Accueil Tags Code de la consommation

Tag: code de la consommation

Devis de pompes funèbres : on a trouvé l’horreur de l’année

3
devis pompes funèbres
Exemple de devis inacceptable

C’est un devis qui nous a été envoyés par un lecteur, et qui nous a fait tomber de nos chaises. Un devis tout compris, ou tout inclus, all inclusive, open bar, buffet à volonté. Précisons qu’il est émis par une pompe funèbre qui a pignon sur rue, un numéro d’habilitation, rédigé par un conseiller funéraire diplômé, etc. Je n’aurai jamais cru écrire ça un jour, mais : rappel du basique des basiques.

Un article difficile

C’est, curieusement, l’article le plus difficile que j’aie jamais eu à écrire, parce qu’il énonce des choses tellement évidentes, à des lecteurs professionnels du funéraire pour qui c’est la base, que je ne sais même pas par où commencer. Par le début ?

Une pompe funèbre, en matière tarifaire, vis à vis de la famille, doit fournir trois documents distincts : un devis, un bon de commande, une facture. Exceptionnellement, il peut être toléré que commande et facture se confondent, mais considérons ceci : une pompe funèbre qui réalise un convoi doit avoir en sa possession un devis et une commande signés de la main de la famille. Ces deux documents doivent être distincts et identiques.

Deux documents, devis et commande, distincts et identiques. Et détaillés : la famille doit connaître chaque prestation et, c’est important, son prix. Même dans le cas d’une offre globale, type « Convoi tout compris à 2500 euros », chaque poste doit être détaillé et le prix de chaque prestation doit être stipulé.

Ce qu’en dit la DGCCRF

Une simple consultation du site de la DGCCFR s’avère instructive. « Toute entreprise de pompes funèbres est dans l’obligation de vous remettre un devis gratuit écrit, détaillé et standardisé. »

Le lecteur attentif aura noté que le mot détaillé est écrit en gras.

Toujours sur le site de la DGCCRF, il est écrit : « Avant l’établissement de ce devis, n’hésitez pas à consulter la documentation générale de l’entreprise où doivent figurer les prix de chaque fourniture et prestation avec la mention de leur caractère obligatoire ou facultatif. La réglementation exige en effet que cette documentation soit constamment présentée à la vue de la clientèle et consultable par elle. ». Nul besoin de commentaires.

Il conviendra également de garder un œil attentif sur « l’Arrêté du 23 août 2010 portant définition du modèle de devis applicable aux prestations fournies par les opérateurs funéraires » qui impose un devis et des prestation basiques-type à chaque société, afin que la famille puisse comparer, à prestations équivalentes, les prix.

Trop gentil

Le lecteur qui nous a envoyé ce devis, dont vous aurez compris, à la lecture de ce qui précède, qu’il est complètement hors-sujet, tient la vie de son concurrent entre ses mains.

En effet, un devis de ce genre suffit amplement à déclencher un contrôle des fraudes, une multiplicité de devis de ce type suffit amplement à justifier un rapport de ces dernières à la préfecture, et un rapport suffit amplement à faire révoquer l’habilitation.

Bref, gardez en tête (et franchement, je vous aime bien, parce que je me sent vraiment idiot d’écrire ça, tellement ça paraît évident) que les pompes funèbres sont un métier réglementé, qu’en terme de communication et d’offre commerciale, on n’y fait pas ce qu’on veut.

Un devis, c’est un devis, il doit être détaillé, et identique au bon de commande et à la facture. Point à la ligne.