Accueil Tags Vols dans les cimetières

Tag: vols dans les cimetières

Réveil funéraire du lundi 30 octobre 2017 : semaine spéciale Toussaint

0
le réveil funéraire du lundi 30 octobre 2017

Réveil funéraire du lundi 30 octobre 2017 spécial Toussaint. Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs dans le réveil funéraire du lundi 30 octobre 2017. Revivez l’actualité dans le réveil funéraire sur Funéraire-Info.

Portraits

Gardien de cimetière : Stéphane Jousselin est gardien de cimetière depuis 26 ans. Un métier qui risque de disparaître, avec l’installation de bornes numériques. Pour lui, c’est un métier convivial, même s’il y a des moments difficiles.

Conservateur de cimetière : Conservateur du cimetière de l’avenue de Laon, Karine Pouillon œuvre au quotidien pour mettre du baume au cœur à ses « petits administrés », qui sont quatre fois plus nombreux à la Toussaint.

Thanatopracteur : Dans le laboratoire des pompes funèbres Bihorel, à Aumale, Marie-Élizabeth Pierdet a ses habitudes. Mais elle intervient aussi parfois à domicile.  Ce sont eux qui le vivent. Les thanatopracteurs passent leur quotidien aux côtés des défunts pour que leurs proches gardent d’eux une image digne. Un métier méconnuqui allie compétences techniques et humanité.

Ils travaillent avec la mort : La Toussaint. Les vivants se remémorent leurs défunts, fleurissent leurs tombes ou égrainent une prière. Puis les laissent à leur repos éternel. Certains choisissent pourtant d’œuvrer au plus près de la mort. Assistants funéraires, thanatopracteurs ou encore médecins légistes la côtoient au quotidien, manipulant le corps de nos disparus, non sans devoir parfois supporter railleries ou commentaires désobligeants.

Panel de métiers  : Le secteur du funéraire prévoit d’embaucher dans les années à venir. Des métiers qui demandent un bon sens de l’organisation, de l’empathie et une capacité à gérer ses émotions.

ReconversionA quelques pas du cimetière Saint-Roch a ouvert l’été dernier une boutique funéraire Marine Rocacher-Coll travaillait dans la petite enfance il y a quelques mois encore. C’est grâce à son compagnon, lui aussi dans le secteur funéraire, que lui est venue cette vocation, totalement à l’opposé de son ancienne profession. 

En famille : Croque-morts de père en fils, voilà l’histoire des Girard. Depuis quatre générations ils se passent le flambeau et continuent de s’occuper de l’entreprise familiale située à Sémur-en-Auxois. Pompes funèbres et crématorium, rencontre avec cette famille hors du commun.

Gardien de cimetière : Il est arrivé en juillet 1986 au cimetière de Saint-Lô et ne l’a plus quitté depuis. Daniel Mathurin est le responsable du cimetière de Saint-Lô, dont il connaît chacun des 5 000 emplacements.

Responsable de crématoriumSébastien Lessieur est le responsable du crématorium de Sées. Chaque année, les demandes de crémations sont de plus en plus importantes.

Cimetières :

Vols : A la Toussaint, les vols à la roulotte se multiplient aux abords des cimetières. Alors comme chaque année, la Gendarmerie donne ses conseils pour éviter d’attirer l’attention des voleurs sur votre véhicule.

La mairie de Saint-Floret (Puy-de-Dôme) a déposé plainte samedi pour le vol d’ossements dans l’ossuaire de son cimetière. Pour la maire de la commune, ces agissements dénoncés sont « un sacrilège ».

Plusieurs familles s’indignent de constater des vols sur les tombes de leurs proches au cimetière de Dagneux. Fleurs, couronnes et même plaque mortuaire disparaissent depuis quelque temps. Si la valeur financière n’est pas élevée, le préjudice moral est lourd pour ces personnes qui n’osent pas orner les tombes pour la Toussaint.

