Thanatopraxie et médecine légale : un pont pour la connaissance

2
894
Paul Clerc (Source : http://veroandco.blogy.fr/thanatopraxie-thanatopracteur-un-metier-celui-de-mon-pere-a46696059)

Il y a quelques années de cela, Paul Clerc, thanatopracteur émérite, découvreur de génie et grand précurseur dans biens des domaines plus ou moins proches de notre activité m’appelait pour m’informer qu’il avait proposé notre candidature au sein de la Société Méditerranéenne de Médecine Légale.

dscn2307hk-300x225 Thanatopraxie et médecine légale : un pont pour la connaissance
Paul Clerc (Source : http://veroandco.blogy.fr/thanatopraxie-thanatopracteur-un-metier-celui-de-mon-pere-a46696059)

Le Président actuel, le Docteur Luis Frontela Carreras a défendu un projet profondément humaniste à travers sa conception d’une société scientifique particulière, présidées par l’amitié et la confraternité des membres mais aussi par la modernité et par l’actualisation des connaissances .

Il a été à l’origine d’un magasine publié deux fois par an dans lequel notre confrère Sébastien Dumas avait réalisé un travail lors du premier numéro paru en août 2008, photos à l’appui et assez conséquent, sur les soins après autopsie médico-légale.

Il avait par ailleurs publié un texte intitulé « De l’Embaumement à la Thanatopraxie » qui expliquait fort bien les origines de notre art et ce qu’il devint à partir des années 1960.

En effet, Sébastien Dumas, Dominique Barrier, Gérard Tondu et moi même avions vu notre candidature acceptée par cette instance de médecine légale qui, tous les deux ans, propose un congrès dont le thème change régulièrement.

En 2008 c’était à Marseille, en 2010, le congrès se déroulait à Tozeur en Algérie puisque la SMML comprend de nombreux pays bordant la Mare Nostrum comme aimait à dire Paul Clerc en parlant de la Mer Méditerranée, on y compte des médecins légistes provenant de France, d’Italie, d’Espagne,de Grèce, de Tunisie, d’Algérie ou du Maroc etc.

Nous avions été copté tous en même temps par Paul Clerc peu avant son décès et il nous avait écrit un petit mot quelques jours avant de « partir » que j’ai personnellement reçu deux jours après son décès (sic !) où il nous faisait part qu’il avait préparé une « communication » sur  » La présentation du mort » mais qu’il serait probablement déjà décédé lorsque Gérard Tondu (à qui il avait confié la lecture) en ferait le récit.

On aurait tous préféré qu’il se trompe, malheureusement l’avenir nous a démontré le contraire!

Il nous avait adressé le message suivant :

 » Mes estimés collègues et surtout chers amis, Je vous adresse la communication que je destine à Marseille en octobre. Elle est très concentrée et pourrait servir de base, en développant, à dispenser trois ou quatre heures de cours sur la sociologie de la mort. Je soumets sa lecture à vos appréciations.

Pour moi, toujours le même but (jusqu’à en crever!), nous faire reconnaitre par les instances de la médecine légale, les unités d’anatomie et d’anthropologie comme des partenaires respectables.

J’ai demandé à Gérard Tondu de lire la communication au cas, très probable, où je serais alors aux « pattes » des nécrophages califorides, sarcophagiens et autres diptères.

A vous tous, mes estimés collègues et chers amis, mes pensées toujours chaleureuses.

Affectueusement, bien à toi »

Paul Clerc

Même à l’aube de son « départ », Paul avait cet humour grinçant que les intimes lui connaissaient si bien et alors que je venais d’apprendre son décès deux jours plus tôt, je ne pu m’empêcher de sourire en lisant ce texte et pour être franc, j’entendais chaque mot lu comme si il était encore à mes côtés!

Le président fait remarquer dans le courrier qu’il nous adresse du manque de soutien officiel en ce qui concerne l’organisation d’activités et de congrès scientifiques et qu’il est de plus en plus difficile d’organiser des journées comme celles-là donc je profite de Funéraire Info et de sa popularité pour en parler à tous ceux que cela pourrait intéresser.

Le lien suivant annonce la prochaine rencontre qui s’est déroulé à Paris en février

http://www.consiliomanuque.be/userfiles/AFFICHEXXe%20journ%C3%A9es%20internationales%20de%20m%C3%A9decine%20l%C3%A9gale(1).pdf

Je pense comme le disait si justement Paul, que les thanatopracteurs doivent se rapprocher de cette profession qu’est la médecine légale car outre l’intérêt que nous pouvons manifester pour cette discipline à travers notre formation de base, c’est la rencontre de ceux qui l’emploient qui est génératrice de contacts, de recherches, d’approches et même de travaux communs si l’on veut bien s’en donner la peine.

Le praticien de demain devra s’ouvrir à d’autres matières, à d’autres disciplines que celles purement thanatopraxiques, la connaissance et l’expérience passent par le partage et les rencontres, c’est pourquoi il me semble primordial pour amener la profession qui est la notre vers le haut, de développer nos connaissances ensemble.

Je vous invite donc à vous rendre sur ce lien qui vous informera précisément des différents thèmes abordés comme notamment la médecine légale, la médecine légale clinique, l’éthique médicale et le droit de la santé.

J’espère que ce congrès sera placé sous le signe du renouveau, de la remise en question, du partage des connaissances et de l’apprentissage…

Régis Narabutin, Thanatopracteur

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.