Accueil Tags FUNECAP

Tag: FUNECAP

société FUNECAP (Pompes Funèbres Pascal Leclerc, Roc-Eclerc, Crématoriums de France et France Obsèques)

Des agences en propre et un réseau d’agences en franchise : 200 agences exploitées en succursales sous plusieurs marques nationales mais également locales (20 agences dans le réseau France Obsèques) et ses 400 agences exploitées en franchise sous les marques Roc-Eclerc et Pompes Funèbres Pascal Leclerc. 25 crématoriums sous gestion et en développement après l’acquisition de la Société des Crématoriums de France depuis fin 2014. Et 40 funérariums ou complexes funéraires.
En quelques années, Funécap c’est imposé comme un acteur important du secteur funéraire.
Direction: Xavier Thoumieux et Thierry Gisserot sans oublier Philippe Gentil

e-FUNERAIRE, les obsèques en ligne au meilleur prix

0
e-funéraire

e-FUNERAIRE, les obsèques en ligne au meilleur prix ! Offensive de Funecap sur la toile avec le lancement d’e-Funeraire, le site web permettant de trouver offre complète pour une inhumation ou une crémation en Île-de-France à prix Pascal Leclerc.

Après Révolution-obsèques, l’agence Internet des Services Funéraires Ville de Paris, Advitam, permettant d’organiser sereinement des obsèques dans toute l’Île-de-France ou le précurseur, E-obseques, Funecap lance son agence virtuelle sur la toile avec une offre s’appuyant sur les ressources des POMPES FUNEBRES Pascal LECLERC, Pour un décès survenu dans tous les départements d’Île-de-France exceptés la Seine et Marne et le Val-de-Marne.

Les engagements de e-Funéraire

  • Obsèques en ligne au meilleur prix
  • Simplicité d’une offre tout inclus
  • Accompagnement à chaque instant
  • Transparence de nos prestations et tarifs

Les prix sont clairement affichés sur le site, crémation à partir de 1999 € et inhumation à Partir de 2499 €, hors retrait du pacemaker. Il y a aussi des prestations obsèques en option.

Pour une crémation en prenant toutes les options la facture augmente de plus de 900 euros sans oublier les prestations sur devis comme la chambre funéraire.

Pour une inhumation en prenant toutes les options la facture augmente de quelques 849 euros sans oublier les prestations sur devis comme la chambre funéraire ou l’achat d’un monument funéraire.

Attention néanmoins au (2) oublié sur le site dans les rubriques crémation et inhumation

(2) Tarif soumis à conditions définies par l’entreprise de pompes funèbres. La société se réserve notamment le droit de fixer l’horaire des obsèques en fonction de ses disponibilités et de choisir le lieu de la crémation.

(2) Tarif soumis à conditions définies par l’entreprise de pompes funèbres. La société se réserve notamment le droit de fixer l’horaire des obsèques en fonction de ses disponibilités.

Le site est clair, responsive, moderne avec même des dossiers thématiques sur le deuil et le décès.

Rien de révolutionnaire en 2018, j’attendais un salon virtuel funéraire, un e-conseiller funéraire en vidéo, une application ce n’est qu’un site web de plus qui va enrichir google, attendons la réplique d’OGF pour voir apparaître, peut-être, la modernité dans le secteur….

FUNECAP GROUPE fait l’acquisition de la société Crématorium du Cotentin

1

FUNECAP GROUPE a finalisé le 26 mars 2018 l’acquisition de la société CREMATORIUM DU COTENTIN auprès de la famille MAZURIER

Cette société exploite actuellement un crématorium situé à Brix, dans le département de la Manche (50), via un contrat de délégation de service public dont le terme est prévu en 2046.

Monsieur Jean-Pierre MAZURIER, fondateur de l’entreprise, assurera une période d’accompagnement de plusieurs mois.

L’acquisition de cette société permet à FUNECAP GROUPE, via sa filiale LA SOCIETE DES CREMATORIUMS DE FRANCE, de renforcer son parc de crématoriums et son maillage territorial en région Normandie afin d’assurer le meilleur service aux familles.

A propos de FUNECAP GROUPE

Groupe d’infrastructures et de services funéraires de culture entrepreneuriale, FUNECAP GROUPE est l’acteur le plus dynamique et innovant du marché funéraire.

