Accueil Tags Monuments funéraires

Tag: monuments funéraires

Prospectives de la marbrerie funéraire

0
marbrerie funéraire

Le funéraire a déjà entamé une belle mutation. La personnalisation semble être le cœur d’un mouvement installé pour longtemps, comment évoluera la marbrerie funéraire ?

Le changement de générations au cœur des futures préoccupations ?

Si l’on constate que la plupart des monuments achetés d’avance le sont par de jeunes (ou moins jeunes) retraités, les valeurs de ces générations tendent à un achat qui leur correspond : sécurité, sobriété, marque de confession religieuse. Le granit correspond parfaitement à ces caractéristiques de solidité, allié à des modèles dits « classiques ».

Cette génération qui représente les « morts actuels » (+ 60 ans), disons la génération des grands-parents, laisse petit à petit la place aux « parents » (40-50 ans), les « futurs morts ». Ces parents et grands-parents qui, d’après une récente étude (© 2015 Ipsos. Les Français et l’organisation des obsèques pour les Services Funéraires de la Ville de Paris) ont une préférence pour la crémation à 57% d’entre eux. Cependant cette même étude fait valoir que leurs enfants (-35 ans) auraient une préférence pour l’inhumation à 60% d’entre eux. Les enfants amenés à organiser les obsèques d’un proche préféreraient avoir recours à l’inhumation pour ce proche, plutôt que de choisir la crémation. Un revirement inattendu alors que la crémation ne cesse d’augmenter.

Partant de ces constats, la marbrerie devrait donc voir arriver plusieurs émergences :

– développement des monuments cinéraires pour les parents qui les choisiraient de leur vivant. Possible recul de l’utilisation du columbarium, difficilement personnalisable.

-développement des monuments mixtes pour les concessions familiales destinées à accueillir parents et enfants

– changements des attentes en matière de monuments funéraires pour les générations des parents et des enfants

L’éternelle répétition

C’est évident, les monuments funéraires changent selon qui les choisit, leur génération, la société dans laquelle ils ont évolué. Alors que les grands-parents se tournent plutôt vers le classique, les parents (pour un conjoint décédé), avec leurs enfants auront une préférence pour des monuments correspondant davantage à la personnalité du défunt. La personnalisation est en marche depuis longtemps dans le funéraire, dont la marbrerie.

Le besoin de personnalisation, tant que le besoin de se différencier même après la mort, est de plus en plus choisi. Ce besoin, s’il s’est perdu au milieu du XXème siècle (approximativement), ne date donc pas d’hier. Longtemps les plus riches faisaient élaborer des monuments funéraires fastueux, représentant le défunt et chargeant sa sépulture de symboles. Ces monuments font aujourd’hui l’objet de la curiosité de nombreux visiteurs de cimetières, et permettent d’interpréter et de relier les défunts à leurs histoires.

La génération des grands-parents a été élevée dans une certaine tradition qui transparaît dans leur monument funéraire : modestie, sobriété, mariage, catholicisme …

Celle des parents en revanche s’affranchi quelque peu des modèles inculqués : absence de religion, symbole discret du couple.

Et celle des enfants, représente l’apogée de l’individualisme. En témoignent les sépultures des personnes jeunes : portraits, illustration des passions, du métier … En viendra-t-on à enterrer chaque personne dans une tombe individuelle ?

Quelques constats esthétiques des monuments funéraires choisis par les différentes générations :Stèle-grand-parents-300x167 Prospectives de la marbrerie funéraire

Grands-parents : utilisation du mot « famille », gravure du nom de jeune fille pour les femmes, épitaphes classiques « repose en paix », symbole religieux

gravure-alliances-300x177 Prospectives de la marbrerie funéraireParents : noms de famille, sans nécessairement le mot « famille », absence du nom de jeune fille (non désiré ou couples en concubinage), épitaphe de poèmes, mise en avant des sentiments d’attachement avec le défunt, moins de symboles religieux ou associés à d’autres (alliances par exemple)stèle-enfant-300x235 Prospectives de la marbrerie funéraire

Enfants : prénom seul, épitaphes nombreuses, gravures et dessins

S’affranchir de nos propres limites

Le développement de sociétés telles que Funeral Concept tend à démontrer un réel affranchissement de la matière en tant que telle. Impensable il y a quelques décennies, les matériaux désormais utilisés dans la fabrication d’articles et de monuments funéraires (fer, plexiglas, bois, verre trempé …) prennent de l’ampleur. Tout comme les formes et l’esthétique générale du monument funéraire, dans le granit notamment, se détachent des modèles classiques pour s’épurer et se moderniser comme jamais auparavant (Absolu).

