Accueil Tags Alexis Vastine

Tag: Alexis Vastine

Décès un 9 mars, éphéméride

0
Aujourd’hui

Pas de journée internationale recensée

Défunts du jour

2015 : La collision aérienne de Villa Castelli est un accident qui s’est produit entre deux hélicoptères le vers 17 h 00 locales (20h00 UTC) à proximité de Villa Castelli en Argentine lors du tournage de l’émission de téléréalité Dropped produite par Adventure Line Productions pour TF1. Les dix personnes à bord des deux hélicoptères sont toutes décédées dans l’accident dont trois des champions sportifs français candidats, la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine.

Florence_Arthaud_dédicace-247x300 Décès un 9 mars, éphémérideFlorence Arthaud : surnommée « la petite fiancée de l’Atlantique » est une navigatrice française, notamment seule femme victorieuse de la Route du Rhum, en 1990. En août 1990, elle s’attaque au record de la traversée de l’Atlantique Nord à la voile en solitaire, détenu par Bruno Peyron. En 9 jours 21 heures et 42 minutes, elle améliore la performance de près de deux jours. En novembre de la même année, elle remporte la Route du Rhum, rejoignant Pointe-à-Pitre après 14 jours 10 heures et 10 minutes. En 1997, Arthaud remporte la Transpacifique comme équipière de Bruno Peyron et dispute la solitaire du Figaro. En 2002, elle souhaite s’attaquer au record du tour du monde en solitaire et tente de rassembler des fonds pour racheter le trimaran Sport-Elec, sur lequel a couru Olivier de Kersauson. Elle participe en 2004 à la transat en double Lorient-Saint-Barth avec Lionel Péan. Elle court avec Luc Poupon, le frère de Philippe Poupon, ils participent, en 2006, à l’Odyssée Cannes – Istanbul sur monotype Bénéteau Figaro II. L’année suivante, ils disputent la Transat Jacques-Vabre sur un Class40.

Camille_Muffat Décès un 9 mars, éphémérideCamille Muffat est une nageuse française. Licenciée au club de l’Olympic Nice Natation et spécialiste du quatre nages puis de la nage libre, dont la carrière sportive s’étend de 2005 à 2014, elle est considérée comme l’une des plus grandes nageuses françaises. Elle se révèle au plus haut niveau à l’âge de 15 ans, en battant Laure Manaudou sur 200 m 4 nages lors des Championnats de France 2005, et en lui subtilisant son record de France. Elle est championne d’Europe sur cette distance en petit bassin à Debrecen en 2007. À partir de 2010, elle se consacre exclusivement à la nage libre, et remporte son premier titre mondial sur 200 m en petit bassin à Dubaï. Lors des Jeux Olympiques de Londres, elle remporte trois médailles : l’or sur 400 mètres nage libre le , puis l’argent sur 200 mètres nage libre, et enfin le bronze sur le relais 4 × 200 mètres nage libre. Un jour avant Yannick Agnel, Camille Muffat devient la quatrième Française à remporter un titre olympique individuel en natation après Jean Boiteux en 1952, Laure Manaudou en 2004 et Alain Bernard en 2008. Elle est également la troisième Française, après l’athlète Micheline Ostermeyer en 1948 et la nageuse Laure Manaudou en 2004, à avoir remporté trois médailles olympiques lors d’une même édition. Elle annonce sa décision de prendre sa retraite sportive en .