  • Plus de 250 millions d’euros de chiffre d’affaires réseau.
  • Plus de 50 000 services funéraires organisés dans nos agences. Plus de 40 000 services réalisés dans nos crématoriums.
  • 10% de parts de marché.
  • 80% de taux de notoriété pour la marque ROC ECLERC.
  • Plusieurs centaines de milliers de visiteurs uniques sur nos sites Internet.
  • 600 agences en France réparties sur l’ensemble du territoire français.
  • 185 complexes funéraires répondant aux nouvelles attentes des familles dont 35 crématoriums sous gestion (dont 4 en cours de construction) et 150 funérariums (¼ intègre un espace de convivialité et une salle de cérémonie).
  • Plus de 1 400 salariés et plus de 2 500 professionnels au service des familles.

Crématoriums, installations pompes funèbres…au menu du réveil funéraire du mardi 13 février 2018

0

Crématoriums, installations pompes funèbres…au menu du réveil funéraire du mardi 13 février 2018. Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs dans le réveil funéraire du mardi 13 février. Revivez l’actualité dans le réveil funéraire sur Funéraire-Info.

Nécrologie – lu dans CNews matin 

«  L’auteure et journaliste Françoise Xenakis, à l’origine d’une vingtaine de romans et d’essais, s’est éteinte ce lundi à Courbevoie, d’une longue maladie, révèle l’AFP. Elle avait 87 ans. »

Nécrologie – Lu sur Allociné

 » L’acteur américain est décédé ce 9 février à l’âge de 86 ans. Au cours de sa carrière, John Gavin est notamment apparu chez Alfred Hitchcock dans « Psychose » et chez Stanley Kubrick dans « Spartacus ».

Démarches après décès – Lu sur Le Figaro

 » Quelles sont les démarches à effectuer après un décès ? Le défunt avait-il prit des dispositions concernant ses funérailles ? Comment choisir une entreprise de pompes funèbres ? Où faire inhumer le défunt ? En cas de crémation, que devient l’urne funéraire ? Qui hérite ? Peut-on bénéficier d’aides financières ?  » 

Culture – Lu sur LeTemps 

 » Le dernier roman de Frédéric Beigbeder -t-il vraiment de quête de la vie éternelle? Comme d’habitude avec lui, c’est beaucoup plus riche et complexe qu’en apparence: un hymne à la vie, à l’amour, et même à l’«homo sapiens»  » 

–> Lire aussi l’article consacré à l’auteur et son actualité sur  Funéraire -Info : « 

Avec Beigbeder on s’attend à tomber dans un ascenseur que plus rien ne contrôle avec juste un rail de coke auquel se rattraper et un panneau lumineux « Je t’avais dit de ne pas tomber amoureux » qui scintille au dessus de nos têtes. Avec « une vie sans fin » on est pas vraiment dans ce registre. On troque les VIP parisiens défoncés du matin au soir aux chercheurs et scientifiques qui tentent d’inverser les lois de l’univers. Et voilà que l’on se plait à suivre notre écrivain épidermique dans son défi contre la mort. »

Culture – Lu sur Télérama 

 » Dans ce film de 1980, Bertrand Tavernier dénonçait le voyeurisme de la télévision à scandale. “La Mort en direct” est diffusé le lundi 12 février à 22h55 sur Arte, et visible jusqu’au 19 février sur le Web. »

Culture – Lu sur critictoo

 » Nous venant de Mike Bartlett — à qui l’on doit Doctor Foster –, Traumas’intéresse au deuil d’un père dont le fils de 15 ans vient de mourir. Le monde de Dan est complètement détruit lorsque son fils Alex est poignardé est meurt à l’hôpital, dans le service de traumatologie où se trouve le consultant Jon Allerton.  » 

 Point de vue – Lu sur Reporterrre 

 » On apprend beaucoup des poubelles ! C’est par exemple grâce à ses déchets qu’on connaît mieux la société romaine, industrielle, que la société gauloise, moins pollueuse. Avec Le Sale discours, j’ai voulu raconter une facette de l’homme. C’est le récit de l’homme qui envisage sa survie au prix de l’environnement. Je pense profondément que les déchets disent quelque chose de notre rapport au monde. Ils trahissent notre refus de la mort — plus que de sa peur.  »

Pompes funèbres – Lu dans La Voix du Nord 

 Point de vue – Lu sur la croix 

 » Cette semaine, nous avons été confrontés au cas d’une défunte qui ne passera pas par l’église uniquement pour une question d’argent ! Notre équipe ira prier au funérarium autour d’elle, mais avant la mise en bière, pour éviter que la rumeur se répande que maintenant on peut être enterré religieusement sans passer par l’église, et ce pour des questions d’économies (et au seul profit de l’entreprise de pompes funèbres). « 

Installation – lu sur La Dépêche 

«  Formée à l’hôpital Purpan de Toulouse, en psychologie du deuil et prise en charge de la famille, Sandrine Segato a décidé de s’installer à Labastide-Saint-Pierre afin de proposer un service de pompes funèbres complet. L’agence propose un suivi personnalisé pour chaque famille, ainsi qu’une disponibilité totale pendant une période pouvant aller de un à trois mois pour gérer les questions administratives post-obsèques. « 