Bien qu’on ne puisse pas raisonnablement affirmer ou penser que le granit est à l’aube d’être « démodé », il est en revanche indéniable que d’autres matières font leur trou dans la marbrerie funéraire sans difficulté.

Le renouveau est donc d’actualité, comme il le fut pour les cercueils, et les fabricants l’ont bien compris.

L’imagination n’étant limitée que par elle-même, des groupements de granitiers font d’ores et déjà appel à des designers extérieurs au monde du funéraire (Acanterra) et qui par là même sont affranchis des limites que s’imposaient les granitiers avec une crainte de la nouveauté ou de l’utilisation d’autres matières. Craintes qui sont bien légitimes cela dit, les nouveautés peuvent tout autant faire un carton que précipiter une entreprise à la faillite. Mais ces craintes peuvent désormais être écartées, le renouveau étant testé et approuvé par les clients finaux : les familles. Pour ceux qui n’osent pas encore, il est donc temps de s’y atteler !

Ainsi verrons-nous peut-être bientôt le granit s’allier à d’autres matières nouvelles, ou les granitiers proposer des pierres jusqu’alors peu utilisées car « déconseillées » pour cet usage. Le dé conseil étant en lui-même paradoxal puisqu’une pierre est un minéral qui s’est développé à l’extérieur, dès lors on voit mal pourquoi on ne l’y utiliserait pas.

Marbre-Azul-Imperial-150x150 Prospectives de la marbrerie funéraireBien sûr on connaît la problématique de certaines roches dites gélives, ou sujettes au changement de ses couleurs, mais puisque les familles semblent enclines à la nouveauté, et sous réserve de conditions générales les prévenant de ces éventuelles possibilités (qui sont d’ailleurs déjà utilisées), alors, pourquoi pas ?

C’est déjà le cas chez nos voisins allemands qui n’hésitent pas à proposer le grès Rainbow, le quartzite Lappia Green voire le marbre Azul Macaubas. Et pour qui d’ailleurs le marbre n’est pas un souci dans son ensemble en monument funéraire. En témoignent ces deux sites :

http://www.steinmetz-baldauf.de/Grabsteine-Natursteine-Uebersicht.html

http://www.kurz-natursteine.de/felsen.php

La matière, pourra être l’objet d’une nouvelle façon de vendre pour mettre en exergue le côté unique, personnalisé de la tombe. L’apogée peut-être du granit ultra veiné, aux coloris peu utilisés.Monument-granit-du-futur Prospectives de la marbrerie funéraire

De même l’utilisation de finitions jusqu’alors proposées en marbrerie de décoration (flammé, brossé, cuir …) font petit à petit leur entrée dans le monument funéraire. Preuve s’il en fallait que le granit n’a pas livré aux monuments funéraires toutes ses facettes.

Des matières et des aspects qui pourront développer une économie funéraire complémentaire encore peu proposée : les produits d’entretiens spécifiques (anti-mousse pour le flammé, anti-UV pour les coloris).

Le délicat parallèle avec les revenus

Ces générations de futurs acquéreurs de monuments funéraires sont pour autant dans une perspective financière qui s’avère délicate. Leur taux de chômage est effectivement élevé, ce qui n’augure rien de bon quant à leurs futurs revenus financiers, bien que la tendance puisse s’inverser.

Il se pourrait donc que ces générations, bien que tentées par la personnalisation, se bornent à son coût, pour l’instant plus élevé.

Cependant il semble que l’écart entre « riches » et « pauvres » augmente, et de tous temps les entreprises se sont partagées le marché en le segmentant : haut de gamme, moyenne gamme, bas de gamme. S’il serait risqué pour les entreprises historiques de se placer sur un seul segment, il le serait tout autant de ne pas proposer les trois. En effet la personnalisation poussée à son apogée signifie qu’il faudrait pouvoir satisfaire aux exigences de toutes les individualités.

Il serait donc certainement judicieux de proposer des modèles modulables, avec plusieurs bases, entièrement personnalisables pour qui ne se serait pas fixé sur une identité propre.

