Accueil Tags La Maison des obsèques

Tag: La Maison des obsèques

Maison des obsèques et pompes funèbres 2.0 …l’actualité du 24 avril

0
La Maison des Obsèques

Maison des obsèques et pompes funèbres 2.0 …l’actualité du mardi 24 avril 2018. Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs dans le réveil funéraire du mardi 24 avril 2018. Revivez l’actualité dans le réveil funéraire sur Funéraire-Info.

La maison des obsèques à Saint Maixent dans la NR

L’année 2018 commence pour les Pompes Funèbres DAUGER avec le lancement d’un nouveau complexe funéraire sur le pays Saint-Maixentais.

Les Pompes Funèbres Dauger qui font partie du 1er réseau mutualiste funéraire La Maison des Obsèques dont les actionnaires sont Harmonie Mutuelle, la Mgen et enfin la 1ere mutuelle en prévoyance funéraire la Mutac, viennent effectivement d’ouvrir le funérarium du 21e siècle, rue de l’Hommeraie à Azay-le-Brulé.
Ce complexe comporte 3 salons avec un projet d’extension de 2 salons en cours, une boutique, un jardin Zen, une zone d’exposition de monuments, le tout dans un cadre verdoyant et calme.
Ce nouveau complexe est épuré, lumineux, moderne où chacun trouvera la quiétude nécessaire pour continuer à avancer.

Deuil d’un enfant

L’association Jonathan Pierres vivantes (JPV) a pour objectif d’aider les parents ayant perdu un enfant à surmonter leur deuil. Ses membres sont tous passés par cette terrible épreuve.

L’association a été créée en 1978 ; ses fondateurs lui ont donné ce nom, car leur fils, Bruno, décédé accidentellement, aimait la musique du film Jonathan Livingstone, le goéland. En français, le titre signifie « Jonathan Pierres vivantes »

Réunion de pompes funèbres 2.0 à Tarbes

L’Agence by O2 Pub, qui s’occupe de la page carnets dans les titres du groupe Dépêche, avait convié les dirigeants d’une quinzaine d’entreprises de pompes funèbres du département des Hautes-Pyrénées, mercredi 18 avril, au Rex Hôtel à Tarbes,
«Beaucoup d’entreprises de pompes funèbres n’ont, par exemple, pas de boutiques en ligne, continue cette dernière. Il faut aussi leur montrer l’importance de la communication digitale, avec notamment les réseaux sociaux. L’idée était d’abord de parler d’eux et de leurs clients, et ensuite de présenter notre agence et nos services pour les accompagner.»

Chez les people à Saint-Barthélemy

Laeticia Hallyday et ses filles séjournent actuellement à Saint-Barthélemy, l’île des Antilles où est inhumé le rockeur français. Des fans l’ont croisée en train de se recueillir sur la tombe de son époux.

Sans parole au Canada

Une camionnette a foncé sur des piétons lundi à Toronto, au Canada, faisant au moins 10 morts et 15 blessés. Le chauffeur a été arrêté et placé en garde à vue.

Le chauffeur de la camionnette blanche, qui a fauché lundi 23 avril une dizaine de piétons à Toronto, faisant 10 morts et 15 blessés, a été interpellé par la police canadienne, a annoncé la police de la plus grande ville du pays.

Enquête aux USA

En Floride, des policiers se sont rendus à la morgue pour tenter de déverrouiller le téléphone d’un homme avec son doigt, dans le cadre d’une enquête, comme le révèle le Tampa Bay Times. Linus Philipp 34 ans, avait été tué le mois dernier à Fargo dans le nord de l’état, par des policiers, après avoir voulu échapper à un contrôle.

Retrouvez La Maison des Obsèques au Salon Funéraire 2017

0
ensemble un autre funéraire est possible

Fondée en 2015 par les mutuelles MGEN, Harmonie Mutuelle et Mutac, retrouvez la Maison des Obsèques au Salon Funéraire 2017 à Paris le Bourget du 23 au 25 novembre prochain au stand G74.

Présentation

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre entreprise ? 

Béatrice MATHURIN, Directrice Marketing-communication & Digital

Fondée en 2015 par les mutuelles MGEN, Harmonie Mutuelle et Mutac, La Maison des Obsèques a pour objectif de proposer aux dix millions d’adhérents des mutuelles fondatrices et à la population dans son ensemble l’accès à des obsèques dignes et respectueuses, à un prix juste, partout en France. Notre stratégie de développement repose sur l’acquisition d’entreprises privées et sur un partenariat avec l’UPFP avec qui nous co-construisons le funéraire de demain.

Le Salon et vous

Vous étiez au salon il y a deux ans pour la création de la Maison des Obsèques, du chemin a été parcouru depuis, que représente votre présence au salon funéraire pour vous ? 