Crématorium le Rivage – Lu dans La Voix du Nord 

Floop – Lu dans La Voix du Nord 

Polémique – Lu sur La commère 43 

 » Le 22 janvier, l’association des crématistes de Haute-Loire affirmait « croiser les doigts » pour le projet de crématorium à Saint-Hostien. De son coté, le collectif des opposants, qui s’est réuni le 2 février, est bien décidé à se remonter les manches pour se faire entendre. « Encore une fois, c’est l’implantation de cet établissement qui est questionnée du fait de la proximité avec le village, de la proximité de Saint-Étienne, et non pas la légitimité d’un crématorium en Haute-Loire », insistent les opposants, qui affirment « se serrer les coudes ».

Funecap, OGF et les indépendants, David contre Goliath : à lire sur Funéraire Info 

On dirait le début d’une chanson, à chaque fois c’est pareil. Dès que l’on poste un article sur FUNECAP Groupe ou sur OGF, on sait, et ce au moment même où l’on va le poster sur les réseaux sociaux, qu’il va falloir suivre ça de près…de très près. Et ça n’a pas loupé, l’article de vendredi qui traite de la notoriété de ROC ECLERC a valu quelques commentaires disons…fleuris.

Accident tragique de Millas, mort d’enfants, obsèques virtuelles…au menu du réveil funéraire du lundi 18 décembre 2017

0
réveil funéraire du lundi 18 décembre

Accident tragique de Millas, mort d’enfants, obsèques virtuelles…au menu du réveil funéraire du lundi 18 décembre 2017. Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs dans le réveil funéraire du lundi 18 décembre 2017. Revivez l’actualité dans le réveil funéraire sur Funéraire-Info.

Obsèques virtuelles

La collecte Leetchi pour financer les obsèques n’est pas la seule nouveauté apportée par le numérique à la culture funéraire« De nouvelles pratiques et façons de vivre son deuil sont observables sur le Web : on constate notamment l’édification de tombes digitales, la commémoration des disparus à travers le partage d’images. Comme dans la vie réelle, certaines tombes virtuelles sont aussi victimes de profanations ou, selon le vocabulaire d’Internet, de trolling, et se retrouvent noyées sous des messages moqueurs », note la sociologue Julie Alev Dilmac.

 

Mobilisation

La Belgique s’inquiète du sort d’Ahmadreza Djalali, 46 ans, professeur invité à l’Université flamande de Bruxelles (VUB) condamné à mort par la justice iranienne, le 21 octobre, pour ses liens présumés avec le Mossad, les services secrets israéliens.

René Lenoir

Ancien secrétaire d’Etat de Valéry Giscard d’Estaing à l’origine d’une importante loi sur les personnes handicapées, René Lenoir, décédé samedi à l’âge de 90 ans, a fait de l’exclusion sous toutes ses formes l’un des combats de sa vie.

La mort des enfants

Point de vue. Par Jean-François Bouthors, éditeur et écrivain. L’émotion nous a saisis, elle a saisi la France, quand nous avons appris, jeudi, l’accident tragique de Millas, la collision entre un bus scolaire et un train, à un passage à niveau, et la mort de cinq enfants. Cette émotion qui nous étreint tous n’est pas la même que celle que nous avons partagée lors des obsèques de Johnny Hallyday, cinq jours plus tôt.

Manque de pédagogie

Philippe est l’oncle de Loïc, 11 ans, décédé après la collision entre un TER et un car scolaire sur un passage à niveau à Millas (Pyrénées-Orientales), jeudi 14 décembre. Au micro de nos confrères de France Bleu Roussillon, il raconte comment il a appris la nouvelle : « On nous a annoncé à 1h28 du matin qu’il faisait partie du tas de corps… Parce qu’ils ne peuvent pas encore les reconstituer. »

Question

Un projet de chambre funéraire (et demain de crématorium ?) va-t-il nuire à l’image et à l’activité de la Clinique d’Alençon qui veut se développer ? Un compromis a été signé avec Funécap, entreprise de pompes funèbres (Roc-Eclerc). Mais à ce jour aucune date pour la signature de l’acte n’est arrêtée. Ce ne serait pas avant le 31 janvier 2018.

Mystère

Barry Sherman et sa femme ont été retrouvés morts à leur domicile vendredi. Une enquête a été ouverte par la police de Toronto, qui n’écarte pas la possibilité d’un « meurtre suicide ».

