Accueil Tags Crématorium Argentan

Tag: crématorium Argentan

Revue de presse du funéraire du 7 janvier 2015

0

Décès dans Le Monde

Le motard polonais Michal Hernik, porteur du dossard 82, a trouvé la mort mardi 6 janvier sur la 3e étape du rallye Dakar 2015, entre Villa Carlos Paz et Chilecito, en Argentine. Les causes de sa mort restent encore inconnues. Le pilote KTM a été retrouvé sans vie à 300 mètres de la piste, à 16 h 03, a précisé un communiqué de l’organisation de l’événement. Il ne portait apparement pas son casque. Le directeur de l’épreuve, Etienne Lavigne, a également souligné devant la presse que sa moto ne présentait pas de traces de choc.

Nouvelles de la presse dans Résonance

L’année funéraire 2015 commence et l’actualité du secteur redémarre avec le sommaire de Résonance n° 106 de janvier 2015. Trois articles à ne pas rater, trois interviews! Bonne lecture et bonne année 2015.

Résonance Revue de presse du funéraire du 7 janvier 2015

Argentan, un crématorium, flash Funéraire Info sur Facebook
La construction d’un crématorium, aux abords du cimetière, initialement prévue pour le dernier trimestre 2013, a été repoussée. La mairie a donc reconduit le permis de construire pour un an. « Les travaux démarreront dans le courant de l’été », assure Franck Haution, directeur délégué du groupe Sérénium services funéraires, constructeur du crématorium. L’entrée en fonction du 2e crématorium de l’Orne, après celui de Sées, est désormais attendue pour le printemps 2016.

Euthanasie-peine de mort dans Le Monde

Retournement de situation pour le meurtrier belge Frank Van Den Bleeken, cinq jours avant la date prévue de son euthanasie. Ses médecins ont « décidé de ne plus continuer la procédure d’euthanasie », qui devait avoir lieu dimanche, a annoncé le ministre de la justice belge, Koen Geens, mardi 6 janvier.

Emprisonné depuis vingt-six ans — essentiellement dans des institutions psychiatriques — pour un assassinat en 1989 et de multiples viols, Frank Van Den Bleeken, 52 ans, avait demandé à bénéficier de la loi belge de 2002 autorisant l’euthanasie en raison de souffrances psychiques. Un droit à mourir que lui avait accordé la Cour d’appel de Bruxelles en septembre.

Frank Van Den Bleeken sera finalement transféré dans un centre psychiatrique spécialisé ouvert en novembre à Gand (Ouest), a précisé le ministre dans un communiqué. Le ministre n’a fourni aucune précision sur les motifs de ce revirement, indiquant seulement que « les motivations personnelles de cette décision relèvent du secret médical ».

[quote_box_center]

La revue de presse vous est offerte par Solution Funéraire.
Créée en 2013 et basée à Agen dans le Lot-Et-Garonne, Solution Funéraire est une agence Web spécialisée dans le domaine des pompes funèbres.
Face à une augmentation croissante des services en ligne et l’intégration d’internet dans tous les domaines de la vie sociale et économique, nous proposons des outils et une équipe pour accompagner les professionnels des services funéraires dans leur développement sur internet.

[/quote_box_center]

Fin de vie dans l’Express

La Cour européenne des droits de l’homme examine ce mercredi le cas de Vincent Lambert, un jeune homme en état végétatif. L’UNAFTC sera présente, en tant que tiers intervenante. Philippe Petit est médecin et administrateur à l’association. Interview.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/affaire-vincent-lambert-il-est-devenu-indecent-de-parler-du-droit-a-la-vie_1637028.html#dXxKRPzADC4MAOJ8.99

Sondage

« Dans le cadre de notre Ecole de Commerce (EGC), nous réalisons une étude de marché sur les entreprises funéraires. Nous aimerions connaître votre ressenti et vos attentes dans ce domaine.
Les réponses sont confidentielles et elles seront utilisées uniquement dans le cadre d’un dossier d’étude. »
C’est ici

Petits arrangements dans Sud Ouest

Des sociétés se disputent l’exclusivité de la réception des personnes décédées en maison de retraite. Exemple dans l’agglomération bordelaise. A lire ici (article payant)

Flash dans Funéraire Info

Les gendarmes du peloton motorisé de Malataverne ont flashé et intercepté le conducteur d’un corbillard circulant entre Marseille et Antony sur l’A7, la cérémonie devant avoir lieu mercredi matin.

Le jeune conducteur de 25 ans détenteur d’un permis de conduire probatoire roulait sur l’A7 à 159 km/h au lieu des 110 autorisés. Son permis lui a été retiré et il a dû appeler son entreprise de pompes funèbres (nous ne connaissons pas encore le nom) pour que son véhicule, un Renault trafic arrive à destination dans la soirée avec le cercueil.

Voeux

unnamed Revue de presse du funéraire du 7 janvier 2015

Archéologie dans NL Rennes

Sur le chantier de la seconde ligne du métro, place Saint-Germain, à Rennes, les archéologues de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) multiplient les découvertes.

Après avoir trouvé des objets datant de la seconde Guerre Mondiale, les archéologues exhument actuellement des squelettes.

Low cost helvétique

Le Conseil d’Etat veut mettre de l’ordre dans les pompes funèbres. Face à l’arrivée d’un nouvel opérateur sur le marché genevois, il estime «nécessaire de se doter des moyens permettant de mieux cadrer l’activité» de ces entreprises. L’Exécutif a déposé un projet de modification de la Loi sur les cimetières, qui introduit notamment le principe d’une autorisation d’exploiter, l’obligation de respecter les règles et usages professionnels, et la possibilité de prononcer des sanctions en cas d’infraction.

Si le Conseil d’Etat a décidé de durcir la législation, c’est que les choses se sont rapidement gâtées avec ces nouvelles pompes funèbres. Moins d’un an après leur arrivée, la Ville de Genève et Plan-les-Ouates leur ont interdit l’accès à leurs infrastructures, dont le crématoire de Saint-Georges. Motif : les prestations de l’Autre Rive laisseraient à désirer.

Surprise dans Le Monde

Le mardi 9 décembre, au fond du cimetière de Longué-Jumelles, non loin des cyprès longilignes, les employés de l’entreprise locale de pompes funèbres s’activent pour exhumer des corps d’un caveau familial.

Ils creusent et, très vite, tombent nez à nez avec un cadavre. Qui se trouve, non pas dans la tombe, mais à côté. Sans cercueil. Cette dépouille n’avait rien à faire à cet endroit, à l’extérieur d’un caveau, jugent les employés. Un mystère !

La gendarmerie, à qui été confié l’enquête, attend les résultats des expertises. « Nous ne disposons pas des éléments pour privilégier une hypothèse ou une autre », affirme un enquêteur.

Cinéma dans Funéraire Info

Xavier Beauvois aime le fait divers. Déjà auteur du remarquable film «Des hommes et des dieux » sur l’assassinat en Algérie des moines de Tibhirine,  le réalisateur sort demain mercredi une comédie intitulée « La rançon de la gloire ». L’histoire vraie du kidnapping du cercueil de Charlie Chaplin, en 1978.