Accueil Tags Titanic

Tag: Titanic

Les quarante thanatopracteurs du Titanic

0
enfant inconnu du Titanic thanatopraxie thanatopracteurs

Les hommes et la mort : une longues histoire de rites et de coutumes, d’aventures parfois extraordinaires. Si l’histoire du Titanic est extrêmement célèbre, un épisode néanmoins est connu d’un tout petit nombre d’initiés. Celle des quarante thanatopracteurs envoyés pour récupérer les corps des morts du Titanic.

Les hommes étaient arrivés à destination. Ils n’en savaient rien, bien entendu, et devaient, pour le savoir, s’en remettre à la sagesse des marins. La mer était grise et opaque. Le navire cablier Mackay-Benett n’avait pas plus l’habitude de recevoir des passagers que ceux-là de naviguer.

Ils étaient quarante, quarante thanatopracteurs engagés par la compagnie de pompes funèbres John Snow Et Cie, la plus importante de la région de Halifax, elle-même mandatée par l’armateur White Star. Quarante embaumeurs, et un pasteur, le Révérend Kenneth Hind, qui avait été missionné par son évêque.

Tous les membres d’équipage s’étaient portés volontaires, et l’armateur du Mackay-Benett, la Commercial Cable Company, avait décidé de doubler leur solde pour cette mission très particulière. Le câblier était chargé de tout le matériel commandé par les embaumeurs, de plusieurs tonnes de glace, d’une centaine de cercueils, de linceuls en toile et de barres de fer pour les lester.

Les quarante embaumeurs, le pasteur, les membres d’équipages, et même le commandant F.H Lardner, pourtant expérimenté et habitué aux fortunes de mer, fixaient, émus, cette zone, 41°46’N, 50°14’O, en ce matin du vendredi 19 avril 1912 où, cinq jours auparavant, le Titanic avait sombré, emportant dans la mort 1520 personnes.

Leur mission était simple : récupérer le plus de corps possible, les embaumer pour pouvoir les rendre à leur famille, si possible, et, pour ceux qui seraient trop atteints, les confier à la mer après que le Révérend Hind ait procédé à une oraison funèbre.

Le Commandant Lardner avait lancé un appel aux navires qui sillonnaient la zone, et, bientôt, les réponses arrivèrent. Plusieurs corps avaient été repérés, plus ou moins proche de la zone ou le Carpathia avait récupéré les canots de naufragés survivants. Il faut dire que la zone ou le paquebot de la White Star avait sombré était incertaine, les canots s’en étaient éloignés pour éviter d’être aspirés par un vortex, avant de passer une partie de la nuit à dériver.

Le Mackay-Benett n’arriva qu’en fin de journée dans la zone ou les premiers corps avaient été repérés. La nuit tombant, le commandant décida de reporter au lendemain main, dès les premières lueurs du jour, le début des opérations. La soirée fut sinistre.

Le samedi 20 avril, les barques furent mise à la mer, et les premières rotations commencèrent.

Les corps étaient maintenus à flot grâce à leurs gilets de sauvetage. La procédure fut observée scrupuleusement. Les marins de l’embarcation arraisonnaient un corps, et nouaient autour d’une jambe un morceau de toile sur lequel était inscrit un numéro. Les affaires personnelles du défunt étaient placées dans un sac de toile sur lequel était reporté ce même numéro.

Puis les corps étaient ramenés sur le Mackay-Benett, ou il était confié à une équipe de deux embaumeurs. Ces derniers commencent par décrire, dans un registre, le défunt : taille, poids, couleur des cheveux, signes particuliers, inventaire des objets personnels, tout ce qui pourrait servir à l’identifier. Le nom était inscrit uniquement lorsque l’identification était possible de manière formelle.

Puis les embaumeurs décidaient si le corps était suffisamment en bon état ou non pour recevoir des soins de conservation qui auraient permis de le rapatrier en cercueil fermé. Dans le cas contraire, le corps est scellé dans un linceul en toile lesté de barres de fer, et confié à la mer après un office du Révérend Hind.

L’équipage du Mackay-Benett, plus particulièrement les marins affectés à la récupération, étaient très affectés par cette tâche et l’ampleur de la catastrophe. Leur douleur se matérialisa lorsqu’ils récupérèrent un enfant, âgé d’environ deux ans. Le Commandant Lardner témoignera plus tard que tous les marins avaient fait une haie d’honneur au bambin, et tous, sans exception, y compris les loups de mer les plus endurcis, explosaient en sanglot en apercevant la petite dépouille. L’enfant était leur catharsis.

