Accueil Tags FFC

Tag: FFC

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018

0

DÉFENDONS NOS LIBERTÉS !

Pourquoi cette exclamation ?

  • Parce que sans cesse il faut dire et redire que l’on peut toujours DISPERSER les cendres !
  • Parce qu’il n’est pas nécessaire d’être habilité pour cela !
  • Parce que l’on peut toujours le faire en pleine nature !
  • Parce que c’est toujours possible en mer ou dans les rivières non navigables!

Oui il faut le dire, le redire, l’écrire ! Le faire savoir ! Toujours !

Les détracteurs de la crémation affirment parfois le contraire ! Sous couvert de vouloir « sacraliser » les cendres, ils avancent aussi qu’elles ne peuvent être remises aux familles ou qu’elles doivent être déposées au cimetière !

C’est entièrement faux !

Les adhérents crématistes avertis le savent bien, la dispersion des cendres fait toujours partie des libertés acquises : la Loi du 19 décembre 2008, qui va fêter ses 10 ans, précise bien dans son article 16 les différents cas de destinations des cendres !

Alors pourquoi certains affirment-ils le contraire ? Pour vendre des monuments toujours plus chers? Pour considérer les cendres comme un défunt dans un cercueil ? Pour alourdir les factures des familles ? Pour ajouter des contraintes à celles-ci déjà fragilisées ? Pour faire en sorte que la crémation coûte plus cher que l’inhumation ?

Nous ne voulons pas de contraintes réglementaires supplémentaires, les cendres n’appartiennent à personne et encore moins à une quelconque religion !

La Fédération Française de Crémation s’opposera toujours à toute mesure qui irait à l’encontre de la Liberté de choix de tout être humain et au respect de ses volontés ! La dispersion des cendres en pleine nature demeure un acte choisi, réfléchi et qui doit être garanti par la Loi ; c’est aussi symboliquement, une forme de respect de la nature et de l’environnement !

En cette période de Toussaint, les médias, non spécialistes du domaine funéraire, vont encore interviewer les seuls professionnels… Et pourquoi pas la Fédération Française de Crémation, association de Loi 1901 citoyenne, désintéressée et bénévole, qui joue son rôle de conseil et de protection des familles ?

Vous y aurez une écoute attentive et une réponse experte sans recherche de profit ou de rentabilité aucune.

Pour conclure, je cite Albert Camus : « Il n’y a pas de liberté pour l’homme tant qu’il n’a pas surmonté la crainte de la mort »

Frédérique PLAISANT

Présidente de la Fédération Française de Crémation Membre du Conseil National des Opérations Funéraires

Source:FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION – COMMUNIQUÉ DE LA TOUSSAINT 2018

Les Ailes d’Anges 43, FFC, Pompes funèbres en vidéo…L’actualité du 13 juin 2018

0

Les Ailes d’Anges 43, FFC, Pompes funèbres en vidéo…L’actualité du mercredi 13 juin 2018. Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs dans le réveil funéraire du 13 juin 2018. Revivez l’actualité dans la revue de presse sur Funéraire-Info.

Nigeria : Un homme enterre son père avec une nouvelle BMW

Un Nigérian, Azubuike, a enterré son père avec une toute nouvelle BMW d’une valeur de 32 millions de nairas, dans son village à Ihiala LGA, Mbosi dans l’État d’Anambra.

Naij rapporte que ce dernier qui a récemment perdu son père a décidé de lui donner un adieu spectaculaire en l’enterrant dans une BMW.

4 ans de prison

la mi-2016, le département de la Haute-Vienne est frappé par une recrudescence de vols à la roulotte. Le mode opératoire observé est toujours le même : l’une des vitres du véhicule est brisée et le voleur déleste les victimes de leurs effets personnels. Sacs à main, sacoches, ou portefeuilles laissés à l’intérieur de l’habitacle. Tout disparaît.

L’auteur de ces faits délictueux a été condamné à quatre ans de prison ferme, ce vendredi, par le tribunal correctionnel de Limoges. Au terme d’une longue procédure judiciaire, 74 victimes ont pu être identifiées par les enquêteurs.

Les Ailes d’Anges 43

L’association Les Ailes d’Anges 43 organisait dimanche sa quatrième Fête des anges sur le site champêtre idéal de La Plage au Chambon-sur-Lignon.