Alexis_Vastine_2008-234x300 Décès un 9 mars, éphémérideAlexis Vastine est un boxeur français, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Pékin 2008. Concourant dans la catégorie des super-légers (moins de 64 kg), Alexis Vastine atteint les demi-finales aux Jeux olympiques de 2008. Opposé au Dominicain Félix Diaz, Vastine mène le combat jusqu’à la fin de la troisième reprise (9-5). Le Dominicain se lance alors dans un pressing effréné. L’arbitre sanctionne Vastine une première fois, lui faisant perdre deux points. À dix-neuf secondes de la fin, l’arbitre décide de le sanctionner une seconde fois, l’accusant de s’être trop accroché. Vastine s’incline finalement 10-12. L’arbitrage controversé de cette demi-finale donne lieu a une réclamation de la délégation française, qui n’aboutit pas. Diaz est sacré champion olympique dans la foulée, en dominant nettement le Thaïlandais Manus Boonjumnong (12-4). Alexis Vastine devient champion du monde militaire amateur, battant en finale le Biélorusse Ramashkevich, le 29 novembre 2008, à Bakou en Azerbaïdjan. Aux Jeux olympiques de 2012, il est éliminé en quart de finale (dans les moins de 69 kg), sur décision arbitrale, face à l’Ukrainien Taras Shelestyuk (18-18). La décision est contestée par Vastine et huée par le public londonien. Une double réclamation est faite par l’équipe de France, portant également sur le combat de Nordine Oubaali, éliminé la même soirée, dans la catégorie moins de 52 kg, en quarts de finale, mais la réclamation est rejetée. Les déceptions après l’injustice des décisions d’arbitre le font plonger dans la dépression et les excès. Mais en janvier 2014 il se reprend, retrouve sa forme et gagne, pour la quatrième fois, le championnat du monde militaire, au Kazakhstan. Nommé brigadier-chef dans le 121e régiment du train, il défile sur les Champs-Élysées le 14 juillet6.

Charles-Bokowski Décès un 9 mars, éphéméride1994. Charles Bukowski, mort à 73 ans, était un écrivain américain auteur de romans, qui a pu aussi prendre divers pseudonymes.. Il est l’auteur, en prose comme en poésie, d’une œuvre considérable. En période de crise économique, son père le bat, sa mère est soumise, et découvre la bagarre et l’ivresse. Il s’émancipe, devient un peu journaliste et marginal, écrit beaucoup, lit les classiques, travaille à la poste et trouve son style. Il publie à partir de 1969 : « Journal d’un vieux dégueulasse » puis « Le Postier », passe d’une femme à l’autre, s’installe en Californie, fréquente les «hyppies, devient écrivain-culte en Europe et alcoolique, publie « Les Contes de la folie ordinaire » (adapté au cinéma) et « Au sud de nulle part ». Il meurt d’une leucémie.

Menahem-Begin Décès un 9 mars, éphéméride1992. Menahem Begin, né dans l’empire russe, mort à 78 ans à Jérusalem, a été Premier ministre israélien entre 1977 et 1983. négocie les accords de paix de Camp David avec le président égyptien Anouar el-Sadate, sous la médiation américaine du président Jimmy Carter. Il est alors convenu du retrait de Tsahal de la péninsule du Sinaï, restituée à l’Égypte. Ces accords, qui concrétisèrent le principe diplomatique d’échange « Territoires contre Paix », valent aux deux négociateurs le prix Nobel de la paix en 1978. Les négociations continuent jusqu’à la signature du traité de paix israélo-égyptien de 1979. Avant la création de l’Etat d’Israël, il avait pris le commandement de l’Irgoun (organisation militaire clandestine luttant contre les Britanniques).

« Dropped » : Camille Muffat et Alexis Vastine inhumés

0
(Capture d'écran Twitter)

Plus d’un millier d’anonymes massés devant l’église Saint-Ouen, à Pont-Audemer (Eure) ont suivi ce mercredi après-midi les obsèques du boxeur Alexis Vastine, intervenues après celles ce matin de la nageuse Camille Muffat. Tous deux morts dans le crash aérien lors du tournage en Argentine de « Dropped », téléréalité de TF1.

