Accueil Tags Eco-cerc

Tag: Eco-cerc

Pompes Funèbres Hennard, trois ans de succès

0
Pompes Funèbres Hennard

C’est aujourd’hui le troisième anniversaire des Pompes Funèbres Hennard, et cet événement nous tient à cœur. Parti de rien, Charly Hennard a su développer sa société en faisant des choix différents et modernes, tout en conservant farouchement son indépendance. Un bilan rassurant pour les entrepreneurs indépendants.

Une vie dans le funéraire

Charly Hennard à débuté au PFG à Valenciennes, avant de poursuivre son expérience chez Onlytrans, une entreprise spécialisée dans le transport de corps et la sous-traitance pour les opérateurs du funéraire. De son passage dans le groupe OGF, Charly retient surtout une expérience instructive, « une école de la rigueur ».

Longtemps, l’entrepreneur a également été pompier volontaire. Un sacerdoce qu’il a dû abandonner après la création de sa société, tant ces deux activités étaient chronophages, mais qui a contribué à sa formation, sur la disponibilité nécessaire, notamment.

La création des Pompes Funèbres Hennard a pris un an à Charly, aidé par ses proches. Passage d’un certificat niveau 6, étude de marché, recherche de fournisseurs, recherche de locaux, et c’est finalement le 1er août 2014 que Charly a ouvert avec fierté pour la première fois la porte de son agence.

Agence-pompes-funèbres-Hennard-4-200x300 Pompes Funèbres Hennard, trois ans de succèsPompes Funèbres Hennard, des choix novateurs

Les choix qu’a fait Charly pour son entreprise ont toujours été orienté vers les familles, et le souhait de leur présenter des produits novateurs.

Ainsi, plutôt que de se tourner vers les ténors du secteur, Charly a fait appel, pour ses rapatriements à l’étranger, à I2F Assistance (qui s’appelait à l’époque IFAssistance). Gilles Debeaumarché, le fondateur de la société, nous racontait d’ailleurs qu’un jour, Charly devant convoyer un défunt vers un aéroport parisien, le spécialiste du rapatriement avait joué les opérateurs de radioguidage à l’intérieur du terminal.

Un autre choix stratégique a été le cercueil en carton Eco-Cerc, qui représente aujourd’hui 80 % des crémations aux Pompes Funèbres Hennard, certaines familles venant parfois de loin pour avoir la possibilité de faire ce choix.

Charly a récemment commencé à travailler avec Funerarts « Nous allons proposer toute la gamme, les articles funéraires, les inters, et la personnalisation de cercueils. On l’a vu à Funexpo, et nous avons été bluffés. ».

Pour parfaire ses convois, les Pompes Funèbres Hennard vont bientôt se voir adjoindre une limousine Pilato, qui ne passer certainement pas inaperçue…

Trois ans, trois agences

Au terme, donc, de cette troisième année, les Pompes Funèbres Hennard ont misé sur le développement et capitalisent sur deux agences, à Hérin et Raismes, et un relais, un fleuriste correspondant. Le nombre de convois est en croissance continuelle, et les habitants du secteur ont rapidement pris l’habitude de se rendre dans les agences.

Dans un contexte censé être morose pour les entrepreneurs indépendants, la réussite des Pompes Funèbres Hennard devrait donner à réfléchir. Des choix novateurs, tournés vers la modernité et la personnalisation des obsèques, et le souci constant de la satisfaction et du services aux familles dans ses choix.

En un mot : bon anniversaire aux Pompes Funèbres Hennard, et nous sommes certains qu’il y en aura beaucoup d’autres.

Vous êtes une pompe funèbres indépendante, un artisan, une PME-PMI du funéraire ? Vous souhaitez être présents dans Funéraire Info et partager vos actualités ? N’hésitez pas à nous contacter.

Cette année nous vous avons parlé … cercueils

0

Cette année, à Funéraire-Info, nous vous avons parlé, cercueils. Enfin d’après mes recherches, surtout Guillaume, je vais finir par le soupçonner de fétichiste des planches en bois. En attendant il parle mieux que quiconque de vos entreprises, mais des drames aussi survenus cette année. Revue de détails de l’objet central des obsèques.

Dès le mois de Janvier, Guillaume faisait le point sur les innovations qui touchaient tout le secteur du funéraire y compris celui des cercueils. Il a mis en lumière la société Éco-Cerc/Artcoffins qui distribuent des cercueils réalisés en cellulose à structure alvéolée, comprenez, des fibres végétales recyclées. Cela correspond à une alternative au carton tout en restant sans polluant. Parfaitement adapté à la crémation, les cercueils sont conformes à la norme AFNOR NFD 80 001.