20_euro-150x150 Prospectives de la marbrerie funéraireMais le Made In France semble également en plein essor, mettre en avant le travail local et l’humanité de l’entreprise, qui a su comprendre ses clients et leurs éventuelles difficultés financières pourrait s’avérer être un marché de niche. En proposant des monuments plus simples (stèle uniquement), moins épais, avec des zones « à compléter » (entourages), de nouvelles sociétés s’adresseraient à un segment de la population qui, si ses revenus sont peu élevés, n’entend pas pour autant négliger l’hommage funéraire. Ce qui n’est pas forcément opposé à la personnalisation. D’ailleurs le « DIY » (Do It Yourself = fait le toi-même) est très en vogue et les nouvelles générations semblent vouloir se rapprocher des sépultures avec même une certaine interaction avec elles (QR Code, entretien, plaques, plantes…), interaction qui pourrait les mener à monter eux-mêmes ces monuments.

Internet, un outil indispensable

Internet prend des parts de marché indéniables sur le commerce. Les devis en ligne existent déjà et seront appelés à se développer avec des possibilités démultipliées (comme Monumento) : conception d’un monument funéraire personnalisé en ligne, en 3D, avec intégration en temps réel d’éléments (lithogravure, photo …), accessible directement par les particuliers.

Déjà, les clients consultent les sites internet des marbriers avant de faire leur choix, ils seront à l’avenir bien plus demandeurs. Les sociétés se livreront probablement une véritable bataille des prix en ligne, bataille qu’il conviendra d’engager tôt avec les outils appropriés (mots-clés).communiquer-marbrerie-3-internet-300x225 Prospectives de la marbrerie funéraire

Il est probable que les monuments puissent être commandés directement de derrière un clavier. L’outil qu’est internet, bien qu’il ait tendance à faire reculer les liens directs, pourrait permettre cependant d’établir une communication différente, accrue et nécessaire entre le vendeur et le client tout au long du processus de vente : personnalisation du produit, choix du modèle en stock via des photos de haute définition, vidéo de la pose du monument…

Les entreprises auront tout intérêt à présenter sur leur site des gammes de monuments variés, mais surtout de consolider leurs conditions générales de vente et la sécurité des sites web (https) en ce qui concerne le paiement en ligne. L’achat sur internet devrait voir avancer la protection du consommateur.

Les critiques et commentaires des sites prendraient alors une part importante à la cyber-réputation d’une entreprise funéraire.

A l’heure où la robotisation pourra tout faire

Les fabricants devront essayer de réduire au maximum les coûts de fabrication pour proposer des monuments funéraires abordables, dû à la concurrence virtuelle qui s’établira. Coûts qui pourraient passer par l’utilisation accrue de la robotisation.

Il est très probable que si les travaux artisanaux deviennent trop coûteux par rapport aux machines utilisées, les connaissances des travailleurs devront être complétées par d’autres qualifications très diverses : informatique et robotique, entretien des machines, dessin, calcul des coûts, contrôle qualité…

Quoiqu’ il en soit les granitiers ont tout intérêt à développer les formations des salariés afin d’augmenter leurs connaissances et leur savoir-faire au maximum, notamment dans le domaine informatique.

La possible absence de magasins

Développant la possibilité pour les consommateurs de pouvoir tout faire de chez eux, internet pourrait malheureusement reléguer les marbriers au rang de simples « poseurs de monuments ». Soit l’intermédiaire n’aurait plus lieu d’être, les granitiers proposant directement leurs monuments à la vente sur la toile, mettant en relation virtuelle le client et le marbrier pour un secteur géographique défini.

Soit le secteur continue son schéma actuel, avec les granitiers vendant leurs produits à des marbriers. Encore faut-il que les marbriers, pour la plupart de petites structures, puissent suivre une évolution internet qui pourrait être coûteuse si elle veut véritablement répondre aux attentes des clients.

Comme il est de mise aujourd’hui, le consommateur de monument funéraire pourrait attendre les mêmes délais de livraison que pour sa commande Amazon. Les marbriers pourraient alors avoir d’importants besoins de personnels pour la pose rapide des monuments funéraires.

Une nouvelle interaction avec le monument et le cimetièreCaméras_de_surveillance_sur_la_voie_publique-150x150 Prospectives de la marbrerie funéraire

Peut-être verrons-nous en 2050 les actuels « enfants » accompagnés de leurs propres petits-enfants décorant et replaçant des éléments sur les monuments funéraires de nos cimetières à toute occasion : anniversaires, fêtes, Toussaint… Tendant vers une approche culturelle « à l’américaine » : visites tant touristiques que familiales ; la « reconquête » des cimetières en tant que lieu de vie et de mémoire verra peut-être réapparaître des métiers qui disparaissent aujourd’hui : les gardiens de cimetière. Une fréquentation accrue verrait également s’installer un système de surveillance à distance, permettant dans un premier temps d’éviter les vols, développant ainsi l’achat de souvenirs et articles funéraires. Ces mêmes articles se devant d’être résolument modernes, tournés tant vers le mort que vers les vivants.