Béatrice MATHURIN : C’est au Salon Funéraire Paris 2015 qu’a été lancée La Maison des Obsèques. C’était donc évidemment pour nous un moment fondateur et l’occasion d’aller pour la première fois à la rencontre des professionnels du secteur que nous souhaitons inviter à rejoindre notre enseigne. Notre stand était entièrement dédié à la présentation de notre approche et de nos valeurs, ainsi bien sûr qu’à l’accueil de tous les dirigeants qui souhaitaient découvrir notre projet. Cette première édition a été pour nous un succès puisque nous avons rencontré plus d’une centaine de personnes et noué des contacts très intéressants et prometteurs avec beaucoup d’entre eux. C’est également lors du Salon de 2015 que nous avons signé un accord de partenariat avec l’UPFP, qui prévoit les modalités d’une collaboration entre nos deux réseaux. Notre bilan du Salon est donc très positif et a renforcé notre confiance pour la suite.

Organisation, mise en valeur de votre espace, où en êtes-vous dans votre organisation ?

Béatrice MATHURIN : La Maison des Obsèques, d’ici fin 2017, c’est environ 70 agences en propre, soit près de 18 départements couverts. Plus de 8 000 convois en 2017 et 400 collaborateurs.

Produit phare ? Surprise ? donnez-nous un indice !

Béatrice MATHURIN : C’est lors du Salon Funéraire Paris 2017, stand G74, que nous avons choisi de présenter notre nouveau concept d’agence (photos en pièces jointes).

Un concept d’agence dit de « La Maison », co-construit avec les dirigeants pionniers qui ont rejoints le réseau et qui a été pensé avec l’objectif de proposer aux familles un accueil et une assistance toujours plus professionnels et davantage de proximité.

Le salon, la 30ème édition

Quels seront les éléments gages de réussite de cette 30ème édition ?  

Béatrice MATHURIN : Cette nouvelle édition est une formidable occasion pour nous de mettre à l’honneur les dirigeants pionniers qui nous ont rejoints et qui seront présents sur le stand pour raconter à leurs confrères leur expérience au sein du réseau depuis 2 ans.

Le concept d’agence est l’incarnation de nos valeurs : transparence, humanité, proximité, engagement.

La transparence au travers de vitrines simples, offre une vue complète sur l’intérieur. De plus, chaque agence disposera d’un salon d’accueil chaleureux et protecteur, réservé aux familles et pensé comme une alcôve. Cet espace sera respectueux de leur pudeur et de leurs émotions, tout en permettant une prise en charge immédiate et bienveillante par un conseiller funéraire La Maison des Obsèques.

En quelques mots …

Le Salon du Funéraire pour vous c’est : une nouvelle étape dans la construction de notre réseau

3 jours de salon, sportif ou détente ? : les deux mais surtout un moment d’échange et de partage

Tous ces exposants c’est, concurrence ou convivialité ? : nous valorisons la co-construction au service de l’humain pas la compétition, donc convivialité bien sûr

 La 30ème édition c’est l’occasion de dire un petit mot aux organisateurs : Les salons professionnels sont toujours riches en rencontres. C’est important de montrer à cette occasion que notre secteur évolue très vite. L’organisation est très performante et permet de s’exprimer qualitativement.


>Nom commercial : La Maison des ObsèquesLa-maison-des-obsèques-logo Retrouvez La Maison des Obsèques au Salon Funéraire 2017

>Votre numéro de Stand : G74
>Nom du responsable : Béatrice Mathurin, Directrice Marketing-communication & Digital

>Adresse: Tour Montparnasse, 33 avenue du Maine, 75015 PARIS

>Téléphone : 01 85 73 16 68 / 06 40 71 23 52


>Adresse mail: beatrice.mathurin@lamaisondesobseques.fr

 >Site Internet : lamaisondesobseques.fr


Retrouvez toutes les informations utiles concernant le Salon Funéraire Paris sur le site internet de l’évènement organisé par Reed Expo en partenariat avec la CSNAF.

-> Votre badge en promotion grâce au code réduc Funeraire Info 

-> Afin de mieux organiser votre déplacement, Funéraire Info a mis en place une page consacrée à l’évènement. 

L’Union du Pôle Funéraire Public à Béziers pour les rencontres nationales

0
Patrick Lerognon et Manuel Sauveplane
Patrick Lerognon et Manuel Sauveplane ( DG Pech Bleu) , respectivement Président et Vice-Président de l'Union du Pôle Funéraire Public

Hausse des décès, contrats obsèques, multiplicité des opérateurs funéraires, omniprésence des réseaux sociaux et stratégie marketing élaborée, le funéraire d’aujourd’hui est loin de ressembler à celui d’il y a encore quelques années. C’est pour mieux envisager ces tournants que l’UPFP, que l’Union du Pôle Funéraire Public (UPFP), présidée par Patrick Lerognon, a organisé son congrès national. Ce dernier s’est déroulé du 5 au 7 septembre au palais des congrès de Béziers.