En Février, focus de l’autre côté de l’Atlantique où la société américaine Clear View Caskets à Miami fabrique des cercueils en plexiglas. La transparence comme moyen de se distinguer de la concurrence. Vous retrouverez dans l’article une vidéo de présentation.

En Mars, nous vous parlions d’ABCrémation, la société de fabrique et de distribution du cercueil en carton. Le site faisait peau neuve en diversifiant sa gamme et en faisant preuve de transparence sur sa fabrication mais aussi sur ses tarifs. Adepte de l’alternative carton ou non, le site vaut le détour avec ses explications claires et détaillées.

Personifia, c’est l’entreprise qui personnalise vos cercueils, mais pas que. Serge Clapier PDG de Personifia a des idées plein la tête, et frappe un grand coup avec ces nouveaux cercueils entièrement personnalisés. Les thèmes sont vastes et le produit plait tant et si bien qu’il fait son apparition dans les contrats de prévoyance.

Au mois de mai fait ce qu’il te plait, pause détente devant le jeu vidéo Coffin dodgers, où des résidents de maison de retraite font la course pour échapper à la mort. Beaucoup d’humoir noir et du cynisme comme on l’aime où les gagnants restent en vie et les autres finissent avec leur âme confisquée.

C’est une triste nouvelle que nous vous apprenions au mois de juin, le décès de Jean-Pierre Bernier, le co-fondateur de Bernier-Probis, figure centrale de la fabrication de cercueils en France.

Point de vue ! Face à la possibilité d’acheter son cercueil en ligne grâce au géant de la distribution Costco aux Etats-Unis et dans certaines parties du Canada, interrogeons-nous. Si c’est possible là-bas et ce avec l’économie très libérale que nous connaissons, cela peut-il arriver en France avec des cercueils vendus sur Amazon, qui défieraient toutes concurrences ?

Et oui nous sommes déjà au salon Funexpo ou l’on vous met en lumière l’entreprise FunérArts qui personnalise à sa manière les cercueils. Leur force ? Fédérer un projet avec des acteurs concurrents en personnalisant les cercueils en partenariat avec les entreprise Bernis Probis, Funico Cercueil du Nord.

Je vous présentais également à l’occasion de ce salon Funexpo, l’incontournable entreprise de cercueils Canard SAS et Sefic. Une entreprise familiale pérenne de plus de cinquante ans d’existence et qui possèdent aujourd’hui près de 20% du marché national.

En octobre c’est un drame qui touchait une autre entreprise clé du marché du cercueil en France. Les cercueils SAPI de l’usine de Menuiseries Ariégeoises a été ravé par un incendi. Malgré cet énorme coup et à quelques jours de la Toussaint, cette entreprise familiale ne s’est pas laissée abattre et à repris immédiatement le travail afin de ne pas léser ses clients.

En novembre l’outil de personnalisation de FunérArts pour habiller les cercueils de Bernis Probis et Funico est en ligne, une révolution 2.0.

Je clos cette revue de détails avec le témoignage de Cyril commercial, vendeur de cercueils.

Merci à toutes vos entreprises pour la qualité de votre travail, l’assiduité, la pérennité d’affaires familiales et l’innovation dont vous faites preuves en permanence afin de vous renouveler et d’être au plus près des attentes des entreprises de pompes funèbres et des familles que vous servez.

Tour d’horizons des plus jolis cercueils de France et du monde.

Eco-cerc : le cercueil en carton, un choix complémentaire

0
Art-coffins

Où en est le cercueil en carton ? Objet de toutes les passions lorsqu’il est arrivé en France, il fait aujourd’hui partie du paysage. Martine Saussol, de Eco-Cerc, le confirme, d’ailleurs : les pompes funèbres s’intéressent au produit, et les relations avec maint crématoriums se sont considérablement améliorées.

L’état du marché

Martine Saussol, fondatrice de Eco-Cerc  est déterminée, confortée par la fidélité de ses distributeurs « Nous avons quelque pompes funèbres, au Nord, en région parisienne et dans le Sud, avec qui nous travaillons beaucoup, parce qu’ils mettent le cercueil vraiment en avant. D’autres pompes funèbres travaillent aussi partout en France avec nous, dans des quantités moins importantes, mais régulièrement. Nous sommes présents quasiment sur tout le territoire. ».

