pas te les lire…c’est naze, ça sert à rien. Rha pis merde je suis en colère, je reviens ».

2 ème semaine , Mai :  » Je voulais venir hier mais j’ai vu au loin les amis de tes parents, du coup j’ai préféré faire un tour en attendant, et puis d’autres personnes sont venus je les connaissais pas. Je ne sais pas ce qu’ils t’ont raconté, je voulais leur dire, « bougez vous de là c’est ma place » mais tu me connais, j’ai pas osé.. »

3 ème semaine :  » Il commence à faire chaud, les fleurs vont cramer. Le prof **** a pété un cable aujourd’hui en cours. Il a voulu nous parler de toi, « une cellule psychologique » il a dit. Personne n’a répondu, tout le monde a baissé la tête. T’es comme un fantôme ici, les gens au lycée ils prononcent ton nom en murmurant et moi c’est encore pire. T’es vraiment un salaud, faut que je te le dise, je suis en colère. Tu m’as laissé seul. Je fais quoi moi sans toi ? Comment je révise? Qui s’assoit à côté de moi dans le bus ? Je mange même plus pendant la pause. Ma mère a pris rendez-vous avec le lycée. J’sais pas bien si elle a peur pour moi ou pour mes notes. »

4 ème semaine :  » Je crois que maintenant c’est fichu, tu reviendras pas. Qu’est ce que t’es en train de faire là ? Même pas un mot un signe, rien. Le gars du cimetière il me trouve chelou à parler tout seul, mais moi je m’en fous, à quoi ça sert de venir au cimetière si on peut pas parler ? »

Fin juin : « C’est l’été aujourd’hui, et là je me suis dit  » c’est la première fois qu’on sera pas ensemble à la fête de la musique ». Tu te rends compte ? Les mecs du groupe, ils veulent continuer sans toi, ils disent que c’est un hommage, pfff des conneries, t’y crois toi ? Ils sont venus te voir au moins ? Je sais pas quoi faire, je suis là avec ma guitare comme un con »

Été 2017 : « Mes parents veulent que je parte en vacances « pour oublier », je leurs ai dit non, qu’aux Canaries, ta tombe elle est pas là. Je leurs ai dit que je voulais pas oublier, que c’était complètement con de me dire un truc pareil. Je crois pas que ça les a rassurer, mais je m’en fous. »

Sept 2017 :  » On avait dit qu’on ferait des études d’architectures tous les deux, ben ça y est j’y suis, ça a même été plus facile que je croyais. Je me suis fait un ennemi direct aujourd’hui en lui disant que la place a côté de moi était réservé, alors que finalement…personne n’est venu. Y a des tonnes de trucs à lire, mais t’inquiète je vais y arriver, le seul problème c’est que le cimetière est vachement loin de la fac, tu pouvais pas être enterré ailleurs petit con? »

20 ème semaine :  » Salut poto, y a qu’ici où je peux bosser mes lignes droites. Ah fallait que je te dise, tu sais qui était là juste avant moi ? Bah ouais tu sais je suis con. Mathilde…je l’ai trouvé belle, je voulais lui dire, je voulais aussi lui demander ce qu’elle devient. Je monopolise un peu l’espace ici, au lycée à la fin on murmurait que j’étais le gars chelou du cimetière. Je sais pas bien ce qu’elle m’aurait dit. Ouais…je sais…j’ai honte, promis mec la prochaine fois je vais lui parler »

24 ème semaine :  » Mes plus beaux dessins, je les fais ici, regarde tu trouves ça comment ? Bon le truc s’il était en vrai il se casserait surement la gueule, mais là sur le papier, je trouve que ça claque »

26 ème :  » C’est quoi ce bordel avec la Toussaint ? sans déconner les gens ont pas autre chose à faire que de venir au cimetière ? Ouais t’as raison…mais moi je te ramène des M&M’s mec, eux ils te ramènent des chrysanthèmes s’il te plait. Je vais de nouveau devoir poser mes fesses à côté, heureusement qu’on t’a fichu à coté d’un espèce d’arbre. « 

 27 ème :  » Faut vraiment que je lève le nez de mes planches, j’ai failli shooter une vieille sur le chemin, c’est quoi ces allées avec des cailloux sérieux ? Elle a failli te rejoindre direct la pauvre. Au fait, claaaaaase ton monument, bon on l’aurait pas dessiner comme ça, mais quand même, chapeau. »

Aujourd’hui :  » Je me suis acheté un coussin spécial toi, ça pèle ici..oh tu sais quoi…? Aujourd’hui, j’ai revu Mathilde… »

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.