La communication et le numérique, les grands chantiers de l’Union du Pôle Funéraire Public

Le conseil d’administration a pris la décision d’inscrire la communication digitale comme prioritaire afin de mieux accéder au grand public. Les valeurs humaines et de proximité du funéraire public sont connues depuis longtemps. Patrick Lerognon le sait, et même si internet occupe aujourd’hui un rôle central dans les obsèques, il n’en demeure pas moins que l’accompagnement des familles en quête de soutien et de personnalisation ont besoin de ce contact fondamental que le numérique ne peut pas fournir.

Parmi les grands chantiers l’on retrouve l’importance de la visibilité des pompes funèbres publiques notamment sur les réseaux sociaux où une page Facebook a été créée il y a peu. Cette page est destinée dans un premier temps à « faciliter les échanges avec les adhérents et communiquer auprès de tous les organismes concernés par les actualités de l’UPFP« . Autre objectif, la refonte totale du site internet, là encore, pour mettre en lumière un réseau qui existe depuis longtemps et insister sur le label qualité du funéraire public tel qu’il est présent. Le digital en ligne de mire, pour un service public proche de ses familles.

La Maison des Obsèques et l’Union du Pôle Funéraire Public, un partenariat qui fonctionne

Nous le savons, le funéraire est une vraie économie de marché, et pour mieux asseoir leur position face aux groupes privés, le Funéraire Public travaille en partenariat via un accord-cadre, avec la Maison des Obsèques, le 1er réseau mutualiste de France. Des valeurs communes qui rassemblent et qui prennent places dans le marché funéraire depuis bientôt

8O6A5988 L'Union du Pôle Funéraire Public à Béziers pour les rencontres nationales
La Maison des Obsèques, par Olivier Descazeaux, Directeur généra

2 ans. La Maison des Obsèques se construit sur l’acquisition d’opérateurs privés, avec lesquels les pratiques et valeurs sont partagées, c’est-à-dire proximité avec les familles, mais aussi axé sur l’amélioration perpétuelle des pratiques du funéraire. Contrairement aux acquisitions dites de « rachat », la Maison des Obsèques a à cœur de voir les dirigeants de l’entreprise devenir salariés pour garder toute leur implication dans ce qui est parfois le projet de toute une vie. Qui de mieux que le dirigeant pour mener son entreprise à bien, et véhiculer les  valeurs qui lui sont chères.

La Rochelle est l’une des six villes pilotes dans la mise en place du certificat de décès dématérialisé. À ce jour, rien n’est encore sûr, mais les premiers retours d’expérience devraient permettre aux pouvoirs publics de rectifier, corriger, et ainsi étendre le procédé à l’ensemble du territoire.

Vous retrouverez l’Union du Pôle Funéraire Public au stand H85 au Salon du Funéraire, Paris, le Bourget du 23 a 25 novembre, ainsi que La Maison des Obsèques au stand G74.

Retrouvez ici toutes les photos de ce congrès. Crédits Photos : Alienor Malbosc, responsable communication de l’Union du Pôle Funéraire Public ( La Rochelle ) 

Le grand rendez vous de l’année au salon funéraire 2017 approche

0
Salon funéraire PAris le Bouget

Comme tous les deux ans, nous voici à quelques semaines seulement du grand rendez-vous de l’année au salon funéraire de Paris, le Bourget. retrouvez ci-après la liste des exposants arrêtée au 26 juin.