Une possible propension de la marque des monuments funéraire est à envisager. Puisque la relation entre la famille et le monument change, tendant à rapprocher les deux, une mise en avant de marques de monuments funéraire ne serait pas contraire à cette idée. Ainsi, on parlera peut-être ouvertement des pierres tombales à des proches « J’ai choisi la pierre tombale pour Maman, c’est une Roc Eclerc ! ».

Ecologie

Si l’import de granit est monnaie courante, le contexte écologique pourrait présenter une tendance au Made In France, avec une préférence pour des matériaux français ou « européens ». Bien que les gammes de couleurs soient nombreuses, les granitiers devront insister sur l’aspect « fabriqué » en France. Ne privilégier que des granits français en exclurait de très beaux provenant de l’étranger. Une difficulté surmontable si l’on considère que le choix varié sera probablement un argument de vente prioritaire sur l’impact écologique. Cependant il n’est pas incertain que l’engagement écologique de l’Etat français amène à taxer davantage les produits importés, sauf à faire exception sur les matières premières.

marbrerie-avenir-200x300 Prospectives de la marbrerie funéraire

L’utilisation d’éléments naturels pourrait faire son grand retour. Le développement des plantations sur les monuments funéraires ferait, dans cette hypothèse, partie intégrante de leur esthétique d’ensemble. Les professionnels devront alors continuer leurs propositions de contrats d’entretien, et surtout développer leurs connaissances en horticulture, ou s’associer avec cette profession.

En bref

Les générations de personnes appelées à acheter un monument funéraire glissent inexorablement. Le monument auparavant classique tend à être personnalisé, s’affranchissant des matières historiques qui n’auront plus forcément la plus grande part de marché. Cette diversification des matières devra être développée en parallèle avec leur entretien (produits spécifiques, vente de contrats d’entretiens).

Le client sera probablement en recherche de modèles aussi différents qu’il existe de personnalités humaines. Le clivage des gammes pourrait se creuser, créant des marchés de niche, même si la robotisation pourrait permettre une baisse générale des prix.

Internet prendra une part inexorable à la vente des monuments funéraires. Si l’outil aura tendance à réduire les liens réels, il pourra développer d’autres fonctions. Son utilisation en tant qu’aide à la vente devra obligatoirement protéger le consommateur tant que le marbrier.

L’interaction des dernières générations avec le cimetière pourrait changer, et voir sa fréquentation augmenter. Une surveillance accrue de ces lieux publics est donc envisageable, surveillance qui pourrait permettre de faire repartir la vente d’articles funéraires qui auparavant étaient écartés par peur des vols. Les articles funéraires, tout aussi personnalisés devront répondre à ce besoin d’interaction avec le mort (marque du passage).

L’écologie devrait prendre part à l’hommage, avec une préférence pour le Made In France et /ou en intégrant des plantes sur la sépulture qui deviendra aussi vivante que les personnes qui viennent s’y recueillir. Les cimetières écologiques pourraient prendre de l’ampleur.

 

Funeral Concept, nouveau site internet, nouveau catalogue

0

Le numéro un du monument en métal, Funeral Concept, change tout ! Ou presque : il garde ce qui a fait leur succès, les monuments originaux, la qualité de fabrication, et le design soigné. Le site internet, par contre, comme le catalogue, sont neufs. On vous les fait visiter en exclusivité.

Funeral Concept, une offre globale

D’ailleurs, c’est une erreur de limiter Funeral Concept aux seuls monuments en acier. Le fabriquant vendéen l’affirme dès la page d’accueil : Funeral Concept, c’est le funéraire moderne et design.

L’acier, avec le procédé Funeral Concept, reste prégnant dans leur catalogue, bien entendu, mais de nouvelles matières y font leur apparition, ou le feront à l’avenir. Le bois, par exemple. Mais aussi les minéraux, les végétaux, la terre, à travers les monuments paysagers.