Nicolas Delestre

Un proverbe allemand de 1876 dit : “La connaissance est le premier pas vers l’amélioration”. C’est convaincu par cette citation que, le 30 novembre dernier, je me suis rendu à la librairie Meura de Lille située au numéro 25 de la rue Valmy. Cette dernière, spécialisée dans les sciences humaines, recevait pour l’occasion, Nicolas Delestre.

 

Roc Eclerc, la marque à la plus forte notoriété du secteur funéraire (étude Ipsos)

0
FUNECAP
Luc Behra, Xavier Thoumieux et Thierry Gisserot

ROC ECLERC conforte sa place de marque leader avec la plus forte notoriété du secteur funéraire en France.

Selon la dernière étude IPSOS(1) réalisée en novembre 2017, ROC ECLERC, marque appartenant à FUNECAP GROUPE, renforce sa 1ère place de marque ayant la plus forte notoriété du secteur funéraire en France.

Avec un taux de notoriété de plus de 82%(2), elle se place désormais loin devant celle de l’ex-monopole d’OGF et les 9 autres marques qui faisaient partie de l’étude, ces dernières ne bénéficiant pas d’une notoriété significative.

ROC ECLERC, n’aura jamais autant été la marque leader au service des familles depuis plus de 30 ans. Créé en 1985 et passée sous le contrôle de FUNECAP GROUPE en 2015, ROC ECLERC a su rester fidèle à ses valeurs et son positionnement sur des services et produits de qualité toujours proposés au prix le plus juste.  Respect des familles, écoute, disponibilité, discrétion, empathie caractérisent l’ensemble des collaborateurs de ROC ECLERC qu’ils soient ou non au service direct des familles.

Cette position de leader pour la 2ème année consécutive marque une nouvelle étape dans son développement et est le fruit d’une stratégie de communication, d’implantation et d’innovation digitale et marketing aussi dynamique qu’ambitieuse.

(1) étude menée par IPSOS pour ROC ECLERC en novembre 2017 auprès de 600 personnes (hommes/femmes de 50 ans et +, représentatifs en termes de sexe, CSP et de région selon les données INSEE. (2) Notoriété assistée.

A propos de FUNECAP GROUPE

Groupe d’infrastructures et de services funéraires de culture entrepreneuriale, FUNECAP GROUPE est l’acteur le plus dynamique et innovant du marché funéraire.

  • Plus de 250 millions deuros de chiffre daffaires réseau.
  • Plus de 50 000 services funéraires organisées dans nos agences.
  • Plus de 40 000 services réalisés dans nos crématoriums
  • 10% de part de marché.
  • Plus de 82% de taux de notoriété pour la marque ROC ECLERC.
  • Leader en termes de fréquentation sur Internet.
  • 600 agences en France réparties sur l’ensemble du territoire français.
  • 180 complexes funéraires répondant aux nouvelles attentes des familles dont 150 funérariums (¼ intègre un espace de convivialité et une salle de cérémonie) et 30 crématoriums sous gestion (4 en cours de construction).
  • Plus de 1 400 salariés et plus de 2 500 professionnels au service des familles.

FUNECAP GROUPE au Salon du funéraire 2017

0
Roc Eclerc

Retrouvez ROC ECLERC et POMPES FUNEBRES Pascal Leclerc, ROC ECLERC ACADEMIE, ROC ECLERC PREVOYANCE seront également exposantes en H30.

Pouvez vous, vous présenter ainsi que votre entreprise ?

Funecap : FUNECAP GROUPE a été fondé en 2010 et associe l’ensemble des structures, produits et services liés au domaine du funéraire. Notre groupe multimarques compte bon nombre d’enseignes dont, parmi les plus connues, ROC ECLERC, les Pompes funèbres Pascal Leclerc, France Obsèques, ainsi que la Société des Crématoriums de France entre autres…Le Groupe est devenu l’acteur incontournable et le plus dynamique de l’industrie funéraire française.

FUNECAP-GROUPE-le-management FUNECAP GROUPE au Salon du funéraire 2017Ce n’est pas la première fois que l’on vous voit au salon. Que se cache-t-il derrière cette fidélité ?

Nos marques ROC ECLERC et POMPES FUNEBRES Pascal Leclerc ont toujours été fidèles à ce grand rendez-vous que nous apprécions beaucoup. Nous serons encore plus présents cette année puisque nos marques ROC ECLERC ACADEMIE, ROC ECLERC PREVOYANCE seront également exposantes ! Le salon est l’occasion pour nous de rencontres, d’échanges avec les professionnels de nos réseaux, mais aussi nos confrères indépendants et l’ensemble des professionnels du secteur. Une belle occasion de présenter l’ensemble de nos services et nouveautés.

Organisation, mise en valeur de votre espace, où en êtes-vous dans votre organisation ?