A.M. Moulage d’art, A.T.M.B., Acanterra, ADF, Aja Confection, Alife, Anubis International Assistance, Arche Diffusion, Arlequin, Association pour l’Entretien des Monuments et Sépultures, Ati, Atlantic, Autos Concept, Baheux Fleurs, Barthélémy Bronze, Bernardaud, Bernier Probis, Besson, Billet Funéraire, Bragard, Braumat, Canard, Capitonnages de l’Ouest Sa Leclerc, Carbone 14, Carles, Carrier Feige Renaud, Castillo Valere, Caveaux Passier, Cefag, Céramiques de France-Souveneo, C’fac, CJMD, Coffinobois, Collet Funéraires, CPFM-Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie, Decorte Graphics, Degami, Delfosse, Derognat, Desplanches, Distribution Funéraire : Kraus-Bocap-Eurosarco, Ducarme, Dussaux-Souveneo, Eclip’s, Ecole de Funétique, Eco-urne, Effa, Eihf Isofroid, Ellena, Emanuel Correia, Empreintes-Vivre son Deuil IDF, En Sa Mémoire, Enaos, Eurogranit, Facultative Technologies, Fape Obsèques, Fédération Française de Crémation, FGS, Fimo, Flandres Granit, Fonda-Pieux, Fra. Sa, France Funéraire-Funepro, Frima Funéraire, Funarte, Funeglas-Chrisofleurs, Funelib’, Funeplus, Funéraire Magazine-Pierre Actual, Funéraire-Info, Funeral Stores, Funeranor, Funerarts-Mazal, Funéria, Funeris, Funero, Funeurop, Funico, Gap Productions, Generali Assurances, Gif-Day’s, Gofi, Goldmann, Granits Michel Maffre, Gravograph, Guide Piron, Guisnel Location, Hao Xiang, Heiso, Hiab France, Hochart Créations-Souveneo, Home Vidéo Concept, Houssard Mobilier, Hydrosystem, Hygeco International Produits, Hygeco Post Mortem Assistance, Hyodall, IFFPF, Imagine, Inov’72, Institut Français de Thanatopraxie, Isuzu trucks, La Ciergerie Desfossés-Efflam, La Générale du Granit, La Maison des Obsèques, La Mémoire Nécropolitaine, Lafont, Larbaletier, Le Choix Funéraire, Le Vœu, Leonor Coëffin, Les Amis du Musée Funéraire National, Les Menuiseries Ariégeoises, Lomaco, M2F, Mahieu-Souveneo, Manzini, Massima, Mastaba, Memograv-Funepro, Mobi Data, Mondino, Monustone, MPV Import, Nova Formation, Orthometals B.V., Pack Obsèques, Palfinger, Pelmat Est, Pilato, Pilla, Plein Bronzes, Pludra, Pompes Funèbres de France, Pompes Funèbres Pascal Leclerc, Previseo, Promoflora, RCI Group, Rebillon Granits, Résonance Funéraire, Rivaud, Roc-Eclerc, Roc-Eclerc Académie, SAPI, SCR Informatiques, SDFF, Sigmund Produkt Design, Simo Funéraire, Solas, Stonest, Strassacker Fonderie d‘Art, Suli Prévoyance Obsèques, Teckna, Tellement là, Thanys, Thermobrass, Thibaut, Thomas, UPFP-Union du Pôle Funéraire Public, Uternel, Vocation Formations Fg, Völsing, West Memory, Xiamen Justhigh Imp. & Exp.

Au cours de ces prochaines semaines vous aurez des précisions sur chacun de ces exposants, leur vécu du salon et leur histoire. Un évènement va également être créé sur la page Facebook de Funéraire Info où vous pourrez dire ce que vous attendez de ce grand rendez-vous et organiser votre déplacement.

La revue de presse du vendredi 07 juillet

0
Revue de presse
Revue de presse

Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.

Funéraire Info – Insolite

Comme tout artisan du funéraire, il y a des anecdotes que, si nous ne les vivions pas personnellement, nous ne les croirions pas. Un lecteur de funéraire-Info nous a relaté l’aventure, vécu hier, mercredi 5 juillet 2017, pendant des obsèques…

Funéraire Info – La Maison des Obsèques à Reims

Depuis l’arrivée de Stéphane Lencel en mai dernier à sa direction, l’agence funéraire de La Neuvillette a été rénovée et a adopté le logo et les couleurs de La Maison des Obsèques. Pour accompagner ce changement, un tramway habillé aux couleurs du premier réseau funéraire mutualiste circule dans la ville de Reims, depuis le 1er juillet

Ouest France – Solidarité

La famille d’une jeune femme décédée d’un cancer du sein a récolté 5 500 €. La somme a été remise, mercredi 5 juillet 2017, à l’équipe du professeur Legembre au Centre Eugène-Marquis.

Ouest -France – Disparition

Le conseil départemental d’Ille-et-Vilaine a annoncé le décès de Jean Normand, ancien adjoint socialiste au maire de Rennes et ancien conseiller général du Blosne. Il fut l’un des promoteurs du Val.

Libération – Pierre Henry

Le compositeur et pionnier de la musique concrète, connu pour ses multiples collaborations avec Maurice Béjart, est mort mercredi à 89 ans.

Le Monde – Abolition de la peine de mort en Mongolie

C’est le 105e pays à abolir la peine de mort, a annoncé Amnesty international, mardi 4 juillet. Au terme d’un long processus, enclenché il y a 7 ans, la Mongolie a entériné l’abolition le 1er juillet. Cette annonce intervient au cœur de l’entre-deux tours de la présidentielle mongole, le prochain scrutin étant arrêté au 7 juillet.

TVA Nouvelles – Cercueil enfant

Un incident plutôt étrange s’est produit plus tôt cette semaine alors qu’un cercueil a été retrouvé en pleine rue à Philadelphie. Malheureusement, le petit coffre n’était pas vide.

La revue de presse vous est offerte par Europe Metal Concept

Récupération des déchets, séparation des métaux, élimination des Calcius issus de la crémation. Nous garantissons un traitement conforme à la directive Européenne 2010/12/CE, n’utilisant aucun produit chimique, solvant, ou acide, sans rejet de poussières ou de fumée, afin de préserver la nature et l’environnement.

Revue de presse du funéraire du lundi 12 juin 2017

0
revue de presse pompes funèbres

Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.