Martine Saussol fait aussi de la vente aux particuliers « Il arrive que des familles me contactent, parce qu’il n’y a près de chez eux aucune pompe funèbre qui propose notre cercueil, et que c’était la volonté du défunt. Je leur vends alors en direct, charge à eux ensuite de se mettre d’accord avec une pompe funèbre. Ce sont des familles très déterminées. » Un modèle de vente direct que Martine Saussol aimerait, à terme, voir remplacé par une présence effective du cercueil dans tous les secteurs.

L’entrepreneuse est d’ailleurs très claire sur ses ambitions « Mon objectif n’est pas du tout de remplacer le cercueil bois traditionnel. Le cercueil en carton ne correspond d’ailleurs pas à toutes les situations, comme l’inhumation en caveau. C’est un choix supplémentaire que les familles doivent se voir proposer à côté, et certainement pas à la place du cercueil en bois. »

Crématoriums, des relations positives

Les relations avec les crématoriums se sont aussi considérablement améliorées, par rapport aux débuts, où régnait une vraie méfiance sur le cercueil en carton. « Nos cercueils sont homologués selon la norme AFNOR. Ils ont de plus été testés au Père Lachaise, par leurs équipes. » Martine Saussol sourit « Ils n‘ont pas été épargnés, ce qui était le but. Tests de poussée, tests de chutes, ils ont vraiment été poussés dans leurs retranchements, une épreuve passée avec brio ».

Mais le cercueil Eco-Cerc réussit de plus une épreuve supplémentaire « Il y a deux millimètres de bois, tout autour, provenant d’exploitation forestière durable. Ce n’est pas par hasard. Lorsqu’un incident survient, lors du départ en crémation, à l’ouverture de la porte du four, cette couche de bois retarde l’inflammation, laissant le temps à l’opérateur de procéder à une ouverture ou une fermeture manuelle. »

Des refus minoritaires

Aujourd’hui, les crématoriums qui refusent les cercueils en carton sont minoritaires « Nos cercueils sont accueillis dans la plupart des crématoriums. Le Père Lachaise, mais aussi, entre autre, tous les crématoriums du groupe OGF, tous les crématoriums de FUNECAP… Seuls quelques uns refusent encore, une poignée, ce qui est d’ailleurs interdit, à partir du moment où le cercueil est homologué, ce qui est notre cas. Je vais m’en occuper prochainement. »

Ce qui, d’ailleurs, n’arrête pas les familles « Nous avons eu des cas où la famille, face à un crématorium qui refusait le cercueil, n’a pas hésité à aller dans un autre département pour la crémation. Le cercueil en carton est, souvent, une volonté du défunt, qui se respecte, et les familles sont très déterminées. »

Alors, Madame Saussol, que vous souhaiter pour 2017 « Beaucoup de choses, qui sont d’ailleurs en bonne voie, je pourrais vous en parler dès janvier ». Le rendez-vous est pris.

Le site internet d’Eco-Cerc : www.eco-cerc.fr

PF Hennard, troisième agence et des fournisseurs à l’honneur

0

Charly Hennard vient d’ouvrir une troisième agence, à Raismes. Exigeant et fidèle vis à vis de ses fournisseurs, il continue inlassablement de promouvoir les cercueils en carton EcoCerc et élargit son offre d’articles funéraires avec la gamme FunerArts. Interview.

Troisième agence

« Nous avons ouvert notre troisième agence à Raismes le 3 octobre » précise Charly Hennard, désormais à la tête d’un petit réseau. « L’agence a été confiée à Michael, qui est conseiller funéraire. Comme confrères, à Raismes, il n’y a que PFG pour le moment, mais je crois savoir que d’autres vont venir s’implanter. Il y a pas mal de pompes funèbres dans le secteur, c’est assez concurrentiel. »

Comment compte-t-il faire la différence ? « Nous allons rester nous-même, ce qui, jusqu’à présent, nous a réussi. Etre proche et à l’écoute des familles, et surtout, proposer des choses différentes, originales, mais qui correspondent à une vraie demande. »

Michael, de l’agence de Raismes, prend la relève pour parler plus spécifiquement de son agence. « Depuis l’ouverture, début octobre, nous avons traité quatre décès, ce qui est un bon signe. » comment l’agence est elle accueillie ? « Favorablement, les familles viennent par curiosité, et nous bénéficions de la bonne réputation des Pompes Funèbres Hennard à Hérin et Petite-Forêt. » Et que propose l’agence ? « Dès le début, nous proposons toute la gamme offerte dans nos autres agences, y compris les cercueils en carton, et la gamme d’articles funéraires FunerArts. » ces derniers sont en stock ? « J’en ai en stock, des plaques thématiques, et pour les produits plus spécifiques, Charly a intégré l’OCP sur le site des PF Hennard ».