Les plus observateurs l’auront noté : Funeral Concept, ce n’est plus seulement le monument funéraire, non plus. En témoigne l’arrivée de l’arbre en salle de cérémonies. Emilien, le responsable commercial, nous l’explique : « L’arbre en métal a été développé à l’origine comme uns stèle. Mais des Maître de Cérémonies, parmi nos distributeurs se sont rendus compte de son potentiel en cérémonie. Nous en avons développé une version qui s’installe en salle de cérémonie, sur lequel les familles peuvent accrocher des mots, des dessins… C’est l’arbre de vie auquel on confie nos messages. »

Les plaques aussi avaient fait leur apparition au catalogue, il y a quelques mois, dans une version encore revue et corrigée par Funeral Concept, à l’instar du concept Memori.

Le nouveau site internet

Tout cela forme une offre globale qui se découvre sur le site internet, refondu pour l’occasion.

Le design du site, sobre et épuré, ne surprendra pas les habitués de la maison. La refonte se situe au niveau de la navigation : des onglets ouvrant des menus déroulants ont fait leur apparition, permettant un accès plus précis à sa recherche spécifique, ou, au contraire, de se promener au hasard pour découvrir l’ensemble des réalisation.

Accueil, catalogue, livre d’or, distributeurs, plaques funéraires, collectivités et enfin contact vous permettront de retrouver plus facilement un produit précis, ou de naviguer dans un thème selon vos besoins. Vous cherchez un monument funéraire paysager ? Un monument pour un enfant ? Une urne ? Un simple clic vous conduira à l’offre spécifique.

Ce qui frappe, c’est que la nouvelle configuration du site rend les évolutions plus faciles : on s’attend à voir apparaître de nouvelles propositions dans les menus très bientôt, donc.

Et un nouveau catalogue

La refonte du site correspond à la sortie du nouveau catalogue, présentant les nouveautés Funeral Concept. Présenté à Funexpo, ce dernier a remporté un vif succès.

L’avantage de ce dernier est de proposer autant au professionnel d’y faire son choix, que de s’en servir comme outil de vente avec les familles. Soigné, à l’image de toutes les autres réalisations, il est un accessoire incontournable pour les distributeurs Funeral Concept qu’un outil de persuasion très efficace pour ceux qui ne le sont pas encore.

Le nouveau site internet : www.funeral-concept.fr

FUNERAL CONCEPT
9 RUE DES HERBIERS
85600 LA BOISSIERE DE MONTAIGU
contact@funeral-concept.fr
Tél : 02.53.07.39.07

Funeral Concept fait une offre aux lecteurs de Funéraire Info

0

Funeral concept est une société Française en plein développement qui ne cesse d’innover sur le monument funéraire, depuis déjà cinq ans. Pour compléter son réseau de distributeurs, la société fait profiter les lecteurs de Funéraire Info d’une offre spéciale.

Emilien Rondard, commercial de Funeral Concept, présente la société à ceux qui ne les connaîtraient pas encore « Funeral concept est une société Française  en plein développement  qui ne cesse d’innover pour proposer de nouveaux concepts de monuments funéraires en acier traité haute qualité, et en bois. L’utilisation de ces nouveaux matériaux offre désormais des perspectives créatives infinies. Nous valorisons le « made in France » et la satisfaction des familles est et restera notre priorité. »

Funeral Concept utilise des matériaux différents du granit habituel « L’utilisation de ces nouveaux matériaux offre désormais des perspectives créatives infinies. Nous valorisons le « made in France », j’insiste vraiment là dessus, parce que tous nos monuments sont designés et fabriqués en France, en vendée, pour être plus précis. Et la satisfaction des familles est et restera notre priorité. » souligne Emilien « La plus belle notoriété que nous avons acquise, c’est le bouche-à oreille. C’est systématique : lorsqu’un monument Funeral Concept est posé dans un cimetière, dans les semaines qui suivent, la société qui l’a posée reçoit des dizaines de demandes de renseignements et de devis ».

Afin de répondre à la demande des familles toujours croissante, Funeral Concept met en place depuis 2015 un réseau de distributeurs agréés. A l’occasion du cinquième anniversaire de Funeral concept, la société propose de rejoindre le réseau en offrant une stèle arbre blanche à exposer sur une tombale en granit. Cette stèle permet aux visiteurs d’accrocher des messages « elle est très prisée par les familles, qui sont attirées par son design et conquises par la possibilité de laisser des mots et des dessins » précise Emilien.