L’enfant ne fut pas identifié, mais les marins insistèrent pour qu’il soit embaumé et rapatrié à Halifax.

Le 26 avril, le Mackay-Benett, dont les cales sont pleines, est relevé par le câblier Minia, et retourne à Halifax. Il ramène 190 corps, 100 dans des cercueils et 90 dans des sacs en toile. Comme de leur vivant, les passagers bénéficiaient de leur classe sociale. Ainsi, les passagers de première classe identifiés furent placés en cercueil et embaumés, tandis que les passagers de seconde et troisième classe, comme les membres de l’équipage du Titanic, étaient simplement conservés dans des sacs en toile plongés dans de la glace. En tout, les marins auront récupérés 306 corps et en auront remis à l’eau 116, trop abîmés pour être transportables dans des conditions d’hygiène suffisantes.

L’enfant ne sera jamais identifié. Mais, rapatrié à Halifax, les marins du Mackay-Benett se côtisent pour lui offrir une sépulture et une pierre tombale. Les obsèques de l’enfant se déroulent à Halifax, où il est inhumé, au terme d’une cérémonie particulièrement émouvante offerte par les habitants, venus en masse l’accompagner à sa dernière demeure, au cimetière de Fairview. Sur la pierre tombale offerte par l’équipage du Mackay-Benett, on peut lire « Enfant inconnu dont la dépouille fut recueillie après le naufrage du Titanic – 15 avril 1912. ». Elle est toujours visible aujourd’hui.

Décès un 15 avril, éphéméride

0
Aujourd’hui :

Pas de journée internationale répertoriée.

Défunts du jour :

Greta-Garbo-227x300 Décès un 15 avril, éphéméride

1990 : Greta Garbo, actrice suédoise. Après des débuts dans son pays, elle arrive à New York ou un photographe révèle son potentiel. Relookée et mise au régime, elle devient au final l’actrice la mieux payée d’Amérique, un nom légendaire du cinéma, et la plus belle femme de son époque. Secrète en dehors des caméras, sa vie privée est tumultueuse, marquée par des liaisons avec quelques hommes et beaucoup de femmes.

.

.

.

Charles-Vanel-dans-Le-Salaire-de-la-Peur-300x192 Décès un 15 avril, éphéméride

1989 : Charles Vanel, acteur et réalisateur Français, qui a joué dans 200 films sur une période de 77 ans. Il obtient le prix du meilleur acteur au festival de Cannes en 1953 pour son rôle de Jo dans « Le Salaire de la Peur ».

Jean-Genet-300x273 Décès un 15 avril, éphéméride

1986 : Jean Genet, un écrivain, poète et auteur dramatique français. Par une écriture raffinée et riche, Jean Genet exalte la perversion, le mal et l’érotisme à travers la célébration de personnages ambivalents au sein de mondes interlopes. Il est auteur, entre autres, de « Pompes funèbres » et de « Querelle de Brest ».

.

.

.

Jean-Paul-Sartre-150x150 Décès un 15 avril, éphéméride

1980 : Jean-Paul Sartre, écrivain et philosophe Français. Bien inférieur dans sa pensée et son écriture à Albert Camus, il ne cessera d’abreuver ce dernier d’injures. Propagandiste servile du stalinisme, il est le prototype de la pensée unique contemporaine.

.

.

Gaston-Leroux-209x300 Décès un 15 avril, éphéméride

1927 : Gaston Leroux, écrivain Français, surtout connu pour ses romans policiers empreints de fantastique. Son roman Le Mystère de la chambre jaune, chef-d’œuvre d’ingéniosité qui inspirera les surréalistes, lui vaut le succès en 1908. Il continue à écrire des romans dans la même veine, Le Fantôme de l’Opéra, la série des Chéri-Bibi, les Rouletabille.

 

 

 

 

 

 Dans l’Histoire

Le 15 avril 1912, après avoir été heurté  la veille à 23 H 40 par un iceberg, le Titanic sombre à 2 H 20 du matin, entraînant la mort de 1500 passagers. Ce drame reste la plus grande catastrophe maritime de l’histoire.