Cette Fête des anges est une journée conviviale et familiale, avec un pique-nique et des jeux pour enfants disposés dans le grand pré proche du Lignon. Avec un moment fort en émotion, en milieu d’après-midi, au moment du lâcher de ballons. Sur chacun d’entre eux, un prénom, parfois accompagné d’une courte phrase rappelle la mémoire d’un être cher disparu.

FFC

« À l’origine, notre objectif était de faire accepter la crémation, une pratique interdite depuis Charlemagne jusqu’au concile de Vatican 2 en 1963 », rappelle Chantal Crenol, la présidente de l’association. Mais aujourd’hui, la crémation est entrée dans les mœurs passant de 1 % en 1980 à 40 % en 2017.

Et chaque commune de plus de 1 000 habitants à l’obligation de créer un columbarium et un jardin du souvenir (pour la dispersion des cendres) dans chaque cimetière. « L’éloignement géographique des familles et les cimetières de moins en moins fréquentés mais aussi l’aspect financier concourent en partie à cette évolution », souligne Patrice Baumel, le délégué régional de la fédération française de crémation.

Boulette

Mickaël Fayen (31 ans) est décédé brutalement, mercredi dernier à Pont-d’Ain, alors qu’il était au volant de son camion de livraison. Une enquête a été diligentée, pour évacuer toute cause suspecte de la mort, comme il est d’usage en pareille circonstance. L’autopsie, pratiquée vendredi à l’Institut médico-légal de Lyon, a conclu à une rupture d’anévrisme aortique. Ce jour-là, dans l’après-midi, le corps de Mickaël Fayen a été transféré au centre funéraire de Pont-de-Beauvoisin (Isère), dans une housse sous scellés. Mais le permis d’inhumer, seul document officiel nécessaire au retrait des scellés en présence d’un officier de police judiciaire, n’a pas suivi la dépouille de Mickaël

En vidéo, les pompes funèbres

Dans l’intimité d’une petite entreprise familiale de pompes funèbres, en Bourgogne, filmée à vingt ans d’intervalle. Entre chronique du quotidien et observation des rites funéraires, ce documentaire raconte la transmission d’une vocation et l’évolution de notre rapport à la mort.

En 1995, les trois frères Girard, entrepreneurs de pompes funèbres à Semur-en-Auxois, en Côte-d’or, laissaient une caméra entrer dans leur quotidien. Vingt ans plus tard, Bernard, l’un d’eux, a transmis l’affaire à ses trois enfants trentenaires. Mais, bien que retraité, il exerce toujours à leurs côtés le « plus beau métier du monde », qu’il avait lui-même hérité de son père.

Cimetière protestant de Beyrouth

Dimanche 17 juin, à 18h30, le musicien et chanteur Oussama Abdel Fattah donnera un concert de musique orientale accompagné de son oud en toute intimité au cimetière protestant de Beyrouth. Rénové en octobre 2017, ce cimetière a également vocation à être un jardin ouvert à tous.

Situé à l’entrée de la rue de Damas, dans le quartier de Sodeco, à Beyrouth, le cimetière protestant existe depuis le milieu du 19eme siècle et est propriété de l’Eglise protestante française depuis la première guerre mondiale. Peu entretenu, le cimetière semblait à l’abandon.

Lorsque le pasteur Pierre Lacoste a pris ses fonctions au Liban il y a cinq ans, il a décidé de le réhabiliter pour en faire un lieu de vie. Son ambition, faire de ce cimetière, « un lieu où il fait bon vivre ».

Moustique tigre

Au cimetière de Terre Cabade à Toulouse, les points d’eau stagnante sont nombreux. En conséquence, les 33 hectares sont particulièrement appréciés des moustiques selon Serge, l’un des gardiens du cimetière. Il explique que ces insectes rôdent autour des coupelles remplies d’eau de pluie qui servent à arroser les fleurs. «On est infestés ! On vide les coupelles d’eau parce que les moustiques s’y mettent, pondent et se propagent». Une propagation dont Michel et sa femme Geneviève ont été victimes. «Le jour des obsèques de ma belle-mère, le 18 mai, je me suis fait piquer sur mes deux jambes, à travers mes collants !» Geneviève montre son cou, également dévoré par les moustiques en ce mardi pluvieux. «C’est un gros problème» se lamente le couple.