Le carton pour les cercueils

Dès le début, et l’ouverture de sa première agence, Charly Hennard a été un fervent défenseur du cercueil en carton « Je le propose systématiquement aux familles qui veulent une crémation, et dans la majorité des cas, elles le choisissent. Ce qui prouve que le cercueil en carton répond à une demande des familles. »

Charly est, depuis le début, fidèle à Eco-Cerc. « Tous simplement parce que je les connais. Plus précisément, je connais leurs produits, je connais leurs cercueils que j’utilise régulièrement, et que je sais qu’on peut les proposer sans aucune crainte que la famille ne soit pas satisfaite. »

Un fonctionnement qui est regardé avec un peu d’étonnement par ses confrères, mais qui marche. Et fait réfléchir.

FunerArts, la personnalisation

Charly a récemment commencé à travailler avec Funerarts « Nous allons proposer toute la gamme, les articles funéraires, les inters, et la personnalisation de cercueils. On l’a vu à Funexpo, et nous avons été bluffés. » C’était donc une découverte pour Charly « Pas vraiment, je les connaissais avant Funexpo, mais nous n’avions pas pris le temps de nous contacter pour travailler ensemble ».

La gamme du groupe Mazal fait donc une entrée triomphale aux Pompes Funèbres Hennard « Nous proposons toute la gamme, l’outil OCP est intégré sur le site internet, et nous pouvons aussi personnaliser en agence, bien entendu. Les familles demandent de la personnalisation, des choses plus modernes et moins tristes. Avec FunerArts, sur le cercueil, les plaques, les inters… nous pouvons proposer une personnalisation complète, avec des photos personnelles qui sont très évocatrices pour eux, et avoir en retour un produit de qualité irréprochable ».

C’est sans doute le secret du succès de Charly Hennard : réussir à offrir aux familles des produits qui leur correspondent vraiment. La question que l’on se pose, après cette troisième agence, c’est « Mais ou s’arrêtera-t-il ? ».

Le site des Pompes Funèbres Hennard : www.pompes-funebres-hennard.fr

Le site de Eco-Cerc : www.eco-cerc.fr

Le site de FunerArts : www.funerarts-express.com

NOUVELLE AGENCE

Pompes Funèbres Hennard

65 Rue Henri Durre
59590 Raismes
Tel : 03 27 29 23 83

Lift&View, cacher les écrans dans les crématoriums et funérariums

0

Pascal Défossé appartient à cette catégorie d’entrepreneurs qui travaillent à l’innovation dans le funéraire. Connu pour être un ardent défenseur du cercueil en carton, il n’a pas qu’une seule corde à son arc, comme le prouve son concept Lift&View, pour escamoter les téléviseurs de grande taille.

Entre la France et la Chine

Pascal Défossé est, avant tout, un entrepreneur, toujours en quête d’innovations et de produits pour améliorer le quotidien. Il y a plus de vingt ans, l’entrepreneur a créé RSI, une société d’import-export entre la France et la Chine. Partant d’un constat, les petites entreprises de sa région ne pouvaient pas se permettre d’importer des pièces industrielles spécifiques en provenance de Chine en petite quantité, le nordiste propose une solution.

Il faut dire que l’homme est comme un poisson dans l’eau : une de ses passions sont les voyages et l’apprentissage des cultures d’ailleurs. Son autre passion, c’est la photographie, qui lui a valu de remporter un prix avec un cliché pris aux Etats-Unis.

Une curiosité tous azimuts

Mais le principal trait de caractère de Pascal Défossé est sa curiosité, qui le pousse sans cesse à chercher l’innovation. Dans le cercueil en carton, bien entendu, mais également dans les systèmes mécaniques qui servent, par exemple, à dissimuler des téléviseurs grand écran.

Lift&View est donc un concept qui permet d’escamoter les écrans géants, vraiment géants, jusqu’à 98 pouces de diagonale. Pour info, cela correspond à peu près à 245 centimètres. Encore hors de prix dans nos contrées, ces écrans se démocratisent en Asie et ne devraient pas tarder à arriver en magasin à des tarifs abordables.

