Accueil Tags Crématorium Holnon

Tag: crématorium Holnon

Crématorium d’Holnon, redémarrage le 19 mars

0

Jean-François Cornu, le président d’Atrium, la société gestionnaire du crématorium d’Holnon nous a confirmé ce matin que le crématorium sera de nouveau en service et assurera les crémations à partir du jeudi 19 mars.


La crémation d’un défunt équipé d’un pacemaker non déclaré avait causé des dégâts dans le four du crématorium d’Holnon, fin février, entrainant des dommages au niveau des briques réfractaires et du ciment de l’installation de crémation.


Les cérémonies se tenaient dans la salle du crématorium d’Holnon, mais les crémations étaient redirigées vers les sites de Caudry ou d’Amiens, entrainant un léger décalage de la cérémonie de remise d’urne.


Il faut noter que les équipes du crématorium, extrêmement réactives et qui ne pouvaient communiquer sur la nature de l’incident avant le résultat de l’expertise, étaient présentes pendant cette période, pour permettre aux opérateurs funéraires et aux familles de trouver une solution et limiter la gêne des familles endeuillées.

Crématorium d’Holnon, le pacemaker qui fait boum

2

Un médecin  n’aurait pas stipulé la présence d’un Pacemaker sur le bleu, le certificat de décès (ou un thanatopracteur aurait oublier de le retirer). Un incident a suivi, il y a quelques jours, au Crématorium d’Holnon à l’occasion d’une crémation…

Atrium, le délégataire du Crématorium d’Holnon, a réagi aussitôt et a assuré les crémations réservées au moment de l’arrêt du four, assurant les cérémonies sur place et les crémations sur un autre site.

Tous les clients opérateurs funéraires prévenus ont eu ensuite le libre choix de s’orienter vers un autre crématorium, Caudry, Amiens, Arras ou Saint Soupplets ou d’adopter la même prestation que précédemment aux conditions normales du crématorium. La seule différence, dans ce cas est une remise d’urne différée de 24 ou 48h.

La durée des travaux est estimée à environ 3 à 4 semaines.

Le pacemaker, l’ennemi du crématorium

Le stimulateur cardiaque, ou pacemaker, est un dispositif médical implanté dans l’organisme fournissant des impulsions électriques destinées à stimuler les muscles cardiaques. Le pacemaker est un danger potentiel pour les fours des crématoriums en effet, le stimulateur cardiaque, exposé à une forte température, entraine une réaction chimique et provoque un effet de souffle dans un milieu confiné comme le four et une déflagration comparable à celle de deux grammes de TNT, capable d’envoyer un boulet de 8 kg à 100 km/h.

Selon l’article R 2213-15 du Code des Collectivités Territoriales, « si la personne décédée était porteuse d’une prothèse fonctionnant au moyen d’une pile, un médecin ou un thanatopracteur atteste de la récupération de l’appareil avant la mise en bière ». Si le patient décédé porte une telle prothèse, le retrait est, en effet, obligatoire pour permettre la crémation ou l’inhumation.

Des conséquences lourdes

Le coût de remise en état du four et la perte d’exploitation du crématorium pendant les travaux sont les conséquences directes pour l’exploitant. Aujourd’hui certains crématoriums sont équipés de scanner corporel pour vérifier l’absence de ce genre de matériels dans les cercueils. Néanmoins ce dispositif a aussi ses limites dues à la miniaturisation des prothèses.

D’une manière plus générale on observera que toute prothèse fonctionnant au moyen d’une pile, pacemaker, pompes à insuline, prothèse auditive, peuvent détériorer les appareils de crémation si elles ne sont pas retirées préalablement. La vigilance des intervenants doit ainsi être une règle d’or.

Crématorium d’Holnon, cérémonie de la mémoire et inauguration

0

Foule au crématorium d’Holnon ce samedi 15 novembre, malgré les nuages gris et bas, le matin une cérémonie du souvenir à réuni quelques 200 personnes venues célébrer la mémoire des défunts crématisés en 2014 et l’après-midi quelques 100 personnes étaient rassemblées pour l’inauguration officielle.