L’Express : drogue

Un premier décès en France à cause de la nouvelle drogue NBOMe. Une jeune anglaise est décédée à Paris après avoir pris ce qu’elle pensait être de la cocaïne. Cette nouvelle molécule, encore méconnue, pourrait faire des ravages.

Le Huffington : de l’au-delà

J’ai été déclaré cliniquement mort pendant deux minutes. Voilà ce que j’ai vu. Ma mort n’a rien d’exceptionnel, si ce n’est que j’en suis revenu. Mais je ne suis resté mort que deux minutes. C’est peut-être à la troisième que le mec à la faux apparaît et se met à vous reprocher toutes les mauvaises actions que vous avez commises.

Le Perche : Enterré par erreur

Le défunt enterré par erreur dans une fosse commune. La mairie de Saint-Calais a demandé d’annuler le jugement qui l’a condamnée à indemniser les enfants d’un homme dont le corps a été déplacé par erreur dans l’ossuaire collectif.


Les décès du week-end

Le Huffington  : Adam West

L’acteur américain Adam West, qui restera à jamais comme la première incarnation du super-héros Batman au milieu des années 60, est décédé ce vendredi 9 juin à 88 ans des suites d’une leucémie, a annoncé sa famille dans un message posté sur Facebook.

Le Dauphiné : Louis Monguilan

Le lieutenant-colonel Louis Monguilan, ancien résistant, déporté à Mauthausen, co-fondateur du Site-mémorial du Camp des Milles (Bouches-du-Rhône) s’est éteint à l’âge de 91 ans.

Le Huffington : Glenne Headly

Connue du grand public pour ses rôles dans Les Experts, Dick Tracy ou Urgences, l’actrice américaine Glenne Headly est décédée à l’âge de 62 ans. Une annonce faite vendredi 9 juin par l’agent de la comédienne, précisant que sa famille souhaitait que « sa vie privée soit respectée dans ces moments difficiles.

La revue de presse vous est offerte par La Maison des Obsèques

Avec vous, La Maison des obsèques forme une communauté de professionnels travaillant à
construire un « autre funéraire » autour de valeurs partagées et d’exigences communes dans l’intérêt des familles. Vous êtes un dirigeant du funéraire ? Vous voulez en savoir plus ? Visitez notre site !

Emmanuel Moreau et La Maison des Obsèques : une alliance qui fait sens

0
Emmanuel Moreau

Emmanuel Moreau fait partie des dirigeants pionniers qui ont rejoint La Maison des Obsèques peu de temps après sa création en 2015. Les pompes funèbres Moreau comptent sept établissements. Emmanuel a tout de suite été séduit par l’offre de La Maison des Obsèques, il revient sur la genèse de cette alliance lors de notre entretien.

Les pompes funèbres Moreau ont été créées en 1968, il s’agissait alors d’une entreprise familiale, gérée par Jeanne Moreau. À l’origine, seuls les articles funéraires et la marbrerie étaient commercialisés, la partie pompes funèbres ne se développera qu’à partir de 1985. Si l’entreprise de pompes funèbres ne fait pas de fabrication en marbrerie, elle est cependant l’une des rares à avoir un conseiller spécialisé dans ce domaine particulier du secteur funéraire, où savoir et savoir-faire sont indispensables. Le siège social des établissements Moreau se situe à Romagne, au sud du département de la Vienne, là où se trouvent aussi la plateforme et l’entrepôt de la marbrerie, des cercueils et des véhicules.

Vous le savez, La Maison des Obsèques est récente dans le paysage funéraire français, créée en novembre 2015 et annoncée lors du Salon Funéraire de la même année. Depuis, une dizaine de dirigeants d’établissements funéraires et leurs équipes ont rejoint le réseau, qui se développe également grâce à des partenariats avec les services funéraires publics des villes (comme Paris, Lyon et Tours). L’équipe de La Maison des Obsèques a rapidement approché Emmanuel Moreau, peu après la création du réseau. L’accord a été conclu en septembre 2016. Emmanuel n’a pas hésité longtemps ! Pourquoi ? « J’aime être précurseur, La Maison des Obsèques tranche dans le paysage funéraire. Leur politique, leur vision, le groupement sont complétement différents de ce que l’on voit ».  La Maison des Obsèques, c’est également 10 millions d’adhérents et une volonté d’avoir d’ici à 2025 400 agences en France.

Une nouvelle manière de diriger

La volonté de La Maison des Obsèques est de structurer et de monter son réseau grâce notamment à l’expertise des dirigeants pionniers, une volonté qui a clairement été affichée par le directeur général de La Maison des Obsèques, Olivier Descazeaux.

Selon Emmanuel, c’est un challenge très stimulant « de manière professionnelle et personnelle : c’est une construction de A à Z d’un réseau. C’est très intéressant et très instructif pour atteindre un objectif ».