Art funéraire : Certains cimetières de la région sont de véritables musées à ciel ouvert. Témoins de l’évolution de l’art funéraire, on y trouve des tombes d’inconnus qui se sont illustrés par leur originalité ou des sépultures d’illustres personnages qui passent parfois inaperçus.

Le cimetière reprend vie : À l’approche du 1er novembre, le cimetière connaît une effervescence inhabituelle. Particuliers, entrepreneurs et services techniques oeuvrent au nettoyage des tombes et des allées. Le cimetière du bourg de Fouesnant fourmille d’activités à l’approche de la Toussaint. En ce mercredi ensoleillé, les particuliers côtoient les entreprises de pompes funèbres et les employés des services techniques.

Cimetière maritimePlusieurs centaines d’appareils spatiaux ont été retrouvés échoués dans une zone océanique peu fréquentée. Cette zone porte les noms de Point Nemo, connu aussi comme étant pôle océanique d’inaccessibilité. Ce pôle est très éloigné des côtes, ce qui en fait le cimetière idéal pour les engins spatiaux.

Écologie : Un recueil sur les paysages et l’entretien des 40 000 cimetières français, ainsi que leur réhabilitation écologique et paysagère, a été édité par Plante & Cité. Publié à quelques jours de la fête de la Toussaint, il permet de mieux saisir l’actualité de ces « lieux de mémoire. »

Toussaint :

Plantes : Évènement familial et tradition religieuse, la Toussaint approche. C’est le moment de fleurir les tombes, ce qui constitue un regain d’activité, pour les fleuristes et surtout pour la grande distribution. Avec l’incontournable chrysanthème, dont 7 pots sur 10 sont vendus dans les supermarchés.

ApplicationUne application permet désormais de payer quelqu’un à distance pour qu’il fleurisse la tombe d’un proches. À la période de la Toussaint, près de 30 millions de fleurs sont vendues pour célébrer les morts.

Fin de vie : La Toussaint est l’occasion de penser à nos chers disparus en allant fleurir leurs tombes par exemple… mais aussi de discuter d’une question existentielle : l’organisation des obsèques autrement dit la fin de vie.

Économie : D’après lassurance-obseques.fr qui édite un guide en ligne depuis trois ans, il est possible de réduire de 58 % la facture d’une crémation en faisant l’économie de certains postes qui ne sont pas obligatoires. 
ÉconomieL’association Familles Rurales a publié une enquête, consultée par RTL et « Les Échos », révélant des abus de la part d’entreprises de pompes funèbres, notamment dans la tarification

Question polémique : Une controverse a agité, ces derniers jours, un diocèse américain dont l’évêque a demandé à ses prêtres de prendre certaines précautions avant de célébrer les obsèques religieuses de personnes vivant en couple homosexuel.

NumériqueCertificat de décès dématérialisé, devis d’organisation d’obsèques en ligne, cimetière virtuel, fleurissement d’une sépulture à distance… Le digital se positionne en douceur sur le marché de la mort.

Numérique : Une application permet désormais de payer quelqu’un à distance pour qu’il fleurisse la tombe d’un proches. À la période de la Toussaint, près de 30 millions de fleurs sont vendues pour célébrer les morts.

Histoire Halloween : La plupart de nos produits de consommation issus de la mondialisation, nous vient des Etats-Unis. Sauf que la plupart des choses que l’on trouve aux Etats-Unis provient d’Europe, surtout lorsqu’il s’agit de tradition. Les origines d’Halloween en font partie. On vous renvoie la citrouille.

La revue de presse vous est offerte par La Maison des Obsèques
Avec vous, La Maison des obsèques forme une communauté de professionnels travaillant à construire un « autre funéraire » autour de valeurs partagées et d’exigences communes dans l’intérêt des familles. Vous êtes un dirigeant du funéraire ? Vous voulez en savoir plus ? Visitez notre site !