Mais le rapport avec le funéraire ? C’est Pascal Défossé qui l’explique « Ce procédé pourrait être utilisé dans des salles de crématoriums avec la possibilité de cacher l’écran dès qu’il est éteint, car si l’image peut être un élément fort de la personnalisation de la cérémonie, l’écran noir accroché au mur peut paraître irrévérencieux à certaines familles qui pourraient y voir la présence inappropriée d’un équipement multimédia dans un lieu de recueillement. »

Le système a une utilité plus large « Naturellement ce procédé a une utilité qui dépasse le domaine funéraire (immobilier de prestige, hôtellerie de luxe, collectivités locales, sièges d’entreprises,…) »

Et le cercueil en carton

Pascal Défossé le souligne avec humour « C’est gentil à vous d’en parler dans Funéraire Info, ça me permet de montrer que je ne suis pas qu’un obsédé du cercueil en carton. ». Pascal poursuit ses efforts pour le faire accepter auprès des crématoriums rétifs « Ce serait tellement génial sachant que c’est bien là que nous rencontrons les difficultés les plus sérieuses alors que, finalement, nos cercueils ne devraient pas dépasser 5% du marché… »

Pour contacter Pascal Defossé sur Facebook

Une vidéo pour voir le Lift&View en action :

Eco-Cerc, le cercueil en carton et la démarche écologique

0
Art-coffins

Normes, tarifs : on a un peu perdu de vue l’idée initiale des cercueils en carton, une réelle démarche écologique militante. Eco-Cerc, contre vents et marées, rappelle sa philosophie initiale, un cercueil à la fois digne pour le défunt et bon pour la planète.

Ecologie et commerce

Si l’on devait résumer les trois axiomes du succès commercial, on pourrait le définir en trois points : 1. Proposer un bon produit 2. Croire en son produit et 3. Savoir qui est son client. C’est ce qu’on appelle l’offre globale. Et Eco-Cerc répond à ces trois critères.

Pour répondre au premier point, le cercueil Eco-Cerc est fabriqué en tenant compte de deux cahiers des charges antinomiques. Le premier, celui du funéraire : le cercueil eco-Cerc répond aux normes en vigueur, étanchéité, résistance mécanique, tout est validé par des tests à la norme AFNOR. La partie technique étant remplie, Eco-Cerc s’est attaché à proposer une gamme de cercueils à l’esthétique soignée proposant différents modèles, Eole, Zephir et Autan.

Le second cahier des charges est celui de l’écologie : en proposant un cercueil composé en partie de matériaux recyclés, garanti sans chlore ni fluor, ne dégageant pas de métaux lourds ou de fumée toxique, le cercueil Eco-Cerc prouve ce qu’il avance, à savoir une vraie valeur ajoutée écologique.

Une vraie valeur ajoutée

Les deux autres points, à savoir croire en son produit et connaître sa clientèle, est dans l’ADN d’Eco-Cerc. Comme nous l’expliquait Martine Saussol lors du salon de Paris, et comme l’ont conformé les pompes funèbres qui ont suivi dès le début Eco-Cerc, la démarche écologique a guidé la création d’Eco-Cerc. Et ces valeurs définissent à la fois la philosophie de la société et la valeur ajoutée du produit.

En d’autres termes, les familles qui optent pour un cercueil Eco-Cerc, qu’elles soient venus spécifiquement pour lui ou qu’elles l’aient choisies lors de la présentation, font ce choix parce qu’en plus de correspondre à leur souhait initial, rendre un hommage digne à leur défunt, le cercueil en carton alvéolé leur permet de faire un vrai geste pour l’environnement et le développement durable.

Sensibiliser les familles

Le site internet d’Eco-Cerc et la communication de la société est tout entière tournée vers l’idée qui a présidé à la création de la société : le cercueil en carton répond à deux besoins, rendre un hommage digne au défunt, et devenir un acteur responsable du développement durable et de la préservation environnementale.

Dès lors, on peut affirmer que les objections les plus souvent opposées au cercueil en carton sont caduques. La première, les interrogations sur la solidité et les autorisations, est tout simplement balayée par la législation : pour qu’un cercueil soit homologué, il doit répondre aux critères fixés par les articles R2213-25-26-27 du code général des collectivités territoriales. Le cercueil Eco-Cerc a reçu un avis favorable de l’ANSES (agence indépendante mandatée par le Ministère de la Santé pour évaluer notre cercueil) et a été agréé par le Ministère de la Santé (Arrêté NOR : AFSP1502808A du 30 janvier 2015). Il n’y a donc aucun doute à avoir sur la légalité et la conformité du cercueil.