« Nous avons une cinquantaine de distributeurs » détaille Emilien, « et notre objectif à court terme est de couvrir tout le territoire. L’offre permet à des pompes funèbres et marbreries qui sont intéressés par nos produits et se posent la question d’avoir la meilleure réponse à leur question, à savoir un monument Funeral Concept dans leur show room, qui leur permettra à la fois de constater le soin apporté à nos réalisation, et les réactions des familles. »

Ce n’est certainement pas une offre au rabais « Tout comme nos 40 premiers distributeurs, les lecteurs de Funéraire Info qui souscriront à cette offre bénéficieront de nos meilleurs services et conditions, sans contraintes et seront valorisé sur notre site internet afin de pouvoir recevoir les familles proches de leur enseigne. »

Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter Funeral Concept, en indiquant que vous êtes intéressés par l’offre Funéraire Info

Le site internet de Funeral concept : www.funeral-concept.fr

 

Les monuments en bois arrivent dans vos cimetières !

0

Funeral Concept est une entreprise innovante qui se démarque dans la marbrerie funéraire avec ses monuments en métal, et désormais en bois.

 

Bonjour, vous faîtes désormais partie de l’horizon funéraire, et vous sortez une nouvelle gamme de monuments, pouvez-vous nous dire d’où est venue cette idée de monuments en bois, du presque jamais-vu dans le domaine ?

En effet, d’après nos recherches nous sommes les premiers à le proposer. Comme à l’accoutumée, cette idée vient des familles. Nous avons constaté que les nouveaux cimetières paysagers voyaient apparaître de plus en plus de monuments en bois fabriqués par les familles. Si les raisons de ces familles étaient nombreuses : économiques, écologiques, ou par amour de la matière, toutes n’ont trouvé aucun marbrier capable de leur proposer un monument fini dans cette matière. Nous comblons donc un manque auprès de ceux qui souhaitent privilégier ce matériau noble pour la sépulture d’un proche.

Y’a t-il des préconisations à respecter pour ces nouveaux monuments en bois (entretien par exemple) ?

Nos monuments en bois sont proposés brut, sans aucun traitement. Nous précisons aux familles que, sans entretien, ce produit va griser, fissurer, et prendre tout son charme au fil des ans sans que la structure ne soit altérée. Nous travaillons en collaboration avec les meilleurs partenaires techniques de l’ouest atlantique afin d’assurer sa durabilité. Le bois choisi – 100% cœur de chêne français – est soumis à des contraintes de séchage strictes, et répond à une bonne force mécanique. Naturellement, ce matériau est imputrescible et les insectes ne s’y attaqueront pas.

Le monument va donc changer avec le temps, ce qui lui confère un côté évolutif plutôt poétique. Afin de ralentir son vieillissement, nous pouvons conseiller un traitement à base d’huile de lin et d’essence de térébenthine. Autre avantage du bois, il est simple et peu coûteux de le retravailler. Ce produit sera donc extrêmement durable.

Funeral-Concept-1-300x272 Les monuments en bois arrivent dans vos cimetières !
monuments en bois

On entend souvent dire que le monde du funéraire est frileux à la nouveauté, que diriez-vous à ceux qui le seraient par rapport à votre société ?

L’utilisation de l’acier traité offre désormais des perspectives créatives infinies.

Funeral Concept utilise des nouvelles techniques qui permettent de garantir l’anti corrosion de l’acier pour 30 ans. Le traitement de l’acier est le même que celui utilisé dans le nautisme et l’aéronautique, avec maintenant plus de 80 années de recul. Par-dessus cet acier, nous sommes intransigeants quant à la qualité des peintures et des vernis employés.

Après 4 ans d’existence, nous proposons des produits bien dans leur temps, nous valorisons la fabrication française et répondons à un réel besoin des familles, c’est un vrai marché.

De nombreuses familles réclament du changement, et leur satisfaction est, et restera notre priorité. Aussi, pour les professionnels encore un peu réfractaires aux changements, notre livre d’or (consultable sur notre site) est très parlant… Laissons-les mûrir, ce sont les familles qui décident !

Dernièrement quelques-uns de vos monuments ont créé la polémique sur les réseaux sociaux, « laids », « manque de décence », une réponse à vos détracteurs ?