FFC, Crématiser dans le dictionnaire, cimetière …l’actualité du 18 mai

0

FFC, Crématiser dans le dictionnaire, cimetière …l’actualité du vendredi 18 mai 2018. Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs dans le réveil funéraire du vendredi 18 mai 2018. Revivez l’actualité dans la revue de presse sur Funéraire-Info.

Vols de plantes au cimetière : pas de solution miracle

Mme Marquet a déposé une main courante après le vol, pour la seconde fois, d’une plante sur la tombe de son fils au cimetière de la rive droite. Elle réclame une caméra : pas si simple à mettre en place.

Thionville : après l’enterrement, trois porteurs de cercueil se battent

Une enquête a été ouverte après la plainte déposée à Thionville par un porteur de cercueil. Il assure avoir été agressé par deux de ses collègues après une cérémonie d’obsèques.

Mise en conformité du cimetière communal

Suite aux décisions votées au cours du conseil municipal du 24 mars, le Maire informe qu’une procédure de reprise des concessions à l’état visuel d’abandon est engagée dans le cimetière communal.

Conformément à la réglementation il sera procédé, dans le cimetière, à la constatation de l’état dans lequel se trouve chaque concession concernée et à l’établissement du premier procès-verbal de constat. La visite aura lieu sur place : le mercredi 27 juin à 10 heures.

Gérard Jouannest, compagnon de route de Jacques Brel, est mort

Le pianiste et mélodiste, époux de Juliette Gréco, s’est éteint mercredi à Ramatuelle, à l’âge de 85 ans.

Son talent et son influence n’avaient d’égal que sa discrétion. C’est dans l’ombre des géants de la chanson française Jacques Brel et Juliette Gréco que le pianiste et mélodiste Gérard Jouannest avait passé sa vie de musicien. Il vient de mourir mercredi 16 mai à Ramatuelle, à l’âge de 85 ans. C’est sur scène, pendant l’ultime tournée de son épouse -il était marié à Juliette Gréco depuis 1988-, qu’il avait fait sa dernière apparition publique.

Il meurt après l’explosion de son e-cigarette

C’est le premier décès de ce type aux États-Unis. La victime se servait d’un modèle modifié, fortement déconseillé aux néophytes en électronique.
C’est la première fois qu’un homme meurt dans l’explosion de sa cigarette électronique, aux États-Unis. Tallmadge D’Elia, un producteur de télévision de 38 ans, a été retrouvé mort, le 5 mai, dans la chambre en feu du deuxième étage de sa maison de Saint Petersburg (Floride, États-Unis), par les pompiers.

FFC en congrès

la Motion d’Orientation adoptée par l’ensemble du mouvement crématiste fédéré,
la Fédération Française de Crémation réunie en congrès, ce 12 mai, à Guéret (23).
La FFC demande la prise en compte du verbe crématiser dans les dictionnaires de la langue française.

Fédération Française de Crémation, motion d’orientation de 2018

0

GUÉRET mai 2018, motion d’orientation de la Fédération Française de Crémation

La Fédération Française de Crémation réunie en Congrès à Guéret le 12 mai 2018 rappelle les principes et valeurs qu’elle défend depuis son origine : la Liberté, la Laïcité, la Dignité et sa volonté de maintenir l’être humain au cœur de son action. Attachée à la liberté de disposer des cendres et à la liberté de choix de chaque individu à choisir son mode de sépulture, la Fédération Française de Crémation veillera grâce à son réseau associatif à l’application des volontés du défunt protégée par le Code Pénal.

De même, en l’absence de lois, l’action des associations crématistes locales a permis la mise en place de comités d’éthique, organismes consultatifs regroupant, élus, professionnels et représentants des usagers. Leur développement doit se poursuivre sur les deux tiers restants des crématoriums existants.

Consciente des conséquences de l’essor de la crémation, la FFC réclame avec force et vigueur une véritable transparence et cohérence dans les tarifs pratiqués tant par les opérateurs funéraires que par les collectivités territoriales dans les tarifs des concessions et la gestion des équipements cinéraires.

Face à la disparité des prix et à la nébuleuse des contrats obsèques, mais aussi de l’inapplication des « devis-modèles » en contradiction avec la législation, elle demande aux pouvoirs publics une véritable intervention pour faire appliquer la Loi ! Pour que les familles vulnérables au moment du deuil ne soient plus induites en erreur sur les prestations contractées.

