Thanatopraxie : comment vendre les soins de conservation

0
730
Thanatopraxie, construire l'avenir!
Les soins de conservation : certaines familles en veulent, d’autres n’en veulent pas. Et il y a les indécises. Comment les convaincre, comment leur expliquer ?
Les soins de conservation selon l’interlocuteur

L’information sur les soins de thanatopraxie auprès des familles est légitime, ce pour deux raisons : la première, savoir ce qui va advenir du corps du défunt, pour éventuellement pouvoir y opposer des objections philosophiques ou religieuses, la seconde, afin d’avoir une idée de cette prestation qui leur est vendue, et qui va leur coûter de l’argent.

Le professionnel du funéraire, quand à lui, doit bien entendu expliquer un minimum cette prestation qu’il propose à la famille, et surtout son utilité. Il est difficile de vendre quelque chose dont on ne peut rien dire. Un assistant funéraire qui parlerait de thanatopraxie sans avoir assisté à un soin est juste une aberration.

Parler de thanatopraxie ne s’apprend pas avec une méthode universelle. Une explication sur les soins de conservation nécessite de bien connaître leur technique, leur utilité, leurs contraintes, et, une fois ceci acté, d’en parler à bon escient en s’adaptant à son auditoire.

En substance, on ne parle pas de soins de conservation selon qu’on a en face de soi une famille très sensible, ou si les quatre enfants du défunt sont tous chirurgiens (ça m’est arrivé). Comme pour tout sujet à la fois crucial et sensible, il est important d’avoir un discours maîtrisé qui parvient à expliquer sans révulser. C’est le fruit d’une solide formation soutenue par une bonne expérience.

Donc, ne parlez pas de soins de conservation avant d’avoir fait une solide découverte de la famille que vous avez en face de vous. Mais avant tout, expliquez : expliquez que ça a un coût, expliquez que c’est une opération qui n’est pas anodine, expliquez que la famille a le choix (mais un choix qui a des conséquences).

Lire aussi :  France Tombale, le bilan du spécialiste du funéraire en ligne
Les arguments qui convainquent

La famille, une fois informée, devra être convaincue. On ne parle pas ici d’argumentaire purement commercial : la thanatopraxie apporte un plus au niveau de la présentation et de l’hygiène, et il convient d’en être soi-même conscient et convaincu avant d’en convaincre ses interlocuteurs.

Il est évident que les soins de conservation apportent un plus au niveau esthétique : la colorisation des vaisseaux, de la peau, donnent au défunt un aspect reposé plus propice à un recueillement apaisé qu’un corps manifestement livide.

Les soins permettent de faire l’économie de moyens de conservation mécaniques, comme les lits réfrigérés, voire quasi archéologiques, comme le carboglace, encore préconisé par certaine association, mais introuvable en dehors d’un musée.

Enfin, les soins freinent la décomposition, et donc le développement bactériologique. Freinent, n’arrêtent pas complétement, la nuance est de taille, mais pour la famille, qui touchera ou déposera un baiser, cela apporte une garantie sanitaire supplémentaire.

Dans un prochain article, nous poseront la question aux thanatopracteurs : si ils devaient vendre eux-même leurs soins aux familles, quels arguments mettraient ils en avant ? Les réponses sont très inintéressantes.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here