Star Wars, le retour du jedi contre-attaque encore

0
1419

La rumeur courait depuis presque trente ans : il y aura bien une suite à la Guerre des Etoiles, avec les acteurs originaux. Sauf que tout cela s’annonce dans un joyeux désordre…

Dark-Vador-300x224 Star Wars, le retour du jedi contre-attaque encoreEcoutes bien, petit padawan

Cette nouvelle trilogie (2017 – xxxx) fera suite à la première trilogie (1977 – 1983) qui fut elle même suivie d’une prélogie (1999 – 2005) dont les films sont sortis après mais qui racontait des évènements antérieurs.

Pour faire simple, les films d’après racontaient l’histoire d’avant et les films d’après vont raconter l’histoire d’après les films d’avant qui racontaient l’histoire d’après. Que la force soit avec vous, pendant.

La bonne nouvelle, c’est que les acteurs originaux, Harrisson Ford, Mark Hamill, et Carrie Fisher seront présents, la mauvaise, c’est qu’ils ont largement dépassé l’âge de faire des triple saltos arrière tout en lasérisant des Stormtroopers. Harrisson Ford aura un rôle « très important », ce qui tombe bien, vu qu’on va lui demander de jouer un Han Solo âgé, ce qui devrait être mieux que d’essayer de jouer un Indiana Jones encore jeune, qui n’était pas une franche réussite dans le dernier opus.

Voilà ce qu’on sait de la trilogie à venir.

Je suis ton père

Le problème majeur qui va se poser, c’est l’univers de Star Wars. En effet, Georges Lucas avait accepté, sous son contrôle, que l’univers des films soit décliné dans toute une série de romans, séries télévisée, dessins animés, j’en passe, qui se dérouleraient dans l’univers de Star Wars, un « univers persistant », dont certains ont imaginé ce qui s’est produit après les évènements du « Retour du Jedi ».

Pour vous donner une idée, j’ai un ami qui est fan. Mais fan, pas pour rire. Sa collection de romans, Bds et livres divers dans l’univers persistant de Star Wars occupe un pan de mur entier de son appartement (dont beaucoup de livres en anglais). Donc, pour qui n’en a pas assez avec les six films, il y a ce qu’il faut pour prolonger l’expérience.

Tout cela, nous l’avons dit, sous le contrôle de Georges Lucas.

Qui s’est soudainement, la semaine dernière, rendu compte que les produits dérivés ne collaient pas avec le scénario de son film. Qu’à cela ne tienne : Georges Lucas et Lucasfilms ont tout simplement décrété l’exclusion de tous ces dérivés de la chronologie officielle de Star Wars. Balayé, fini, tout ce qui avait été écrit avec le sceau officiel se le voit retirer et devient, pour le coup, caduque.

C’est à tout le moins cavalier. Ou un peu facile, comme un gamin qui dirait « On dirait que ça compte pour du beurre, d’ac’ ? ».

dark-vador-patate-300x195 Star Wars, le retour du jedi contre-attaque encoreQue la force soit avec toi

Alors, faudra-t-il aller le voir, ce Star Wars ? On sait que Georges Lucas s’était, il faut le dire, planté dans les grandes largeurs avec sa deuxième trilogie, qui faisait une part trop belle aux effets spéciaux et aux personnages insupportables (Jar Jar Binks) au détriment d’une certaine ambiance qui se dégageait des premiers.

On peut supposer que les trois films à venir auront tout de la superproduction rouleau-compresseur, avec un petit côté revival nostalgique pour attirer les fans. Bref, on sait que ça ne vaudra pas la trilogie originale.

On se dira alors qu’il ne faudra pas aller les voir. Mais on ira quand même. C’est la magie Star Wars.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here