La famille voulait une certaine intimité. Un écran géant a donc été dressé devant l’église. Seuls le ministre des Sports et des amis sportifs du boxeur (le judoka Teddy Riner, le footballeur Sylvain Wiltord, le lutteur Christophe Guenot notamment), venus de Paris, sont entrés dans l’édifice. Des gants de boxes ont été déposés sur le cercueil du médaillé olympique, dans l’église

Ce matin, la nageuse et championne olympique Camille Muffat, 25 ans, était enterrée à Nice. Ses obsèques ont auparavant été célébrées à l’église de Saint Jean-Baptiste-Le-Vœu. Plusieurs centaines de personnes étaient massées devant l’édifice.

De longs applaudissements ont retenti à l’arrivée du cercueil blanc. Des stars de la natation française étaient présentes : Alain Bernard (qui participait aussi à l’émission « Dropped »), Coralie Balmy, Yannick Agnel, Laure Manaudou, son ancien entraineur Fabrice Pellerin. Des officiels de la fédération française de natation et du Comité olympique, ainsi que le maire de la ville, se sont déplacés. Son ancienne camarade d’entrainement à Nice Charlotte Bonnet en a dressé en émouvant portrait.  Idole de Camille Muffat, le comédien belge François Damiens avait fait parvenir un message vidéo. Le cercueil a quitté l’église sur la musique des « Chariots de feu » de Vangelis.

Hier mardi après-midi, l’ingénieur du son Edouard Gilles, qui travaillait pour la société de production ALP, a été enterré à Brasles, près de Château-Thierry (Picardie). Le compagnon d’infortune des champions décédés dans le crash des hélicoptères a été honoré dans l’église Saint-Crépin par de nombreux techniciens intervenant dans les différentes émissions produites par ALP. Parmi elles, « Koh-Lanta », dont le présentateur Denis Brogniart, très affecté, était présent.

« Dropped » : le temps des inhumations

0
(Capture d'écran Youtube)

La nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine seront inhumés mercredi prochain, la première à Nice, le second à Pont-Audemer (Eure). Les deux sportifs figurent parmi les dix victimes du crash d’hélicoptères du 9 mars, sur le tournage de l’émission de téléréalité de TF1 « Dropped », au pied de la Cordillère des Andes.

Huit des morts étaient français : cinq membres de l’équipe de production, la navigatrice Florence Arthaud et les deux autres sportifs. Leurs cercueils sont arrivés d’Argentine hier dimanche à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, transportés à bord d’un vol d’Air France. Outre des officiels des deux pays, les familles des victimes étaient présentes pour une cérémonie privée et très sécurisée dans une chapelle ardente improvisée. Les dépouilles doivent rejoindre les villes d’origine de chacun.

Les obsèques de Camille Muffat, 25 ans, se feront dans l’intimité de sa famille et du monde sportif, très ébranlé par la tragédie. De grands champions sont ainsi attendus le matin à l’église niçoise de Saint Jean-Baptiste-Le-Vœu. Le public pourra rendre un hommage sur un registre de condoléances.

Tout autre scénario pour Alexis Vastine, 28 ans. Son père espère voir à Pont-Audemer (église Saint-Ouen à 15h) « tous les gens qui l’ont soutenu ». Le ministre de la Défense est attendu (le boxeur olympique était militaire), ainsi que de nombreux membres des équipes de France. Très soutenue notamment en Normandie, la famille Vastine a déjà été frappée par la mort accidentelle de la jeune sœur d’Alexis en janvier dernier.

Pour l’emblématique Florence Arthaud, 57 ans, une cérémonie religieuse est prévue lundi 30 mars à Paris en l’église Saint-Séverin. Le 28 avril suivant, une deuxième commémoration est prévue en mer, avant l’inhumation sur une île de Méditerranée, au large de Cannes.

Au-delà du deuil, les familles ont vivement interpellé ces derniers jours la société de production ALP, aux manettes du jeu d’aventures « Dropped ». Manque d’informations, sentiment d’abandon, difficultés à se rendre en Argentine pour s’incliner sur les corps, les critiques ont été vives. Le frère de Florence Arthaud, lui-même pilote d’hélicoptère, a dénoncé une « chasse à l’image », qui faisait prendre tous les risques aux pilotes des appareils. »On a zappé les règles de sécurité. » Un responsable d’ALP a assuré avoir pourtant vu les deux pilotes aguerris « répéter ensemble » avant le vol. L’enquête officielle sur les causes de ce crash en vol n’a toujours pas abouti, mais s’orienterait vers une « mauvaise coordination » entre eux.