Nous avons organisé nos espaces en une unité commune divisée en zones d’accueil conviviales. Notre emplacement, le long de l’allée principale nous offre une très belle visibilité. Nous avons tout prévu pour réserver le meilleur accueil à nos visiteurs.

Nous profiterons de ces 3 jours au Bourget pour leur faire découvrir le nouveau mobilier du concept ROC ECLERC. Cela se passera sur le stand K22. Tout le monde est le bienvenu…

Nous réservons également quelques surprises aux personnes qui nous rendront visite mais nous n’en dirons pas plus pour le moment. Tout le monde est invité à venir les découvrir sur nos espaces !

Retour au Bourget ! C’est important pour vous ?

Non, pas spécialement.

Quels seront les éléments gages de réussite de cette 30 ème édition ?

La convivialité et la bonne humeur.

En quelques mots … Le Salon du Funéraire pour vous c’est :

un rendez-vous incontournable et un formidable lieu d’échanges avec nos confrères et partenaires  et aussi une bonne occasion de monter que notre secteur bouge, et dans le bon sens.

3 jours de salon, sportif ou détente ? 

les 2

Tous ces exposants c’est, concurrence ou convivialité ? :

convivialité bien sûr

La 30 ème édition c’est l’occasion de dire un petit mot aux organisateurs :

Nous leur souhaitons un très bel anniversaire et sommes ravis de partager ce grand moment avec eux.

 

FUNECAP/Pompes funèbres et attentat de Nice : et si l’on disait simplement merci ?

0
Funecap reconnaissance attentat cérémonie

Tous les matins, je parfume ma revue de presse de citations glanées ci et là, et qui, font échos chez vous et moi. Parmi mes citations préférées il y en a une, dont je vais faire une entorse au sens ici, car les raisons qui me poussent à écrire ont toujours un écho plus haut que la forme en elle-même.

« La mort d’une bonne action, c’est d’en parler »

Et ça, Philippe Le Diouron l’a parfaitement compris, intégré et appliqué. Le directeur FUNECAP Sud-Est fait partie de ces noms qui ont résonnés depuis les attentats de Nice en 2016.

Dimanche, nous venions partager une information avec vous « la récompense de FUNECAP suite à leur travail après les attentats de Nice ». En réalité il aurait fallu écrire « la reconnaissance d’un travail qui aide à remettre les maux dans la boîte de Pandore ». Je m’explique :

Une reconnaissance en pointillé

Il y a eu deux commémorations significatives suite aux attentats de Nice, la commémoration post attentat en présence du député et président du département à ce moment là, Éric Ciotti et une autre un an après pour l’hommage de la Nation où présidents, actuel et anciens, ainsi que le Maire Christian Estrosi étaient présents. Sur ces commémorations, l’enjeu était grand ; Montrer que l’on oublie pas. À la fois il fallait Funecap-attentat-Nice FUNECAP/Pompes funèbres et attentat de Nice : et si l’on disait simplement merci ?associer les familles, mais aussi les professionnels qui étaient là ce jour et les jours d’après dans la reconnaissance de leur travail.

La reconnaissance est un mot, somme toute simple qui pourrait être défini ainsi « panser les plaies ». Et elle est là, la nuance. Pour la plupart des gens, la reconnaissance c’est la mise en lumière et en valeur d’un travail, la sortie de l’ombre. Pour d’autres en revanche, et c’est le cas de Philippe Le Diouron et ses équipes, la reconnaissance est le baume apaisant qui permet de refermer une période douloureuse. Durant les deux dernières commémorations, les pompes funèbres étaient invitées, mais elles ne faisaient pas partie des intervenants. Une blessure non refermée, qui a non seulement impactée les professionnels du secteur mais aussi leurs familles que nous vous avions parlé ici.

Et moi alors ?

Il n’y avait pas qu’eux, nous aussi on y était. Certes. Et je vais vous dire : et alors ? Cette reconnaissance n’appartient pas à une personne, elle est une mise en abîme profonde pour tout le secteur. Philippe Le Diouron est responsable de ses équipes, et en cela, il a tout fait pour mettre des mots sur leur travail. De plus, et je vous l’ai déjà écrit à de nombreuses reprises, derrière les réseaux sociaux l’on parle peu de concurrence mais bien souvent de confrères. Il y a dans le funéraire une humanité que je n’ai trouvée nulle part ailleurs. Moi je n’y étais pas, moi j’étais certainement quelque part avec un morceau d’insouciance en moins, parce que ma génération est marquée par les attentats, moi j’ai déjà dû consoler et écouter et épauler des professionnels aux allures d’un impossible mur qui se sont fissuré ce jour là, ou un tout autre jour. Moi je dis merci.