Titanic 2 : le projet de paquebot qui ne laisse pas de glace

0

C’est une chance : le réchauffement climatique accentue la fonte des glaces. Du moins une chance pour le milliardaire australien Clive Palmer, qui entend reconstruire une réplique du mythique Titanic. Le paquebot original, réputé insubmersible, a coulé au large de Terre-Neuve en avril 1912, tuant 1.500 passagers, après avoir heurté un iceberg.

Prévu initialement pour prendre la mer cette année, le navire Titanic II devra attendre 2018. Un retard du au financement de la réplique, qui nécessite d’investir 500 millions de dollars.

Clive-Palmer-150x150 Titanic 2 : le projet de paquebot qui ne laisse pas de glaceMagnat du secteur minier, passionné d’histoire et de marine, Clive Palmer entend restituer le rêve, la décoration et le luxe de 1912, sans les inconvénients du naufrage. Blague à part, les normes actuelles de sécurité s’appliqueront à bord de ce mastodonte de 270 mètres de long et 53 mètres de haut, qui comportera lui aussi trois classes. Si le voyage inaugural (tragique) de l’aîné devait mener les passagers d’Angleterre à New York, son successeur traversera de Chine (où il est construit) à Dubaï, aux Emirats arabes unis.

La reconstitution se veut la plus fidèle possible. Il ne devrait y avoir ni téléphone, ni télévision, mais plutôt la salle fumeurs, le théâtre, le bain turc et le casino du premier Titanic. L’exploitant promet un nombre suffisant de canots de sauvetages, dont certains équipés de moteurs. Il refuse toutefois de garantir le caractère insubmersible du paquebot. « Par le passé, les gens qui l’ont dit l’ont regretté », a confié le milliardaire.

Titanic-épave-150x150 Titanic 2 : le projet de paquebot qui ne laisse pas de glaceCe dernier a aussi manifesté l’envie de voir son navire achever le trajet inaugural d’origine, et d’arriver dans le port de New York. Le Titanic II ne devrait alors pas naviguer loin de l’épave de son prédécesseur, qui gît par 3 821 mètres de fond dans l’Atlantique nord. Découvert en 1985, ce grand cimetière marin qui montre l’épave brisée en deux parties a été depuis exploré plusieurs fois. Rongé par des micro-organismes, le navire se désagrège lentement. Il aura disparu d’ici à 2050.

Cinéma : James Horner termine sur une fausse note

0

C’est un paquebot qui lui a valu la consécration de l’Oscar. Mais c’est en avion que James Horner est mort hier lundi. A 61 ans, le compositeur de musiques de films était aux commandes. Il s’est écrasé en Californie, terminant sa brillantissime carrière sur une fausse note.

A bord de son petit appareil à deux places, il s’est crashé à 150 km au nord-ouest de Los-Angeles, peu après 9h30. Une enquête doit déterminer les causes de l’accident.

Pour Hollywood, James Horner était l’égal d’un Ennio Morricone ou d’un John Williams, avec qui il partageait un héritage classique. Il a signé la bande original de près de 150 films, la première étant pour l’obscur « Mercenaires de l’espace » (1979), un remake justement oublié des « Sept Samouraïs ». Mais dans la foulée, il crée (1982) la musique de « Star Trek 2 », et cela contribue à le pousser vers de bien plus grosses productions : « Aliens (James Cameron), « Cocoon » (1985), « Le nom de la rose » (1986, Jean-Jacques Annaud), « Glory » (1989). Sa reconnaissance, il l’obtient avec « Braveheart » (1995, Mel Gibson). Un brin de musique électronique, des chœurs, des éléments de musique traditionnelle irlandaise et des traces de compositions classiques : le cocktail plaît et fait son succès.

A sa sixième nomination aux Oscar, il décroche enfin la statuette. C’est pour « Titanic » (encore James Cameron), et notamment pour l’inoubliable chanson interprétée par Céline Dion  « My Heart will go on ». Il sera encore nommé trois fois jusqu’en 2010 (dont pour « Un homme d’exception » et pour « Avatar »). Egalement sept fois présent dans la course aux Golden Globes, il décroche la palme là aussi pour « Titanic ». Cette bande originale s’est vendue à 30 millions d’exemplaires dans le monde.

Ses dernières musiques de films, il les a composé entre autres pour « Or noir » (2011), « The Amazing Spider-Man » (2012) et « Le dernier loup » (2015) de Jean-Jacques Annaud.