La seconde objection est plus subjective : les pompes funèbres objectent que les famille sont peu demandeuses de produits écologiques. La réalité des faits observée par les concessionnaires Eco-Cerc est très différente. Les familles sont généralement très peu informées sur le sujet écologique dans le funéraire. Lorsqu’on leur présente l’information, elles se montrent bien souvent réceptives. Comme l’atteste Charly Hennard, qui a fait du cercueil en carton un cheval de bataille, proposer ce produit permet souvent de faire la différence par rapport à des concurrents qui se canonnent aux cercueils classiques. De quoi faire réfléchir ceux qui doutent encore du cercueil en carton.

Le site internet d’Eco-Cerc

Cercueils, cimetières, thanatopraxie, l’innovation est partout

0

Mardi dernier, vous avez pu découvrir les inters de FunerArts qui révolutionnent cet accessoire discret du funéraire. Mais les innovations sont nombreuses dans le milieu des pompes funèbres et de la marbrerie, et ils ont tous choisi Funéraire Info pour communiquer.

Marbrerie : la Crocopelle

La Crocopelle est née d’une demande. Les services municipaux d’une ville sont venus trouver les ingénieurs d’Hydrosystem avec un problème, à savoir que les engins de terrassement ne pouvaient pas manœuvrer et donc accéder à certaines parties des cimetières, surtout les plus anciens. Ils voulaient un engin de maximum 55 centimètres de large, creusant à plus de 2 Mètres et capable de rester stable en pente et de monter des escaliers.

Défi relevé pour la société d’engineering hydraulique. L’engin, baptisé Crocopelle, est créé, assemblé et livré au client… Suscitant l’envie des conservateurs des cimetières voisins. Pierre-François Balayn, le directeur d’Hydrosystem, ne manque pas de le souligner : Hydrosystem a introduit la Crocopelle à son catalogue, mais si l’engin ne convient pas exactement à vos besoins, Hydrosystem est avant tout une société dont le métier est de proposer l’engin exact qui saura répondre à votre demande. Des modèles uniques de Crocopelle adaptés sur mesure à la demande d’un client travaillent tous les jours dans les cimetières de France.

Réelle innovation, la Crocopelle permet de creuser un trou de 2 X 2 X 1, 30m en moins de 2 heures et sans fatigue. Conservateurs de cimetières, entrepreneurs et marbriers apprécient unanimement l’engin, les seuls y trouvant à redire sont les kinésithérapeutes, qui perdent des clients.

Le site web de la Crocopelle : www.crocopelle.com

Pompes funèbres : les cercueils en cellulose

La société Éco-Cerc/Artcoffins distribue des cercueils réalisés en complexe cellulosique à structure alvéolée, un matériau élaboré à partir de fibres végétales recyclées. Le complexe cellulosique alvéolaire est une alternative écologique à l’aggloméré et au carton. Sa composition, sans polluant, est particulièrement adaptée à la crémation. Ses excellentes qualités mécaniques et chimiques ont permis à l’institut technologique FCBA, centre technique indépendant, de vérifier que les cercueils fabriqués avec ce matériau sont conformes à la norme AFNOR NFD 80 001 (parties 1 et 3) pour ce qui est de respecter les exigences mécaniques et de résistance des poignées, mais aussi les exigences liées à la crémation définies dans la norme.

Artcoffins a fait un double pari : investir le marché des cercueils en carton, avec une exigence technologique élevée pour satisfaire aux normes en vigueur, tout en proposant des designs classiques, pour ne pas déstabiliser les familles. Pari réussi : Artcoffins s’est implanté sur le marché Français, et de nombreuses sociétés de pompes funèbres le proposent et l’utilisent régulièrement. On peut donc dire que le cercueil Eco-Cerc a passé l’épreuve du feu.

Vous pouvez obtenir plus d’informations ici : Email : contact@art-coffins.com

Thanatopraxie : le fluide sans formol

Safe Balm est un produit destiné à la réalisation de soins aux défunts. Il est donc réservé aux thanatopracteurs. Contrairement aux autres fluides de conservation, il ne contient pas de formaldéhyde.
Le groupe OGF et la Faculté de médecine de Lyon ont travaillé pendant plus de 6 ans sur le sujet. L’ AFSSET, puis ANSES depuis 2010 – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a suivi les travaux, examiné les rapports détaillés sur le Bronopol et ses réactions sur les corps, pour autoriser sa mise sur le marché en milieu d’année 2013. L’arrêté portant agrément de produits destinés aux soins de conservation du corps de la personne décédée a été publié le 6 septembre 2013. En novembre 2013, le “Safe Balm®” était dévoilé au salon funéraire Paris 2013 sur le stand d’Hygéco.