La FFC continuera son action citoyenne et désintéressée auprès du Conseil National des Opérations Funéraires pour faire mettre en place un guide des bonnes pratiques des espaces cinéraires et des cérémonies civiles sollicitées par nombre de citoyens.

La FFC s’engage à rassembler toutes les volontés et actions qui permettront de protéger et défendre les intérêts de l’usager et non du client !

De même, la FFC demande la prise en compte du verbe crématiser dans les dictionnaires de la langue française.

Adresse du siège : 50 rue Rodier – BP 411 09 75423 Paris Cedex 09

Thanatopraxie: Information aux familles sur les soins de conservation

0
soins de conservation et thanatopraxie

Vous venez de perdre une personne chère et vous êtes chargé d’organiser ses funérailles. 

Ce document officiel vous est destiné. 

Il a pour but de vous apporter une information objective sur les interventions techniques possibles sur le corps de votre défunt, et qui pourraient vous être proposées par les opérateurs funéraires, dans ce moment douloureux.

En effet, il existe plusieurs types d’interventions payantes.  Elles sont exposées ci-dessous.

Les soins de conservation :

Ces soins, aussi appelés soins de thanatopraxie, constituent des opérations funéraires réglementées par le code général des collectivités territoriales (CGCT). Ce sont des actes invasifs post mortem qui procèdent par drainage des liquides et des gaz du corps et par injection d’un produit biocide en remplacement. Ils ont  pour finalité de retarder le processus de décomposition du corps (thanatomorphose) et la dégradation du corps. L’ensemble de ces opérations nécessite entre 1h30 et 2h00.

Les soins de conservation ou de thanatopraxie sont des prestations qui ne sont pas obligatoires.  Ils peuvent être néanmoins exigés dans deux cas :

  • En cas de transport international du corps, selon la législation du pays d’accueil ou de la compagnie aérienne (pour des règles de sécurité et d’hygiène) ;
  • Lors d’un transport du corps en cercueil d’une épaisseur minimale de 18 millimètres après finition, avec garniture étanche, si la durée du transport est supérieure à deux heures et inférieure à quatre heures.

Les soins de conservation ou de thanatopraxie sont réalisés par des thanatopracteurs obligatoirement diplômés, au sein d’établissements funéraires (chambres funéraires) ou hospitaliers (chambres mortuaires). Ils peuvent aussi être réalisés au domicile du défunt uniquement si le décès est survenu à domicile.

Lorsque ces soins sont réalisés à domicile, celui-ci doit répondre à des exigences de configuration et d’aménagement afin de garantir la sécurité des professionnels et des proches du défunt. Dans ce dernier cas, ces soins doivent être réalisés dans un délai de 36 heures suivant le décès pouvant être prolongé de 12 heures pour tenir compte de circonstances particulières.

Les soins de conservation doivent faire l’objet d’une déclaration préalable auprès du maire de la commune dans laquelle sont pratiqués ces derniers. La réalisation des soins de conservation est également subordonnée à la détention de l’expression écrite des dernières volontés de la personne décédée ou d’une demande de toute personne qui a qualité pour pourvoir aux funérailles, après que celle-ci ait été dûment informée par l’opérateur funéraire.

Dans tous les cas, il revient à l’opérateur funéraire de s’assurer du respect des exigences règlementaires préalablement à la réalisation de tout soin de conservation.

Source: Ministère de l’Intérieur Ministère des Solidarités et de la Santé, le 1er janvier 2018

Le communiqué de la FFC : Communiqué presse décret soins de conservation

Crématoriums en France, cartographie par la FFC

0
Crématoriums en France

La FFC, Fédération Française de Crémation nous dévoile la cartographie des crématoriums en France. Une enquête grandement intéressante sur le développement des crématoriums.

A ce jour, il existe 183 crématoriums en France. Régulièrement nous vous publions l’actualité de ces crématoriums qui s’agrandissent, et ou se rénovent. La mise aux normes 2018, a conduit certains gestionnaires à totalement repenser la structure même de leur crématorium. Car après la mise aux normes, il y a aura des contrôles.

