Accueil Tags Fleurs en céramique

Tag: fleurs en céramique

Céramiques de France entre tradition et modernité

0
céramiques

Au départ, c’est la famille Foubert qui fonde l’entreprise en 1856. Une longévité exceptionnelle pour la société qui se nomme désormais Céramiques de France. Céramique de France façonne les compositions florales et plaques en céramiques depuis plus d’un siècle.

Un procédé unique

Malgré les années, le procédé de fabrication des céramiques n’a pas changé, un travail de coulage dans des moules pour les socles, puis les mains délicates des céramistes pour fleurir croissants et couronnes, indémodables. Deux cuissons et une mise en couleur plus tard, Céramiques de France propose ses modèles variés et de haute qualité, testé contre le gel et les intempéries.

Les fleurs éternelles

Si la céramique ou porcelaine est présente chez les pompes funèbres depuis de nombreuses décennies, Céramiques de France a su renouveler l’offre en proposant des modèles revisités et qui s’inscrivent dans un élan moderne. M. Xavier Puppinck, directeur de Céramiques de France et de Mahieu a tenu à répondre à un article publié en septembre dernier : non, la porcelaine n’est pas désuète !

Les fleurs en céramique sont encore très demandées et s’exportent très bien à l’international. La raison est simple selon lui : les céramiques font partie de ces articles funéraires qui ne s’abîment pas, ne perdent pas leur couleur au fil du temps, en un mot, elles sont éternelles. Elles permettent ainsi de fleurir les monuments funéraires sans se faner, tout au long de l’année.

Céramiques-de-france-blanc Céramiques de France entre tradition et modernitéCéramiques de France rappelle aussi que leurs compositions se déclinent en plusieurs tailles, et permettent donc d’ornementer les tombes de plusieurs manières : posées à même la tombe ou dans un vase, ou collées à une stèle ou une porte de columbarium.

Céramiques de France, c’est aussi la création de vases et jardinières. Une alternative au granit tout aussi solide.

Découvrez le savoir-faire de l’entreprise dans leur vidéo de présentation ici et retrouvez Céramiques de France au Salon du Funéraire Paris 2017 au stand F74.

Céramiques de France

74 route de Bethune

62223 SAINTE CATHERINE LES ARRAS

03 21 51 99 48

Quand les fleurs en céramiques n’étaient pas fanées

0
fleurs en céramique

Tous les professionnels du funéraire vous le diront : les fleurs en céramique, c’est passé de mode. Passé de mode, et trop vu. Les quelques items qui restent en agence se vendent mal, c’est le moins qu’on puisse dire. Bref, les fleurs en céramique, c’est compliqué. Et pourtant, un jour, les fleurs en céramique, ça a été nouveau.

Oh, les jolies fleurs

Le femme s’était éteinte paisiblement, entourée de ses proches. Dans cette France des années 1960, comme il était encore fréquent, il fut décidé qu’elle reposerait chez elle, et que ses proches la veilleraient.

Il se trouve que, parmi ses amies, se trouvait l’épouse d’un croque-morts récemment retraitée. Apprenant le décès, elle prit aussitôt contact avec la fille de la défunte, qui la convia naturellement à venir rendre hommage.

L’épouse du croque-morts retraité se rendit donc, à l’heure prévue, au domicile de la défunte. Toute sa famille y était déjà arrivé, à l’exception de la fille, retardée par quelque démarche urgente. S’étant présentée, la femme fut introduite dans la chambre de veillée, et resta là, silencieuse, un peu gênée, parmi les membres de la famille qu’elle ne connaissait pas.

Un petit moment de gêne s’installa, ou chacun cherchait un moyen d’entamer la conversation sans pour cela que ça paraisse incongru dans la situation.

L’épouse du croque-morts se lança « Elle est très belle. La présentation est très réussie. » La famille remercia, chaleureusement, mais pas trop, eu égard aux circonstances. L’épouse du croque-morts s’avança alors, présentant les fleurs qu’elle avait apporté, et on lui indiqua gentiment un endroit ou elle pouvait les disposer à sa convenance, tout près du lit de mort.

Elle installa donc la composition, complimentant au passage les bouquets et leur disposition autour de son amie, qui aimait tant les fleurs.

Sur un présentoir, elle avisa un bouquet étrange, de fleurs qui semblaient faites de porcelaine. Captant son regard, le frère de la défunte, qui avait entendu parler d’elle et connaissait la profession de son mari, expliqua » Ce sont des fleurs en céramique. C’est tout nouveau ! »

« Ah ? C’est très joli. Ca vous ennuie si je les regarde de plus près ? » naturellement, cela ne les dérangeait pas, et, tandis qu’elle examinait l’objet, le frère de la défunte, qui les avait apportées, en fit l’article.

« C’est tout nouveau, ça va changer des plaques tristes qu’on trouve dans les cimetières. Ca apporte une touche de couleurs, mais comme c’est un peu pastel, en même temps, ça n’offense personne. »

A nouveau, elle complimenta les fleurs en céramique, et, la belle-sœur de la défunte, ravie de son investissement, surenchérit « Oh , c’est très joli … Et puis au moins , ça , ça va faire toute une vie ! »