Concernant les couleurs ou l’hyper personnalisation que nous sommes capables de proposer, nous répondons que toutes les familles sont libre arbitre de leur choix et que nul n’a autorité pour juger du « bon » ou « mauvais » goût. Clairement, et depuis toujours, les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

Pour ce qui est de notre acier et de nos techniques et savoir-faire en terme de réalisation, nous leur demandons simplement s’ils sont experts en durabilité et traitement des aciers, et s’ils connaissent nos procédés de fabrication ? Ou si simplement, le changement et la nouveauté les dérangent tant ?

Heureusement, des détracteurs, nous en avons peu, et ce sont les familles qui elles-mêmes créent l’émulation autour de Funeral Concept et n’hésitent pas à monter au créneau pour nous défendre de la plus belle des manières.

Pour finir, pensez-vous que la personnalisation et le changement sont l’avenir du funéraire ?

Clairement, oui. Et toutes les études le démontrent avec des chiffres impressionnants.

Le monde change, l’affect entre les membres d’une même famille a énormément évolué, il est donc certain que le funéraire va prendre ce virage.

Concernant Funeral Concept, notre savoir-faire premier est l’hyper personnalisation, mais aujourd’hui tous nos concepts de monuments et articles funéraires standards, sobres et modernes, sont étudiés pour que la famille puisse apporter sa touche personnelle et émotionnelle : stèles « arbre de vie » sur lesquelles on accroche des petits messages, jeux de plaques design sur lesquelles les enfants peuvent dessiner, lignes de texte inscrites sur nos soubassements, personnalisation des aménagements paysagers…

Avec une équipe jeune et dynamique, nous ne cessons d’innover pour proposer de nouveaux concepts aux meilleurs prix.funeral-conpet-2-300x300 Les monuments en bois arrivent dans vos cimetières !

Le site internet de Funeral Concept est à découvrir en suivant le lien : www.funeral-concept.fr.

Une entreprise à suivre de près …

Stonest, un monument au salon de Villepinte

0

Créateur et fabriquant de monuments funéraires en granit, installé dans le Loiret, Stonest commercialise aussi des plaques, des sculptures, des vases ou encore des jardinières. Ils seront présents sur le stand D065 du salon Funéraire Paris 2015.

Funéraire-Info : Pouvez-vous tout d’abord nous présenter votre société ?

Chez Stonest, nous concevons et distribuons des monuments funéraires auprès des professionnels du secteur.

F.I. : Vous participez au Salon Funéraire Paris 2015, est-ce votre première participation ou êtes-vous un habitué ? Comment définiriez-vous ce rendez-vous du marché du funéraire ?

Nous sommes un habitué du salon et nous allons participer à notre sixième édition.

F.I. : Qu’allez-vous présenter sur votre stand ? Tout particulièrement, quelles nouveautés, quels produits phares ?

Cette année, nous mettons l’accent sur les granits indiens avec, notamment, deux nouveaux magnifiques granits (dont le Red Attur) qui viennent compléter une gamme déjà riche en offre. Puis, vous verriez 15 monuments créés en 2015 dont cinq dévoilés sur le salon. Cette année, nous avons privilégié les formes audacieuses à la suite de nombreux échanges avec nos clients

F.I. : Un célèbre publicitaire aurait dit « Si tu n’as pas de Rolex à 50 ans, tu as raté ta vie. ». Pour quelle raison pourriez-vous dire « Un visiteur qui n’est pas passé par mon stand a raté son salon » ?

Il serait passé à côté de produits dont le rapport qualité-prix lui aurait permis d’être particulièrement compétitif dans sa zone de chalandise.

Ne pas oublier :

  • Nom de l’entreprise : STONEST
  • Nom du dirigeant : Franck LE ROY
  • Adresse courriel de la société : contact@stonest.fr
  • Adresse de l’entreprise, Ville, Code postal : 311 rue des Bruyeres 45590 ST CYR EN VAL
  • Site internet : www.stonest.fr

Les Granits Michel Maffre, les monuments funéraires du Sidobre

0

Fin février Funéraire-Info était en déplacement dans le sud de la France pour aller à la rencontre des fournisseurs et des professionnels de l’industrie funéraire. Bernard Maffre, suite à notre passage chez Bernier-Probis nous avait cordialement invités à venir visiter l’usine avec les mots qui suivent : « Je tiens tout d’abord à vous féliciter pour votre tour de Gaule ! Les fabricants made in France ont besoin de visibilité, et je trouve excellent que vous en fassiez le relais. J’en profite pour vous inviter à découvrir notre usine de fabrication de monuments funéraires. Vous êtes les bienvenues dans le Tarn. Est-ce qu’une visite peut vous intéresser ? ». Nous poursuivons donc notre Tour de Gaule chez un fabriquant de menhirs, pardon, de monuments funéraires en granit. Reportage !