Crématoriums en France, tarifs, constructions…

Les prix varient de 326 € pour une crémation au Havre à plus de 1800 € en Nouvelle-Calédonie. Si l’étude ne révèle pas qui sont les gestionnaires, on sait par contre que parfois la construction d’un crématorium n’émane pas que d’un besoin mais aussi d’une structure qui fera face à la concurrence. D’ailleurs je vous ai fait un article il y a peu sur la manière de gérer un crématorium, qui peut le faire ? comment ça fonctionne ? Les réponses ici.

Si vous regardez les deux colonnes de gauche, vous verrez aussi que la grande majorité des crématoriums en France ont vu le taux de crémation augmenter en un an. Pour la Fédération Française de crémation c’est aussi une manière de voir que l’idée même de la crémation continue de prendre de l’ampleur dans les pratiques funéraires françaises.

Jo Le Lameur, ancien président de la FFC expliquait à ce sujet les raisons de l’augmentation du taux de crémation, qui est forcément en corrélation avec le taux de décès :

  • L’Évolution de la société : les conditions d’existence avec l’éclatement des familles qui vivent parfois loin de leur défunt et qui n’ont plus le temps ni l’envie d’aller au cimetière s’occuper de la tombe.
  • Le recul de la religion : depuis qu’en 1963, le Consul du Vatican II a toléré la crémation même s’il reviennent un peu ces derniers temps sur leurs réticences. Le net recul des pratiques religieuses en France a participé à favoriser la hausse des crématoriums sans oublier les disparités régionales en terme de pratiques religieuses tel que le protestantisme par exemple.

Je vous invite à prendre connaissance ci après des deux documents fournis par la FFC.

Stats_Crémation_3P_Logos

26-10-2017 Carte crématoriums 13 10 17

cartographie-crématoriums-en-France Crématoriums en France, cartographie par la FFC
Crématoriums en France, carte de la FFC

La FFC dénonce des pratiques choquantes dans des établissements de retraite

0
Fédération Française de Crémation toussaint 2017

Cette année, la Fédération Française de Crémation souhaite mettre l’accent sur un problème qui concerne nos aînés et leurs familles : celui de pratiques choquantes dans certains établissements de retraite et  qui heurtent nos sensibilités car  elles touchent à nos libertés.

Parfois, les circonstances de la vie, la santé, imposent de devoir y entrer. Bien souvent à contrecœur. Cette étape de la vie s’accompagne de démarches administratives conséquentes, avec souvent un effort financier mais aussi un « choc psychologique ».

Parmi  ces démarches, la triste réalité des dispositions à prendre en cas de décès. Ainsi en est-il de la signature, en préambule aux autres documents administratifs, de l’autorisation donnée à l’établissement de faire envoyer le corps, très vite après le décès, dans une chambre funéraire extérieure (aux frais de la famille, bien sûr!). Or, la maison de retraite est devenue la résidence de la personne ! Elle peut donc y rester plusieurs jours lors de son décès ! La loi est très claire à ce sujet ! Autre pratique : inciter fortement à souscrire un contrat obsèques, si l’on n’en a pas !

Ces pratiques, ces façons de faire nous gênent, nous choquent même et l’étape suivante peut consister à dire à l’adhérent crématiste : « ce n’est plus la peine d’adhérer à une association crématiste puisque tout est prévu » !!

La Fédération Française de Crémation conteste ces pratiques attentatoires à la Loi ainsi qu’au libre arbitre des personnes vulnérables. Lorsque l’on sait que les places ne sont pas assez nombreuses dans ces établissements et que donc les familles n’ont pas vraiment le choix, on essaie de leur faire signer n’importe quel document, souvent sous la pression. Qui ose refuser ? Qui ose barrer les petites lignes ? Qui va vérifier ensuite l’application réelle des volontés ? Signez et c’est parti !

Alors, sans vouloir jeter le discrédit sur qui que ce soit et surtout pas sur le personnel soignant, déjà en grande souffrance, la FFC dénonce ces agissements pouvant s’assimiler à des manœuvres dolosives.

Nous crématistes, souhaitons améliorer l’information aux familles sur leurs droits. Et comme nous sommes profondément attachés aux valeurs de liberté et de Solidarité, nous ne pouvons laisser sous silence de tels comportements.