Une reconnaissance et un respect à toute épreuve

« Ce qui est dit est respecté, martèle Emmanuel. Nous, les dirigeants pionniers, nous sommes très intégrés dans les ateliers dédiés, par exemple, à la réalisation et au montage du réseau. » C’est exactement le but de la réunion qui s’est tenue début mars avec l’ensemble des dirigeants pionniers ainsi que les dirigeants de La Maison des Obsèques. Une sorte de brainstorming géant pendant lequel ont été évoqués les moyens humains, les expertises et les moyens financiers du réseau, et aussi l’agencement commun des agences, le marchandising, l’image de La Maison des Obsèques et les valeurs véhiculées.

Emmanuel se réjouit de « la transparence du réseau mutualiste, c’est très plaisant de travailler de cette manière ».

Qu’est ce que ça change pour les établissements Moreau ?

« Ça va changer », me confie Emmanuel, résolument tourné vers l’avenir. Rejoindre La Maison des Obsèques, c’est aussi pour lui une manière de déléguer, de s’accorder plus de temps

pour pouvoir davantage se consacrer au cœur de son métier et pour tisser de nouvelles relations avec d’autres acteurs. De manière personnelle, « c’est une évolution de carrière, et cela permet une gestion plus grande du territoire. C’est aussi – et c’est indéniable -, une manière de se positionner face à la concurrence ».

Face aux différents regroupements des entreprises du funéraire, Emmanuel Moreau ne voit que des avantages à tout cela. « Grâce à La Maison des Obsèques, nous aurons une reconnaissance nationale, le maillage géographique est favorable. L’important maintenant est de grandir ensemble et d’être appréciés par l’ensemble de la population. »

Les établissements Moreau, c’est :

– 7 établissements

– 29 salariés

– 450 convois à l’année

– 3 chambres funéraires

– 8 salons.

La Maison des Obsèques sera présente sur le salon Funéraire Paris 2017

La Maison des Obsèques : nouveau site internet et expansion du réseau

0
La Maison des Obsèques dirigeants pionniers
Les dirigeants pionniers étaient entourés par l'équipe de La Maison des Obsèques, lors du séminaire organisé les 6 et 7 mars derniers à Paris.

La Maison des Obsèques, créée en 2015, ne cesse de poursuivre son expansion. Trois entreprises supplémentaires viennent de rejoindre le réseau mutualiste. Par ailleurs, afin de mieux suivre son développement, le 6 et 7 mars dernier, à Paris, l’équipe d’animation nationale de La Maison des Obsèques a organisé un séminaire avec tous les dirigeants « pionniers »* pour co-construire l’offre commerciale et mettre en place la structuration du réseau.

La Maison des Obsèques poursuit son expansion et a récemment annoncé l’acquisition de trois entreprises supplémentaires :

  • depuis le 30 mars dernier, les établissements Lemaire, qui comprennent quatre complexes funéraires et une agence implantés près de Valenciennes et d’Arras, et regroupent plus de 50 collaborateurs. Une activité développée depuis plus de 20 ans par Laurent Lemaire, leur dirigeant. « J’aime les challenges et je souhaite faire progresser notre métier, en partenariat avec La Maison des Obsèques », précise-t-il ;
  • depuis le 2 mai, les établissements Jaulin, situés en Charente, composés de deux complexes funéraires et regroupant 12 salariés dirigés par Dominique Jaulin. « En rejoignant le réseau de La Maison des Obsèques, je suis convaincu d’avoir fait le bon choix. Le système mutualiste apporte beaucoup aux familles », commente-t-il ;
  • depuis le 3 mai également, les établissements Dauger : un complexe funéraire de cinq salons et une agence dans les Deux-Sèvres, qui regroupent au total 17 salariés. Une équipe dirigée par Stéphane Lemasle qui explique : « Les valeurs de solidarité et de proximité incarnées par La Maison des Obsèques sont les nôtres ».

La Maison des Obsèques implique ses dirigeants d’agences funéraires
dans la construction de son offre et dans la structuration de son réseau

La Maison des Obsèques a été créé en novembre 2015 et a toujours souhaité s’appuyer sur les professionnels qui allaient rejoindre son réseau pour développer des pratiques nouvelles, en cohérence avec ses valeurs mutualistes. En ce début d’année, la dizaine de dirigeants d’établissements funéraires* qui avaient déjà rejoint La Maison des Obsèques (« les dirigeants pionniers »), ainsi que leurs équipes, ont donc été naturellement associés à l’élaboration de l’offre commerciale et à la structuration du réseau.

L’équipe d’animation nationale de La Maison des Obsèques s’appuie sur l’expertise, le savoir-faire et les bonnes pratiques des dirigeants et collaborateurs qui ont rejoint le réseau pour imaginer avec eux le funéraire de demain, plus humain. Dans cette perspective de dialogue et de co-construction, un séminaire rassemblant les dirigeants pionniers a été organisé les 6 et 7 mars derniers, à Paris, dans un cadre convivial, propice à la fois au travail et à la détente. Prenant appui sur les méthodes collaboratives et d’intelligence collective, et rythmé par des interventions d’experts, cet événement était consacré à la construction de l’offre commerciale de La Maison des Obsèques et à la structuration du réseau, en cohérence avec les valeurs mutualistes et les attentes clients.