La main tendue des pompiers

Petite mise au point, cette décoration n’est pas une initiative étatique, mais plutôt une initiative éthique venue tout droit des sapeurs pompiers, bien sûr, eux aussi en première ligne lors des attentats de Nice. C’est Pierre Binaud qui a proposé à Philippe Le Diouron de participer à cette cérémonie de remise de décoration grâce à un lien qui s’est créé au fur et à mesure des mois écoulés depuis les attentats. Ce sont les mots que l’on ne prononce pas qui sont les plus important. En ne reconnaissant ni la présence, ni le travail des pompes funèbres, l’État n’a pas permis la cicatrisation attendue. La frustration, la solitude et l’incompréhension ont pris le pas sur le reste. Les 35 personnes concernées ont été invitées, qu’il s’agisse de FUNECAP ou des autres partenaires, 20 personnes étaient présentes et 3 ont été décorées pour l’ensemble de l’équipe.

Un discours révélateur

La reconnaissance était aussi assumée dans les discours de Rudy SALES, adjoint au Maire de Nice, du député Eric Ciotti et de Jean-Gabriel DELACROY, Directeur de cabinet du Préfet, présents ce jour qui ont pu reconnaître le travail des pompes funèbres. Un mot, une décence pour Philippe Le Diouron, qui confie pouvoir ainsi dire que ses équipes peuvent « refermer le couvercle ». La médaille n’était pas nécessaire, la mise en lumière non plus, la symbolique oui et le discours qui allait avec, « nous n’avons jamais rien demandé ».

Pourquoi c’est important ?

J’ai coutume de dire que le funéraire est le domaine de l’ombre, le domaine des coulisses qui, comme un ballet, doit montrer le travail impeccable de la réalisation, sans les efforts fournis derrière le rideau.

Je vais vous avouer quelque chose, attention asseyez-vous : les pompes funèbres sont remplies d’humains. Enfoncer une porte ouverte ? Je ne crois pas, à la veille de cette énième Toussaint, nous aurons encore le droit au griffes acérées d’une société qui veille surtout à ne pas réveiller la mort. Pourtant la mort ne dort jamais, et avec elle, ses agents qui œuvrent pour aider les familles où qu’elles soient. Mais parfois, c’est trop dur, parfois c’est trop lourd. L’injustice, les visions horribles, les cauchemars, les « Et si ? » qui réveillent nos nuits agitées. Combien de pompes funèbres, de thanatopracteurs, ai-je eu au téléphone et qui m’ont confié tout le poids de leur travail ? Philippe Le Diouron a tout fait pour ses équipes, l’hôpital des armées de Toulon du professeur Rousseau a vu défiler les employés pour un suivi psychologique qui pour certains a duré des mois.

Dans les coulisses d’un chemin salvateur

Pour en arriver à ce soulagement, il a fallu des mois de travail. Au delà du geste, Philippe Le Diouron et ses équipes ont tout fait pour refermer la plaie béante des attentats de Nice. Des actions ont été menées, notamment la participation aux gestes qui sauvent en novembre 2016, 2 000 mannequins ont été financé pour pratiquer les gestes nécessaires,  par le versement de l’intégralité des fonds versés par l’État suite auxFunecap-pompiers FUNECAP/Pompes funèbres et attentat de Nice : et si l’on disait simplement merci ? réquisitions qui avaient été faites au moment des attentats. Il était hors de question de bénéficier de l’argent de toutes ces réquisitions, dont FUNECAP a le marché à Nice.

De même, malgré le financement intégral des obsèques par le Fond de Garantie, une remise de 2 000 TTC a été appliquée aux familles qui ont souhaité confier leur défunt aux enseignes de FUNECAP. De même, un accord vient d’être signé avec les pompiers afin d’instaurer un système qui permet de prendre en charge leurs obsèques ainsi que celles de leurs familles : « C’est un accord social fort signé entre l’Union Régionale des Sapeurs-pompiers Sud Méditerranée et Funecap Sud Est, pour les accompagner dans ce qui ne doit jamais leur arriver ».

Personne ne pouvait être prêt pour un jour comme celui là, et personne ne le saura, dans un cas similaire. Mais les pompes funèbres, quelles qu’elles soient ont été solidaires, ensemble elles ont permis à une profession de l’ombre d’obtenir la reconnaissance non pas identitaire mais nécessaire à la poursuite de leur activité dans des conditions saines.

Finalement derrière cette récompense, derrière cette médaille, derrière ce moment, il ne subsiste qu’un seul mot, le seul qui compte : MERCI.