Pour la FFC, sa présidente, Frédérique Plaisant

Fédération Française de Crémation – 50, rue Rodier 75009 Paris

+33 1 45 26 33 07 – secretariat@cremation-ffc.fr

Source : communiqué de presse TOUSSAINT 2017 (25 octobre 2017)

Colloque, « Droit et crémation : le statut juridique des restes humains » à Nancy

0
crémation

Colloque, « Droit et crémation : le statut juridique des restes humains » à la Faculté de Droit de Nancy : Amphithéâtre AR06, le Vendredi 27 octobre 2017

L’Université de Lorraine (UDL) et l’Union Crématiste Européenne (UCE) organisent le vendredi 27 octobre 2017, à Nancy, un colloque sur le thème : « Droit et crémation : quel statut juridique pour les restes humains ?».

La journée sera consacrée à plusieurs communications d’invités ainsi qu’à des échanges en ateliers.

Matinée : 9h-13h

8h30 : Accueil 9h : Introduction du colloque : M. le Représentant de la Métropole Nancy M. F. GARTNER, Doyen Faculté de Droit M. B. PY, Pr. UL M. Maurice THORE, UCE

9h10 : Les mots et les sens Marc MAYER (ULB/UCE)

9h30 : La loi française et la crémation Jean-Pierre SUEUR, Sénateur du Loiret

10h10 : La loi française et les restes humains Bruno PY, Professeur Droit privé, UL

10h30 / 10h45 : Pause

10h45 : Et dans les autres pays… M. Xavier GODARD, Directeur du Crématorium de Bruxelles M Roberto FERRARI, Italie M. Pierre VIDALLET, France

11h15 : Quelques approches anthropologiques Loïc LALYS, Directeur de recherche au CNRS, AMU

11h45 : Quelques approches éthologiques Didier DESOR, Professeur UL

12h15 : Débats avec la salle

Après midi : 14h30-16h30

Atelier 1 : Volonté du défunt et cadre juridique Animation : J-P. PETIT (UCE) et F. PLAISANT (FFC) Amphithéâtre AR06

Danielle ADRIAENSSENS (Directeur en Chef chez Ville de Liège) – Guénaël DEVILLET (Directeur du SEGEFA, Service d’Étude en Géographie Économique Fondamentale et Appliquée à l’Université de Liège) – Xavier GODARD, Directeur du Crématorium de Bruxelles – Pierre VIDALLET (Co-fondateur de La Société des Crématoriums de France)

Atelier 2 : Restes humains et univers médical Animation : Bruno PY et Laurent MARTRILLE Salle des Assemblées

Pr. Bernard FOLIGUET (foetopathologiste UL) – Anne FROMENT-MAIRE (Directrice Juridique CHR Metz- Thionville) – Aurore PLENAT (Directrice juridique CHU Nancy) – Pr Jean Michel VIGNAUD (anatomopathologiste UL)

17h : Synthèse par les modérateurs de chaque atelier

17h30 : Synthèse générale et conclusion UCE & UL

18h30 : Cocktail à la Faculté de Droit

Fédération Française de Crémation

logo-cremation-ffc1 Colloque, « Droit et crémation : le statut juridique des restes humains » à NancyBP 411-09 – 50 rue Rodier – 75423 PARIS CEDEX 09

Tél : 01.45.26.33.07 – Fax : 01.48.74.07.40

Le site de la Fédération Française de Crémation

La Fédération Française de Crémation, les missions d’aujourd’hui et de demain

1
Fédération française crémation

La Fédération Française de Crémation tiendra, samedi prochain, son assemblée générale, et dévoilera, dans la foulée, son nouveau site internet. L’occasion de se demander, aujourd’hui, à quoi sert la FFC ? Quels sont les combats des crématistes d’aujourd’hui ? Les équipes de la FFC nous les détaillent.

La FFC, un héritage historique

La Fédération est née en 1972, faisant suite à la Fédération Nationale des Sociétés Françaises de Crémation qui s’était donnée pour objectif de faire respecter la loi de 1887 sur le libre choix des funérailles, et la loi de 1905 sur la Laïcité, en promouvant la crémation et l’installation de crématoriums. En effet, si théoriquement la crémation était devenue légale, encore fallait il avoir la possibilité de faire ce choix, sans parcourir des centaines de kilomètres.