Comme le soulignait Damien Comandon, « Safe Balm offre une réelle avancée, et résout beaucoup de problèmes, tout en diminuant les risques qui pèsent sur la santé des thanatopracteurs. ». Une thanatopraxie saine et plus écologique, c’est donc l’objectif fixé par le Safe Balm, avec pour visée à terme la disparition des formaldéhydes, cancérigènes et polluants.

Le site internet de Safe Balm : www.safebalm.com

Le point commun

Quels sont les points communs entre ces trois produits ? Il y en a deux.

Le premier, c’est la volonté de simplifier le travail des pompes funèbres et marbrerie, permettant d’obtenir une qualité de prestations supérieure, tout en préservant la santé des équipes et l’environnement.

Le second, c’est que ces sociétés ont toutes choisi Funéraire Info pour communiquer. Il y a certainement une conclusion à en tirer, mais nous vous laissons le soin de le faire.

Vendre un cercueil en carton Art-coffins ? Réponse avant le salon

1
Art-coffins
Art-Coffins a fait une entrée remarquée dans le marché des cercueils en carton. Si certains sont encore en phase d’observation sur ce produit, d’autres ont franchi le pas, et s’en félicitent. Vous pourrez retrouver les produits Art-Coffins sur le stand Eco-Cerc en E065 à l’occasion du Salon Funéraire Paris 2015 à Villepinte en Novembre.
Cas pratique chez Charly Hennard, pompes funèbres Hennard dans le Nord
Pourquoi avoir choisi Art-Coffins ?

« J’ai choisi Art-Coffins pour plusieurs raisons » explique Charly Hennard « La première étant la souplesse. C’est très simple, quand j’ai besoin d’un cercueil chez eux, je prends un cercueil chez eux, je n’ai pas à m’engager sur un contrat de concession ou une quantité importante. » Charly souligne « J’ai un immense avantage, c’est qu’ils ne sont pas très loin de chez moi. Je n’ai pas de supplément livraison, ou quoi que ce soit de ce genre. Note, je ne sais pas comment ça se passe ailleurs. »

C’est aussi une affaire d’hommes « L’entente est excellente avec l’équipe d’Art-Coffins. Ils sont commerçants, sympathiques, et ils cherchent toujours à t’arranger quand tu en as besoin. »

Les familles et le cercueil Art Coffins

Comment Charly présente-t-il son cercueil ? « Toujours de la même façon. Si ils souhaitent une crémation, je leur dit : bon, il y a deux solutions, soit le cercueil en parois de cellulose alvéolée, le fameux cercueil en carton, soit le cercueil en bois traditionnel » et quelle est leur réaction ? « Ils demandent à le voir, même si ils ne sont pas intéressés, leur curiosité est piquée. J’en ai un dans ma salle de présentation des cercueils. Après, soit ils adhérent de suite, soit ils n’adhèrent pas et partent sur un modèle traditionnel. »

« Les retours sont positifs » souligne Charlie « J’en ai vendu quelques-uns, maintenant, et je n’ai jamais eu le moindre commentaire négatif sur un cercueil en carton de la part de la famille ou de l’assistance aux obsèques ». Un des avantages de Art-Coffins est la sobriété « Les couleurs choisies pour leurs cercueils sont sobres. Déjà, le cercueil en carton s’impose peu à peu dans les esprits, mais proposer en même temps ce nouveau matériaux, sur des cercueils bariolés aux couleurs vives, c’est trop d’un coup ».

Un autre atout, le prix « La marge est moindre sur les cercueils en carton » souligne Charlie, « mais les familles viennent avec un budget, et ce qu’elles économisent sur le cercueil, elles le réinvestissent d’elle-même dans d’autres choses, des gravures, des fleurs… Je sais qu’il y a quelques pompes funèbres qui sont réticentes à proposer le cercueil en carton justement parce que la marge est plus faible, mais c’est un mauvais calcul, aussi bien financier qu’en satisfaction clientèle. Si je fais cent convois par an, c’est parce que les familles sont contentes, et si elles sont contentes, c’est parce que j’ai su leur proposer le bon produit ».