 

 

Récompense Funecap attentat, rallye, chutes mortelles…Le réveil funéraire du lundi 9 octobre 2017

0
réveil funéraire 9 octobre 2017

Récompense Funecap attentat, rallye, chutes mortelles…Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs du lundi 09 octobre 2017. Revivez l’actualité dans le réveil funéraire sur Funéraire-Info.

Rallye

Le pilote périgourdin Anthony Mora s’est tué sur la route lors d’un rallye ce dimanche 8 octobre à Manaurie en Sarladais. Son décès bouleverse le monde du rallye automobile amateur qui lui rend hommage unanimement. Anthony Mora a fait une sortie de route et percuté un arbre. Il est mort sur le coup. Son copilote âgé de 20 ans est sorti indemne mais très choqué. Encore sous le choc après ce drame, le monde du rallye automobile rend un vibrant hommage au pilote très réputé bien au-delà des frontières de la Dordogne.

Une pilote de 24 ans et son co-pilote, âgé de 25 ans, sont morts dans l’embrasement de leur voiture, une R5 GT Turbo, dans la 5e spéciale du rallye des Bauges. C’est le plus grave accident sur ce rallye qui compte 32 éditions.

Tunisie

Le ministre de la Santé, en Tunisie, Slim Chaker, est décédé ce dimanche 8 octobre, vraisemblablement suite à un malaise cardiaque. Il participait à un marathon humanitaire dans le gouvernorat de Nabeul lorsqu’il a fait un malaise. Transporté d’urgence à l’hôpital militaire de Tunis, le ministre tunisien n’a pu être sauvé.

Chutes mortelles

Environs un tiers des personnes âgées de 65 ans et plus vivant à domicile chutent chaque année. Les chutes sont la première cause de décès accidentel de cette population.

Bilan estivale

Lors de la saison estivale 2017, 39 décès liés à des activités nautiques sont à déplorer. Près de 1.800 opérations de sauvetage ont été coordonnées entre le 1er juin et le 30 septembre.

ULM

Un drame s’est produit ce dimanche vers 14h15 au circuit Paul-Armagnac de Nogaro dans le Gers. Alors que le circuit accueille ce week-end le Classic festival, un ULM a chuté avant de s’embraser. Il aurait décollé quelques minutes avant le crash et il survolait la piste du circuit qu’il aurait ensuite heurté. Un des deux occupants est décédé, l’autre étant en urgence absolue selon un premier bilan .

Horreur

Un huitième enfant, une fillette de quatre ans, est décédé samedi, trois jours après avoir été aspergé d’alcool puis brûlé vif dans une crèche par le gardien de l’établissement, qui a également tué une enseignante.

Politique et deuil

Elisabeth Kübler-Ross, une psychiatre suisse, a théorisé les cinq phases du deuil, auxquelles seraient successivement confrontés tous ceux qui perdent un être cher ou une situation établie : le déni, la colère, la négociation, la dépression et, enfin, l’acceptation.

Incohérence

Au moment d’inhumer la mère de Mme Saulitein (en photo), décédée fin septembre, les pompes funèbres se sont retrouvées dans l’impossibilité d’accéder à la dernière demeure familiale: la largeur de l’allée ne permet plus d’y entrer un cercueil.

Cimetière

Ouvert en 1866 à l’écart de la ville pour faire face à de nombreux décès suite à une épidémie de choléra, le cimetière municipal de la rue Bauer recèle de sépultures de personnalités forbachoises et d’anecdotes.

Récompense méritée

Enfin! Belle initiative et bravo à FUNECAP Sud Est. Attentat de Nice : les premier​s​ secouristes et les pompes funèbres décorés ce vendredi soir. Ils ont relevé les morts, 86, jusqu’au petit matin. Dix-sept secouristes de l’Union départementale des ​sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes (UDSP 06)​ ​et les représentants des pompes funèbres ont reçu la médaille de la sécurité intérieure échelon or pour les premiers et trois médailles de l’UDSP 06 pour les seconds lors d’une cérémonie qui s’est déroulée ce vendredi soir au Palais de la Méditerranée à Nice.

Cécile Bertrand milite à l’AVEP depuis le décès de sa sœur, à l’âge de 21 ans. La jeune femme est morte des conséquences d’une embolie pulmonaire liée à une pilule de troisième génération.

La revue de presse vous est offerte par Hygeco France
HYGECO commercialise depuis 1887 des Produits et Services dans les domaines Funéraire et Médical. Référence reconnue mondialement, HYGECO propose des produits répondant aux normes les plus strictes et à la facilité d’utilisation la plus réfléchie.

 

Revue de presse du vendredi 05 mai 2017

0
l'actualité funéraire numérique

Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.

