Accueil Tags Réanimation

Tag: réanimation

« Ne Pas Réanimer » tatoué sur le torse : le cas de conscience des médecins.

0
ne pas réanimer
Photo : The New England Journal of Medecine

L’histoire nous vient d’un article du New England Journal Medicine. Il est relaté par un médecin, du Jackson Mémorial Hospital à Miami qui explique le cas d’un homme de 70 ans hospitalisé durant l’année arrivé inconscient avec l’inscription Ne Pas Réanimer tatoué sur le torse.

Il est expliqué que cet homme est arrivé inconscient à l’hôpital. D’après les premières consultations il souffrait de graves problèmes respiratoires. Il faut ajouter également que l’homme présentait un taux d’alcoolémie élevé dans le sang. À la recherche de son identité, l’homme ne possédait pas de papier d’identité sur soi mais un signe très distinctif. En effet « Ne Pas Réanimer » était tatoué sur son torse – pas étant souligné.

Des questions éthiques

Normalement les informations de Ne Pas Réanimer sont inscrites dans le dossier médical d’une personne, seul le tatouage ne suffisait pas et les médecins ont donc choisi de ne pas le prendre en compte. Des soins ont été prodigués.

Néanmoins ce NPR en plein milieu du torse a suffisamment interpellé les médecins pour qu’ils consultent le service d’éthique. Ce dernier leur a conseillé d’appliquer à la lettre les demandes de ce patient. Des questions ont été soulevées pour prendre cette décision notamment si les tatouages représentaient « des souvenirs permanents ou des décisions malheureuses, prises quand la personne était sous l’influence de l’alcool ».

Face à un véritable cas de conscience, les médecins ont décidé d’arrêter les soins et il est mort quelque temps après.

Même si la décision était prise, des recherches ont été faites pour retrouver l’identité de ce patient. Et dans son dossier médical il était en effet mentionné l’ordre de non réanimation ce qui à permis à l’hôpital de ne pas être poursuivi. Un autre cas avait été relaté il y a quelques années, mais cette fois-ci il s’agissait seulement d’un tatouage « pari » et l’homme une fois réanimé avait déclaré faire le nécessaire pour ôter  son tatouage.

 

L’ avalanche a tué la championne du monde, Estelle Balet

0
Estelle Balet

La Suissesse, championne du monde de Snowboard extrême sur le Freeride World Tour, Estelle Balet, âgée de 21 ans, s’est tuée dans une avalanche, lors d’un tournage d’un film, dans les Alpes suisses, mardi, selon un communiqué.

Julien Lopez, le freerider savoyard est tombé dans une profonde tristesse en apprenant la mort dans une avalanche de la championne du monde.

Le monde de la glisse extrême et de la montagne perd une championne. Lors d’un tournage d’un film au Portalet à Orsières, dans les Alpes suisses, dans la station du Valais, une avalanche a balayé mardi, la Suissesses Estelle Balet, âgée de 21 ans, la championne du monde pour la deuxième fois consécutive de snowboard extrême freeride sur le circuit mondial, en début avril en Suisse, à Verbier. Selon un communiqué de la police cantonale valaisanne et selon les premiers éléments, la coulée de neige à emporter Estelle Balet, alors qu’elle dévalait en snowboard un couloir enneigé, dans le Valais, au dessus du village d’Orsières. Une personne a parcouru la pente avant elle et lorsque Estelle Balet descendait le couloir, une coulée de neige d’une étendue d’un kilomètre de longueur qui s’est déclenchée, l’a emporté. Peu après 8 h, l’alerte a été donnée d’après la police cantonale du Valais. Hélas, Estelle Balet est décédée dans cette avalanche.

La jeune femme, Estelle Balet qui était équipée d’un casque, d’un airbag et d’un détecteur de victime d’avalanches, n’a pas survécu. La championne avait été dégagée de la coulée de neige à l’arrivée des secours sur place. La police a souligné qu’elle est décédée sur les lieux de l’accident malgré une tentative de réanimation.

Depuis la catégorie junior, Estelle Balet qui avait grandi dans le Valais, était présente sur le FWT (Freeride World Tour). Interrogé par l’AFP, le fondateur du FWT, Nicolas Hale-Woods a réagi en annonçant qu’il ressent une grande tristesse, un sentiment amer et particulièrement de solidarité envers les proches de la jeune femme. Cela nous rappelle que la pratique du freeride en montagne même si elle est bien encadrée, a sa part d’incertitude, continua-t-il.

Dans son dernier message sur Instagram le 17 avril dernier, Estelle Balet qui est très active sur les réseaux sociaux en partageant chaque jour sa vie de championne, disait son impatience de recommencer la semaine prochaine et sa joie d’être en tournage.