Thanatopraxie : rencontre entre le SPTIS et le Sénateur Sueur

1
388

Communiqué de presse du Syndicat Professionnel des Thanatopracteurs Indépendants et Salariés

C’est le 14 Novembre 2012 que Cédric Ivanes, le Président du SPTIS, accompagné de Régis Narabutin, son Secrétaire Général, ont été reçus par le Président de la Commission des Lois au Sénat, Monsieur Jean-Pierre Sueur assisté de Monsieur Sébastien Miller, son conseiller.

sptis-logo-bleu-1-300x127 Thanatopraxie : rencontre entre le SPTIS et le Sénateur SueurLe Président a donc accordé une heure d’entretien durant laquelle plusieurs aspects ont été abordés et le débat a notamment porté sur les conditions d’exercice et surtout des difficultés rencontrées par un nombre croissant de professionnels du secteur au sujet de la pratique commerciale pour le moins agressive mise en place par la société Hygéco International.

Des questions sur les conditions de déroulement des épreuves écrites et pratiques des épreuves de thanatopraxie ont aussi été abordées et plus particulièrement celles de l’année précédente qui se sont, selon toute vraisemblance, passées de façon rocambolesque en bafouant les règles de l’anonymat pour ne citer que celà.

Les membres du SPTIS ont alors informés Mr Sueur qu’une procédure visant à son annulation était en cours mais que malgré cela les épreuves pratiques continuaient au mépris de ladite procédure engagée par un Collectif d’élève qui s’estime spolié.

Le Président leur a rappelé son attachement aux valeurs d’honorabilité, de justesse et de qualité dont les professionnels se devaient de faire preuve au sein de cette fonction ne serait-ce que pour l’intérêt des familles d’une part mais aussi dans un souci d’équité d’autre part.

Monsieur Sueur s’est dit préoccupé par les problèmes rencontrés en ce moment par les thanatopracteurs et a justement rappelé ses précédentes batailles au sujet de la fin du monopole, des contrats obsèques ou encore des devis types mis en place en 2008 mais dont il sait que cette loi est peu ou pas respectée par les opérateurs de Pompes Funèbres.

Le dernier point abordé l’a été au sujet du Code de Déontologie qui a reçu un avis particulièrement enthousiaste et qui a semble-t-il retenu toute leur attention, un exemplaire a même été laissé afin de prendre le temps de l’étudier.

Il ne fait aucun doute que cette entrevue a été bénéfique à bien des égards et qu’il est impossible de donner plus de détails par mesure de discrétion et d’efficacité mais vous pouvez être assurés de la bienveillance et de l’intérêt que leur ont témoignés leurs deux interlocuteurs au sujet des différents points abordés.

Des solutions et des pistes de travail vont être prochainement développées conjointement avec les Ministères de tutelle que nous avons déjà rencontrés précédemment.

En cette fin de mois de novembre, le Président du SPTIS sera entendu par la Commission dirigée par le Haut Conseil de la Santé Publique dans le cadre des soins réalisés à domicile ainsi que la faisabilité des soins sur personnes porteuses du VIH et pour laquelle plusieurs associations contre la discrimination et l’homophobie ont déposées un recours auprès du Ministère de La Santé.

Au mois de décembre le SPTIS rencontrera d’autres interlocuteurs au sein de plusieurs Ministères afin de développer les sujets précédemment abordés et proposera des solutions aisées à mettre en place qui devraient apporter un confort de travail aux thanatopracteurs.

En tout état de cause, le SPTIS continue à œuvrer et à se mobiliser pour les intérêts qu’ils défendent et les familles qui leur confient quotidiennement les corps de leurs proches.

Malgré la période de vacances qui s’annonce, d’autres rendez-vous auront lieu afin de se concerter sur les sujets les plus urgents (soins à domicile, soins sur maladies contagieuses, Code de Déontologie, déroulement des épreuves de thanatopraxie, politique de prix low cost etc) que rencontre cette profession qui n’entend pas se faire dicter des règles qu’elle ne cautionne pas et qui ne collent pas à la réalité du terrain.

Le cahier des charges est certes lourd et complexe mais soyez assurés de l’investissement dont les membres du SPTIS font part .

Le mois de décembre révélera son lot de surprises et les combats menés par le SPTIS seront enfin concrétisés par des actions fermes et ne laissant aucune place à l’improvisation ou au bien fondé de leurs démarches.

Bien entendu nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la suite réservée aux nombreux dossiers en cours et nous invitons d’ores et déjà les lecteurs de Funéraire Info à se rendre sur le site du SPTIS afin de connaître les nouveautés et les actualités de cet après-salon du Funéraire…

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.