L’écologie n’est pas encore une motivation « Une seule fois, une famille est venue chez moi parce que la défunte avait stipulé spécifiquement qu’elle voulait un cercueil en carton. Ce sera une motivation, certainement, plus tard, mais c’est encore trop tôt. »

Et les crématoriums

« La première fois que j’ai amené ce type de cercueil dans un des crématoriums avec lequel je travaille » (Charly en a trois sur son secteur, NDLR) « ça a été le branle-bas de combat, j’ai eu un appel du directeur technique de la société gestionnaire, ça commence par un O et ça finit par un F » sourit Charlie « ils m’ont demandé les certificats techniques, toute la documentation, que je leur ai fourni. Et depuis, il n’y a plus aucune réticence de leur part, ça se passe très bien. Dans le second crématorium, il y a une toute petite réticence, mais jamais de refus, et dans le troisième, je n’ai pas encore eu l’occasion d’en amener un, mais il n’y a pas non plus de réticence, à priori ».

Charly Hennard conclut « J’énerve quelques confrères, ces temps-ci, parce que je prends beaucoup de convois, et qu’on me voit beaucoup dans la presse. Maintenant, quand j’observe le secteur, je me rends compte que je suis le seul à proposer ce genre de produits novateurs, à ne pas hésiter face à la nouveauté et aux évolutions. Ceci explique peut-être cela. »

Le site internet Eco-Cerc et Art-Coffins : www.eco-cerc.fr/

Le site internet des Pompes Funèbres Hennard : www.pompes-funebres-hennard.fr/

Funéraire-Info maintenant sur Bing Actualités

0
Funéraire-Info sur Bing Actualités
Funéraire-Info maintenant sur Bing Actualités, yes!

Bonne nouvelle, après Google Actualités, notre site est référencé sur Bing Actualités. Cette excellente nouvelle conforte notre position de leader sur l’information funéraire sur Internet!

Nous sommes maintenant indexés quasiment instantanément sur deux des trois principaux moteurs de recherche en France.
Et comme les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules, nous avons la joie de vous annoncer l’arrivée de de deux nouveaux partenaires, à savoir, Art-Coffins et Hydrosystem.

En savoir plus sur Art-Coffins
La société ART-COFFINS distribue des cercueils réalisés en complexe cellulosique à structure alvéolaire, un matériau élaboré à partir de fibres végétales recyclées, d’un placage de 3mm de bois issu de forêt écologiquement géré, de colle spécialement conçue pour sa fabrication et de peinture à l’eau non polluante.
La principale vertu de ce cercueil biodégradable est de répondre aux normes écologiques les plus strictes.
Le cercueil a été conçu pour être le moins polluant du marché en crémation.

En savoir plus sur Hydrosystem
La société commercialise la Mini Pelle 2E64, ou Crocopelle, un équipement motorisé permettant de creuser les tombes inaccessibles ou seules la pelle et la pioche sont utilisables dans les cimetières, la CROCOPELLE permet de creuser un trou de 2 x 2 x 1,30m en moins de 2 heures et sans fatigue.
La machine se faufile dans des allées de 55 cm de large, les roues arrières passent au même endroit que les roues avant.
Le bras est équipé de valve de sécurités permettant des opérations de levage en toute sécurité Cette mini-pelle spécialement adaptée aux cimetières est transportable sur une remorque sans permis E (moins de 750 kg).

Cercueil en carton au crématorium du Père Lachaise

0
Crématorium du Père-Lachaise (75)

Sous le titre « La mort durable de la semaine » dans La sélection alternative de la semaine #35, le monde nous confirme que le crématorium du Père Lachaise a procédé début mai à une crémation avec un cercueil en Carton Eco-cerc.

Le crématorium a procédé à une batterie de tests pour valider ce cercueil en cellulose et en particulier, sa résistance à la chute, résistance à la chaleur dans les 40 premières secondes, résistance à la poussée du vérin et résistance aux déchirures.

Nous apprenons aussi que les  Parisiens qui le souhaitent peuvent désormais trouver les cercueils Eco-cerc en cellulose recyclée  auprès des Services Funéraires Ville de Paris.
Une bonne initiative de la part de l’opérateur funéraire parisien que nous tenons à féliciter.

Comme nous sommes taquins, vous trouverez l’opinion des services funéraires de la ville de Paris en 2009, il faut noter cependant que les cercueils en carton de l’époque étaient très différents.

Cercueil-en-carton-et-écologie Cercueil en carton au crématorium du Père Lachaise
Cercueil en carton et écologie