Les dirigeants pionniers étaient entourés par l’équipe de La Maison des Obsèques, lors du séminaire organisé les 6 et 7 mars derniers à Paris.

Les 13 et 16 février, les dirigeants pionniers et quelques-uns de leurs collaborateurs avaient déjà assisté à des tables rondes de clients, à Paris et à Nantes, dans le cadre d’une étude qualitative**. Ces rencontres avaient pour objectif d’approfondir l’expérience des clients, leurs attentes, ainsi que leurs sources de satisfaction ou d’insatisfaction. Une première pour ces professionnels. Les résultats ont permis de nourrir la réflexion des dirigeants pionniers lors du séminaire, les 6 et 7 mars derniers.

Quatre membres du Comité de surveillance et du directoire de La Maison des Obsèques, issus des mutuelles fondatrices, ont également participé à ce séminaire et pu discuter avec les dirigeants pionniers des relations entre mutualisme et secteur funéraire : Christophe Lafond, président du Comité de surveillance de La Maison des Obsèques et vice-président du groupe MGEN ; Anne-Julie Clary, membre du Comité de surveillance de La Maison des Obsèques, membre du Comité exécutif d’Harmonie Mutuelle et présidente d’Harmonie Santé Services Sud-Est ; Didier Hervaux, président du directoire de La Maison des Obsèques et Directeur Général Adjoint d’Harmonie Services Mutualistes ; et Christèle Delye, membre du directoire de La Maison des Obsèques et responsable du Département Filiales et Participations chez MGEN.

Temps fort de ces deux jours : la signature par les dirigeants d’une charte d’engagements. Dans un esprit de solidarité, de confiance et de responsabilité, les dirigeants pionniers ont élaboré et signé une charte qui les engage, entre autres, à exercer leurs missions avec sérieux et professionnalisme, à respecter les valeurs de La Maison des Obsèques et à participer activement à la construction du réseau.

Enfin, l’équipe de La Maison des Obsèques et les dirigeants pionniers ont défini ensemble, lors de ce séminaire parisien, les chantiers prioritaires à mener cette année pour structurer le réseau, tels que l’offre digitale, la politique d’accueil des familles, la création d’un progiciel métier, etc. Les experts funéraires seront mobilisés tout au long de l’année autour de ces thèmes fondamentaux.

* Les 6 entreprises funéraires qui avaient déjà rejoint La Maison des Obsèques au début de l’année 2017 et dont les dirigeants ont participé au séminaire organisé début mars :

** 7 groupes qualitatifs ont été organisés à Paris et à Nantes, rassemblant des personnes ayant récemment organisé des obsèques ou souscrit des contrats obsèques.

On vous parle régulièrement de La Maison des Obsèques, mais aujourd’hui vous pouvez également suivre leur expansion grâce à leur tout nouveau site internet :

« Le nouveau site Internet de La Maison des Obsèques a été mis en ligne le jeudi 23 mars dernier. En responsive design, ce nouveau site dédié au grand public permet aux internautes de découvrir La Maison des Obsèques, sa raison d’être, ses engagements et ses valeurs (proximité, transparence, humanité et respect). Il leur permet aussi de trouver facilement une agence près de chez eux. Pédagogique, clair et facile de navigation, ce nouveau site explique les liens entre mutualisme et funéraire dans une rubrique spécifique. Les dirigeants d’établissements funéraires pourront retrouver toutes les informations utiles sur le projet, le développement du réseau et ses actualités dans un onglet dédié. »

www.lamaisondesobseques.fr


TÉMOIGNAGES

« Ce fut un séminaire riche en échanges, les idées ont fusé pendant ces deux jours. Je suis content que nous, les dirigeants, ayons été entendus et écoutés. Ce qui est également très satisfaisant, c’est de constater que ce qui nous avait été dit hier sur la co-construction du réseau, lorsque nous avons voulu rejoindre La Maison des Obsèques, est mis réellement en application aujourd’hui. Les paroles ont été suivies de faits. C’est important. »

Emmanuel Moreau, dirigeant des établissements Moreau (situés dans le département de la Vienne).

« Ce qui est appréciable, c’est la confiance qu’on nous accorde, à nous, professionnels du secteur funéraire qui sommes au contact des familles au quotidien. L’équipe de La Maison des Obsèques a écouté et pris en compte nos remarques. Certains axes de travail ont été revus à la suite de nos observations. Il y a aussi une très bonne cohésion au sein du groupe : nous partageons tous les mêmes valeurs et la même volonté de faire avancer notre métier ! »

Marie Rondeau, Codirigeante des établissements Rondeau (situés dans le Loiret).