Le Sidobre, quésaco ? Un peu de géographie

Le Sidobre est une région montagneuse française située dans le Tarn, à la pointe Sud-Ouest du massif central, entre Lacrouzette, Ferrières, Saint-Salvy-de-la-Balme et Lafontasse. C’est un territoire granitique résultant d’une intrusion hercynienne datant du début du Stéphanien s’étendant sur une surface de 15 kilomètres de longueur et sur 7 kilomètres sur sa plus grande largeur, couvert de forêts. Son point culminant se trouve au lieu-dit « Le Patau » (707 mètres).

Le Sidobre est une importante zone d’exploitation et de façonnage du granit, sous toutes ses formes : monuments funéraires, revêtements, voirie, etc. C’est un des premiers bassins granitiers d’Europe, avec plus de la moitié de la production française, le reste étant produit en Bretagne et dans les Vosges.

Scier-un-bloc-de-granit-300x168 Les Granits Michel Maffre, les monuments funéraires du Sidobre
Scier un bloc de granit

Les Granits Michel Maffre en chiffre

  • 1981, création de la société par Michel Maffre, l’actionnariat reste français et familial.
  • 25 salariés : 10 dans les domaines administratifs et commerciaux, 15 en atelier.
  • 5000 monuments livrés chaque année.
  • + de 6000 tonnes de granit arrive dans l’usine chaque année.
  • + de 1000 marbriers funéraires travaillent la collection de monuments funéraires en granit en France, Belgique, Espagne, Autriche et le Luxembourg.

Parlons technique ! Scier, débiter, polir

Un professionnel de la marbrerie, pourrait s’étrangler en lisant les lignes qui suivent, le vocabulaire peut paraitre inadéquat, mais il faut garder à l’esprit que Funéraire-info doit permettre aux entreprises de pompes funèbres de proposer vos monuments aux familles… Avec des mots simples.

Et pour faire simple, au commencement, il y a le bloc de granit de plusieurs tonnes que les ouvriers doivent scier en tranches à l’aide de machine ressemblant à un fil à couper le beurre géant, le fil étant un câble d’acier avec des perles diamantées permettant une découpe d’un mètre carré à l’heure. La tranche va être ensuite débitée et polie par des machines à commande numérique sous l’œil vigilant des professionnels pour former les différents éléments du monument. Il faut noter que les chutes représentent 30% du volume de granit.

La visite des Granits Michel Maffre

Bernard Maffreet ses équipes étaient présents pendant notre visite, nous avons pu longuement discuter sur l’histoire de la société et sur ses développements.

Modélisation-des-monuments-funéraires-en-3D-e1394098191155-168x300 Les Granits Michel Maffre, les monuments funéraires du Sidobre
Modélisation des monuments funéraires en 3D

Les équipes sont capables de répondre à l’ensemble de vos besoins en marbrerie, type de granit, couleur, forme de monument, personnalisation, création hors catalogue en apportant les solutions et les conseils dont vous avez besoin pour satisfaire les familles. L’équipe de vente est capable de personnaliser vos projets, et les modéliser dans des dessins en 3 dimensions en quelques minutes pour transmettre les cotes vers les machines à commandes numériques, un gage de rapidité en vous proposant des tarifs compétitifs. La société vous propose aussi un choix de pierre tombale éco-responsable et citoyenne, alliant un granit français, une fabrication française, et un design moderne en bref, du « made in France » de qualité. C’est aussi de l’innovation avec par exemple les urnes cinéraires URNEA, une gamme d’urnes à sceller sur des monuments funéraires et empilables, mais aussi des stèles ornées des fameux cristaux Swarovski®.

C’est aussi une superbe documentation commerciale pour vous aider à la vente avec un catalogue papier et un site internet permettant de visualiser en 3D les monuments funéraires. Les Granits Michel Maffre, tradition et modernité au service de l’industrie funéraire.

Merci Bernard pour cette visite, à très bientôt de manière régulière sur Funéraire-Info.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les Granits Michel Maffre !

Granits Michel Maffre, 28, route du Pic des Fourches, BP 90024, 81210 LACROUZETTE

 Tél. 05.63.50.63.11 ; Fax. 05.63.50.65.61 ; Email : contact[at]granitsmaffre.com

Reportage en images (Photos Funéraire-Info)