« Dropped » : identifiées, les victimes bientôt en France

0

Un rapatriement possible en fin de semaine : une fois les procédures administratives terminées, les familles des huit Français morts le 9 mars en Argentine dans le crash du jeu de téléréalité de TF1 « Dropped » vont pouvoir récupérer les corps, désormais identifiés.

« Je vais signer l’autorisation pour qu’ils soient déjà transportés jusqu’à Buenos Aires», indiquait hier lundi soir le juge fédéral Daniel Herrera, chargé de l’enquête. Les dépouilles se trouvent depuis une semaine à la morgue de La Rioja, au pied de la Cordillère des Andes, à plus d’un millier de kilomètres de la capitale.

Après l’explosion des deux hélicoptères qui se sont heurtés et sont tombés au sol , il aura donc fallu une semaine pour confirmer l’identité des deux pilotes, mais aussi de la navigatrice Florence Arthaud, de la nageuse Camille Muffat, du boxeur Alexis Vastine et des cinq membres de l’équipe de tournage.

A la morgue, neuf experts ont travaillé ensemble : trois gendarmes français de l’Institut de recherche criminelle, spécialistes de l’identification des victimes de catastrophes, ont apporté des données médicales sur les victimes aux six légistes argentés mandatés par le juge. Ils ont pratiqué des radiographies, des comparaisons dentaires et d’autres analyses médicales. Une vérification ADN sera pratiquée en France.

Le frère de Florence Arthaud a déjà fait savoir que sa sœur serait inhumée sur une île méditerranéenne au large de Cannes. Le week-end dernier, ses amis marseillais se sont réunis et ont dispersé des roses à la mer.

Concernant l’accident, la thèse d’une erreur de pilotage semble pour l’instant privilégiée. Après la collecte de pièces sur les épaves, les experts français et argentins travaillent désormais à les analyser en laboratoire.

« Dropped » : maintenant, identifier les victimes

0

Elle s’appelle Virginia Illanes Bordon. La  juge d’instruction argentine, entre autre urgences, dira quand les huit Français morts du crash des hélicoptères du jeu de téléréalité de TF1 « Dropped » pourront être rapatriés. Les autopsies ont commencé ce mercredi.

Trois gloire du sport national, la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine, et cinq membres de l’équipe du tournage ont péri au pied de la Cordillère des Andes lundi soir.

Les services de secours argentins ont peiné à approcher des décombres, en terrain accidenté. Selon un responsable de la sécurité de la province de La Rioja, les dix corps (huit Français et les deux pilotes locaux) sont méconnaissables sous l’effet du feu ». Tous ont été péniblement dégagés des débris calcinés, sous une chaleur accablante, et transportés hier mardi en ambulance vers la morgue de la province, située dans la ville de La Rioja (147.000 habitants), à 37 kilomètres des lieux du drame. Et à plus de 1.100 kilomètres de Buenos-Aires.

C’est là que le Consul général de France Raphaël Trannoy les a visité hier soir. Il a également rendu visite au reste de l’équipe du jeu, techniciens de la société de production ALP et candidats, reclus dans leur hôtel en attendant d’être entendus par les enquêteurs.

A la morgue, les légistes doivent donc procéder à l’identification des victimes et pratiquer des autopsies. Des tests sanguins doivent notamment dire si les pilotes avaient bu de l’alcool ou pris des stupéfiants. Seule certitude : on sait qui se trouvait précisément à bord de chacun des deux appareils qui se sont percutés en plein vol.

Parmi le groupe d’enquêteurs français attendu sur place ce mercredi, on compterait des gendarmes, des légistes, des dentistes et des experts en empreintes digitales.