« Depuis le début des années 1980, la crémation a pris son essor et aujourd’hui, le nombre de crémations a fortement progressé. Il y a bien sûr de fortes disparités entre les régions, pour des raisons aussi diverses que l’implantation des coutumes et des religions au niveau local que de la facilité d’accès aux équipement. »

Les luttes de la FFC

Ce qui prime avant tout, pour la FFC, c’est le respect des volontés. « Nous sommes fréquemment alertés sur des volontés émises par un défunt qui n’ont pas été respectées par la famille » et l’association tient à sensibiliser le public comme les pompes funèbres « Aujourd’hui, un contrat obsèques ne garantit pas forcément le respect des volontés. Il faut que les opérateurs funéraires se sensibilisent sur le sujet » et ils peuvent faire appel à la Fédération ? « A la fédération ou à l’association crématiste locale, oui ».

Mais il faut aussi que les familles intègrent le fait qu’il peut y avoir de « véritables » obsèques civiles lors d’une crémation. « Il faut un référentiel pour les cérémonies civiles. Il faut que les Maîtres de Cérémonies aient la possibilité de le proposer aux familles. Trop souvent, ces dernières ne savent même pas que c’est possible. Mais ça l’est : des Maîtres de Cérémonies font des obsèques civiles très bien personnalisées. Mais ils ne sont pas encore assez nombreux. Le cérémonial doit se faire bien sûr avant la crémation, mais aussi au moment de la remise de l’urne. C’est un moment important, trop souvent bâclé ».

Les déserts crématistes

Même si la situation s’améliore, il existe encore des déserts crématistes en France. « nous demandons aux Pouvoirs Publics une régulation de l’implantation des crématoriums, réalisée au niveau régional, voire national » . Le schéma d’implantation des crématoriums se fait toujours attendre.

Autre sujet qui tient à cœur la fédération, l’éthique dans les crématoriums. De plus ne plus d’équipement ont un comité d’éthique, ou les représentants locaux des associations de crématistes sont appelés à siéger.

Comités d’éthique ou la FFC côtoie les élus, que les crématistes rencontrent également dans leurs mairies. Comment sont ils perçus ? « Nous sommes accueillis comme des conseillers. Tenez, dans les communes de 2000 habitants qui doivent s’équiper d’un espace cinéraire, ce qui n’est pas encore le cas partout aujourd’hui, nous pouvons aider à son élaboration. Trop souvent, celui-ci se limite à quelques cases de columbariums façon ‘’cube’’ et à un espace de dispersion qui est tout, sauf paysager. Nous apportons une aide, désintéressée en ce qui nous concerne, à la décision des élus ».

On le voit : le but ultime de la FFC n’était pas de permettre l’accès à la crémation à ceux qui le souhaitent, bien au contraire, ce n’était qu’un préalable. Le but de la FFC, aujourd’hui, est que celles eu ceux qui font le choix de la crémation puissent voir leurs volontés respectées dans les meilleures conditions possibles, pour eux comme pour leurs proches. Il y a encore du travail.

Le nouveau site de la Fédération Française de Crémation sera prochainement en ligne.

Yves Ricaud : hommage à un homme au service de la crémation en France

0

Le 9 février 2017 a été inauguré le crématorium de Bordeaux Métropole. À cette occasion, une plaque commémorative a été dévoilé rendant hommage à Yves RICAUD.

Yves RICAUD était Président de la Fédération Française de Crémation de 1983 à 1991 et a œuvré à la création du crématorium de Bordeaux Métropole en posant la première pierre de cet établissement en 1982, aux côtés de Michel Sainte-Marie, à l’époque maire de Mérignac et président de la Communauté urbaine de Bordeaux. Un projet de longue date qui tenait à cœur au président car c’est sous son impulsion que la création des crématoriums en France a pris de l’ampleur.

Un parcours qui ne doit rien au hasard et la Fédération Française de Crémation lui doit beaucoup. Homme de valeurs, humaniste et engagé il a toujours été très impliqué sur les problématiques éthiques de l’homme et de son rapport au corps et à la mort. Passionné d’anatomie où il a été technicien de laboratoire à l’Université de Bordeaux. Il a notamment œuvré à la mise en place d’un service de don du corps, une des questions centrales de ses engagements ainsi qu’une prise en charge des familles dont le défunt a fait don de son corps à la science.

Il était également très à l’écoute des familles et son discours à la fois politique et philosophie lui a permis d’être au service des vivants.

Sa présidence au sein de la Fédération restera marquée par son implication et les avancées majeurs en terme de crémation sur tout le territoire français et même européen.