Thaïlande : aller au temple pour y tester la résurrection

0
180
(capture BFMTV)

Ils entendent juste percevoir un peu de ce qui les attend. Un avant-goût de mort et de résurrection. Pour cela, des dizaines de Bouddhistes se rendent chaque jour au temple de Wat Ta Kien, en Thaïlande, pour vivre cette expérience spirituelle et mieux se sentir ensuite.

Il faut imaginer ces pèlerins accourant depuis 2008 à Nonthaburi, au nord de Bangkok, pour aller s’allonger dans un de ces cercueils alignés par rangées. Ils y vont seuls, entre amis ou en famille (un cercueil peut accueillir trois ou quatre personnes), avec ou sans un bouquet de fleur, adultes et enfants, pour prier.

Une fois en place, ils sont ensuite recouverts d’un voile rose par des moines. Puis, cette étoffe enlevée, c’est la « résurrection » d’une âme purifiée. Ou du moins sa représentation. L’objectif est de débarrasser aussi les participants de leur mauvais karma.

Le week-end, une dizaine de séances sont organisées dans la journée. On y vient pour se purifier, pour chercher la chance, pour y faire des dons. Ces derniers serviront à acheter des cercueils dorés décorés, les plus anciens étant donnés chaque année aux pauvres de la région pour leurs propres funérailles.

Ces rituels sont courants, dans un pays qui tient pour importantes les superstitions et les pratiques mystiques. Ce qui n’empêche pas un certain pragmatisme : dans la cour du temple, des commerçants proposent souvenirs et nourriture à emporter.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.