  • Source : Communiqué de Presse

 

Patrick LEROGNON : L’Union du Pôle Funéraire Public, un acteur incontournable

0
Patrick LEROGNON

Patrick LEROGNON, président de l’Union du Pôle Funéraire Public revient pour nous sur les objectifs et les positionnements du secteur public en ce début d’année.

L’objectif de Patrick LEROGNON est clair, construire un vrai réseau qui réunirait les régies ainsi que les entreprises publiques. Se constituer en réseau est une réponse à l’atomisation du funéraire et permet ainsi de ne pas en souffrir. Très impliqué sur le terrain, et surtout en son fief, il prend l’exemple de la Charente Maritime qui a vu naitre la marque Pompes Funèbres Publiques avec un logo associé, que l’on peut désormais voir repris à Montpellier. Comment cela fonctionne ? Avec la mise en place d’un groupement d’employeurs qui mutualise les fonctionnements et supports. Ce qui a été bien pratique en ce début d’année pour faire face au pic d’activité. « C’est un embryon de réseau mais cette synergie sur le territoire permet ensuite de le dupliquer à l’échelle nationale, la Maison des Obsèques est arrivée entre temps dans le même objectif d’où notre partenariat ».

UPFP- Maison des Obsèques : Un partenariat efficace

J’interroge Patrick LEROGNON sur la crainte supposée d’une perte d’autonomie pour les établissements publics face au partenariat signé en Novembre 2015 avec la Maison des Obsèques. Au contraire c’est « une dynamique qui accompagne sur le terrain ». Le président explique qu’il faut faire preuve de pédagogie afin d’expliquer tous les avantages que cela peut représenter pour les entreprises qui veulent rejoindre le réseau tout en prenant en compte les disparités locales de chaque entreprise et leur mission de service public.

En avant sur le progrès

La Rochelle est aussi une des six villes en France qui a vu dès le 1er mars la mise en place de la dématérialisation des certificats de décès ; « Nous sommes dans un esprit de simplification avec une belle orientation ». Pour Patrick LEROGNON « Il s’agit d’une décision moderne qui a pour but de renforcer le pouvoir public sur les risques sanitaires. »

Dans cette démarche de progrès, le 15 mars aura également lieu une signature historique entre la Société d’Économie Mixte Pompes Funèbres Publiques Saintes Saintonge et la Société Publique Locale Pompes Funèbres Publiques de la Rochelle. Ils emploient tous deux du personnel en commun grâce à l’intermédiaire de l’Association de Mutualisation du Funéraire Public et sont dans la meme démarche de responsabilité sociétale des entreprises. C’est d’une seule et même voix qu’elles créent l’Union Économique et Sociale, pionnière dans le domaine du funéraire.

Review : Ça s’est passé cette semaine sur Funéraire-Info

0
une semaine de news

Déjà dimanche ! Vous êtes détendus, vous avez dormi une heure de plus. On écrit, on vous écrit et hop on ne voit pas le temps passer. À force de vous dire que nous sommes à quelques jours de la Toussaint, et bien voilà, nous y sommes. Cette semaine va être chargée, pour vous, pour nous. Certains en ont déjà marre, d’autres transpirent de cette ambiance lourde. Ne vous inquiétez pas on passe la semaine ensemble. En attendant revenez un peu avec moi faire le tour de ce que vous avez manqué cette semaine, sur Funéraire-Info.

On commence par la mauvaise nouvelle de la semaine. Dès minuit nous vous avons relayé l’information. L’usine des cercueils SAPI a brûlé la nuit du 23 au 24 octobre. Un coup dur pour cette entreprise familiale connue, qui compte bien ne pas laisser tomber ses clients à quelques jours de la Toussaint.

La Maison des Obsèques

Cette semaine nous vous parlions de La Maison des Obsèques. Nous nous sommes rendus le 4 octobre dernier, le lendemain des Assises au onzième étage de la tour Montparnasse afin de rencontrer le nouveau directeur général, Olivier Descazeaux. Interview.

Nouvelle signature entre La Maison des Obsèques et les PFI de l’agglomération Tourangelles.

Les professionnels

  • Les astuces de Rodolphe Nicolas, gérant de FIMO.
  • Retour de salon pour Pilato.
  • Les ouvertures d’agences, c’est un peu comme les naissances, nous aimons partager les bonnes nouvelles, ici, c’est Charly Hennard, des pompes funèbres éponyme qui nous communique l’ouverture de sa troisième agence.

Tous au cimetière !

Toussaint oblige, nous allons voir ce qu’il se passe dans les cimetières. Questions anthropologiques, pratique, cérémonial, conseils professionnels. Nous faisons le tour.

Culture

Nous ne sommes pas peu fiers de notre point culture de la semaine. Marsault lui-même, le dessinateur libre a répondu aux questions de Guillaume en exclusivité pour Funéraire-Info.

La semaine prochaine, on vous emmène dans l’émotion des cérémonies du souvenir. Une semaine chargée…tout en silence.

Funéraire-Info, pour vous, par vous.