La manifestation de l’après-midi c’est déroulé en présence de Pascale Gruny, Sénateur de l’Aisne, Xavier Bertrand, ancien ministre, maire de Saint-Quentin et député de la deuxième circonscription de l’Aisne, Jean-Jacques Boyer, Sous-Préfet de Saint Quentin, Jean-Marc Lemaire, Maire d’Holnon, Jean-François Cornu, Président d’ATRIUM, ainsi que de nombreux élus des communes environnantes. Sans oublier Roland Delvallez, le président des Crématistes de l’Aisne, Jo Le Lamer, Président de la Fédération Française de Crémation, les équipes d’ATI, représentés par Tolek Matkowski et les nombreux entrepreneurs de pompes funèbres de la région et les équipes de Hyodall, venues en voisin.

Les temps forts de l’après-midi, Inauguration, discours, visite et moment de convivialité devant un verre!

Le crématorium initié par Jean Delepine, Maire honoraire, mis en œuvre par le Maire Jean-Marc LEMAIRE et le Conseil municipal de la commune d’Holnon, répond à une demande croissante de crémations, il est ouvert depuis le 6 mars 2014.

Répondant aux normes 2018 le crématorium a été équipé par ATI sur la partie technique, four et filtration.

Un grand merci aux équipes d’Atrium dirigé par Jean-François Cornu avec une mention spéciale à Émilie et à Elisabeth Kreb pour la réussite complète de cette journée.

Crématorium d’Holnon
Route d’Attilly – RD 686
02760 HOLNON
Tél – 03.23.64.00.68
Fax – 03.23.64.36.05

Inauguration du crématorium d’Holnon

0

Situé sur la commune d’HOLNON et ouvert depuis le 6 mars 2014, le nouveau crématorium sera inauguré le 15 novembre 2014 à 14h30.

Cette manifestation se déroulera en présence de Pascale GRUNY, Sénateur de l’Aisne, Jean-Jacques BOYER, Sous-Préfet de Saint Quentin, Jean-Marc LEMAIRE, Maire d’HOLNON, Jean-François CORNU, Président d’ATRIUM, ainsi que de nombreux élus des communes environnantes.

Le crématorium d’Holnon

La Ville d’Holnon a confié à Atrium, dans le cadre d’une délégation de service public, la construction, la gestion et l’exploitation du crématorium d’Holnon, situé, route d’Attilly, RD 686 à Holnon. Cette délégation a débuté à l’ouverture du crématorium pour une durée de 25 ans.

C’est un crématorium équipé par ATI, avec un four et un système de filtration aux normes 2018 !

Funéraire-Info sera présent à cette manifestation.

Pour se rendre au Crématorium d’Holnon

Route d’Attilly – RD 686 – 02760 HOLNON – Tél: 03.23.64.00.68 – Fax: 03.23.64.36.05

Le crématorium sort de terre à Holnon

0

Hier matin, rendez-vous était donné pour la pose de la première pierre symbolique du crématorium. Avec ouverture annoncée pour l’été 2013.

Si les travaux ont débuté dès septembre, la pose symbolique de la première pierre du futur crématorium s’est déroulée hier matin, en présence du premier magistrat Jean-Marc Lemaire, d’élus et du sous-préfet. Un projet repris par la municipalité en 2009, mais déjà lancé quelques années auparavant par le maire d’Holnon de l’époque, Jean Delépine.

2012111750a74b5709012-0-229796 Le crématorium sort de terre à Holnon

En 2010, un appel d’offres avait été lancé, sous forme de délégation de service public, pour la création et l’exploitation d’un crématorium, le premier dans le département. La réalisation a alors été confiée à la Saur (Société d’aménagement urbain et rural), via son pôle funéraire Atrium, fin 2010.

S’en est suivi la présentation du projet lors d’une information à la population, une enquête publique, avant la décision favorable du préfet intervenue en avril dernier.

Le crématorium doit donc voir le jour sur un terrain jouxtant le nouveau cimetière – situé à la sortie du village sur la route départementale 689 vers Attilly – qui dispose déjà d’un columbarium et d’un jardin du Souvenir.

Une ouverture pour l’été 2013

En septembre, lors de l’assemblée annuelle de l’Association crématiste de l’Aisne, la future structure a été détaillée : le village accueillera d’ici quelques mois un crématorium de 673 m2, d’une hauteur de 6,15 mètres s’intégrant dans l’environnement, pour un montant estimé à 2 millions d’euros. Le tout comprenant des espaces publics : accueil, salles de cérémonie, de visualisation et de convivialité, espace extérieur, puits de dispersion et mémorial de fleurs.

Sur le terrain, les élus ont constaté l’avancement des travaux. Car depuis septembre, les bâtisseurs s’activent, pour une ouverture programmée au cours de l’été 2013.

viaLe crématorium sort de terre | Aisne Nouvelle.