Funéraire Info : Saison des transfert à Nice

Le 13 mars 2017 marque une date importante pour le groupe Funecap, la Métropole Nice Côte-d’Azur ayant décidé à l’unanimité de retenir l’offre de La Société des Crématoriums de France. Suite au rejet fin avril du recours intenté par OGF contre la Métropole, le contrat de délégation de 29 ans a pu être signé par les parties.

Funémarket : mode d’emploi

Funémarket est une place de marché du funéraire. Le principe est simple : sur internet, on remplit son panier, on valide sa commande, et… Et oui, au fait, ensuite, il se passe quoi ? Visite guidée des coulisses.

La Meuse.be : vandalisme

La famille De Mossenau n’en revient pas: il y a quelques jours, elle a en effet constaté que la case du columbarium où repose Roland, le père de Jennifer et Johnny, a été profanée. L’urne et la plaque tombale ont été dérobées. La famille a lancé un appel à l’aide sur Facebook pour retrouver l’urne.

Paris Match : Émotion

Le père du petit Chance a été condamné en début de semaine à 45 ans de prison pour avoir tué le garçonnet de 9 semaines en Floride. Il avait été étouffé par une lingette.

Le télégramme : Victor Lanoux

L’acteur Victor Lanoux, célèbre pour son personnage de bourru sensible dans « Louis la brocante », à la télévision, et ses nombreux rôles au cinéma, dont celui de Bouly, dans deux comédies cultes d’Yves Robert, est décédé hier. Il jouissait d’une grande popularité dans le coeur du public.

La revue de presse vous est offerte par Ecocerc

LES CERCUEILS EN CARTON
Ils permettent de répondre aux attentes d’une clientèle de plus en plus concernée par le
développement durable et l’industrie funéraire doit pouvoir s’adapter à ces tendances plus
écologiques. Trop nombreux sont nos défunts inhumés ou incinérés dans des cercueils hautement polluants. « Adopter ÉCO-CERC®, c’est choisir de concilier parfaitement écologie et respect du souvenir de nos défunts. »

 

Saison des transferts : le crématorium de Nice change de délégataire

0
crématorium de France Nice vue intérieure

Le 13 mars 2017 marque une date importante pour le groupe Funecap, la Métropole Nice Côte-d’Azur ayant décidé à l’unanimité de retenir l’offre de La Société des Crématoriums de France. Suite au rejet fin avril du recours intenté par OGF contre la Métropole, le contrat de délégation de 29 ans a pu être signé par les parties.

Ainsi, le 1er mai 2017, le crématorium de Nice-Côte-d’Azur, plus grand crématorium à être délégué à une société privée en France, a changé de délégataire. Construit en 1985, il était géré par OGF depuis 2006 et avait fait l’objet de travaux d’extension financés par la mairie de Nice en 2009.

Le projet proposé par La Société des Crématoriums de France comprend la création d’un deuxième crématorium sur le site actuel et la réhabilitation de l’existant, pour un montant total de près de 9 millions d’euros.

créamtorium-de-France-vue-extérieure Saison des transferts : le crématorium de Nice change de délégataire

Julien HANOKA, Directeur Général Adjoint de La Société des Crématoriums de France, en charge du développement et des relations avec les collectivités locales indique : « Nous avons bâti une offre capable de répondre aux enjeux métropolitains des prochaines décennies eu égard à la très forte activité du site. Notre offre s’est voulue la plus attractive en tous points : sur la fonctionnalité et la qualité de l’infrastructure, sur l’équilibre économique, l’offre tarifaire et la qualité du service. Nous prévoyons ainsi, dès la reprise, d’étendre les amplitudes horaires de 25% pour réduire les délais d’attente et de mettre progressivement en place des cérémonies plus travaillées et plus personnalisées. La décision de Métropole de Nice Côte-d’Azur récompense une expertise, un engagement et une volonté de l’ensemble des équipes de La Société des Crématoriums de France, appuyées de toute la direction du groupe Funecap, notamment Luc BEHRA et Julien FAVIER, lequel travaillera sur le chantier avec le cabinet d’architecture niçois Biancheri et l’entreprise Triverio. »

Pour Bertrand DESMAZIÈRES, membre du directoire du groupe Funecap et Président de La Société des Crématoriums de France,  « Ce contrat de 29 ans confirme la solide réputation acquise sur le marché français de la crémation par la filiale du groupe Funecap. En bénéficiant du support de sa maison-mère qui lui donne les moyens de son développement, la Société des Crématoriums de France continue de se développer avec succès dans le modèle d’organisation spécialisé dans les métiers de la crémation qui fait sa force depuis 20 ans. »

Propos recueillis par : Société des Crématoriums de France, groupe FUNECAP