Théâtre: PF Bemot, une belle mort vaut mieux qu’une mauvaise vie

0
1075
Pompes Funèbres Bemot
Pompes Funèbres Bemot : une belle mort vaut mieux qu'une mauvaise vie!

Quelques 70 personnes ont assisté à la lecture théâtralisée des « Pompes Funèbres Bemot : une belle mort vaut mieux qu’une mauvaise vie!« , le lundi 15 février à Paris. Dans l’assistance, Anne Tourres de la CSNAF, Jean-Paul Rocle, des services funéraires de la Ville de Paris, Jean Ruellan et Jean-Luc Roset d’OGF ou encore les équipes de Funémarket.

Des rires et même des moments de franche rigolade dans la salle pendant la représentation en écoutant Madame Bemot, gérante de l’entreprise de pompes funèbres dans la tourmente personnelle et professionnelle, Jean Creulice, le fidèle salarié depuis une trentaine d’années, homme à tout faire taiseux, Mademoiselle de Vradac, la stagiaire, mi-gothique, mi-décérébrée qui a Harry Potter comme référence littéraire et Monsieur Pérulésut, le client solitaire, préparant ses obsèques depuis la révélation de son cancer du pancréas. Une vision du funéraire drôle et décalée, des rebondissements, des dialogues franchement hilarants, en bref plus qu’une comédie de boulevard, une comédie de cimetière à mourir de rire !

Résumé de la pièce

pompes-funèbres-BEMOT-Thêatre-300x169 Théâtre: PF Bemot, une belle mort vaut mieux qu'une mauvaise vieC’est à Trifouilli Les Ours, petite commune rurale française, que les pompes funèbres BEMOT officient depuis 1902. Madame Christine BEMOT, quatrième génération, forte de cette lignée d’excellence funéraire, tente corps et âme de maintenir à flot l’entreprise familiale avec l’aide de son fidèle salarié Jean CREULICE. Mais l’arrivée d’une nouvelle stagiaire et les funérailles inattendues d’une star de la chanson française vont profondément bouleverser le quotidien mortuaire de l’entreprise. A travers cette comédie mordante au rythme effréné, les 4 comédiens hauts en couleur nous plongent dans les coulisses des métiers du funéraire et nous confrontent avec humour et dérision à notre propre rapport à la mort.

Lire aussi :  Crématorium sous l'eau, enterrement en Hyundai… L’actualité du 4 juin 2018

La genèse

L’auteur de la pièce nous explique : « C’est en organisant les obsèques de mon grand-père fin 2012 que l’idée d’écrire une pièce de théâtre sur les métiers du funéraire a germé. Ma rencontre avec le conseiller funéraire lors de ces obsèques, sa bienveillance rassurante tout au long de la cérémonie, et surtout son sang-froid face à l’hystérie familiale, ont suscité toute mon admiration et soulevé de nombreuses interrogations : Mais qui sont ces gens des pompes funèbres ? Pourquoi ces professions, si nécessaires dans ces moments cruciaux et douloureux de nos vies, nous sont si étrangères ? Comment font ces femmes et ces hommes, mortels comme nous, pour vivre avec cette confrontation quotidienne à la mort ?

Parallèlement, j’avais un désir artistique fort : écrire une comédie, de celles qui nous font pleurer de rire tout en suscitant la réflexion. Peut-on rire de la mort ? De la maladie ? De la putréfaction d’un corps ? Allez, CHICHE !! Et si on utilisait le rire pour briser les tabous ? ».

Après plusieurs mois de documentation, de rencontres avec les professionnels du funéraire (Philippe Sotteau – Directeur de centre serveur OGF, Laëtitia Petit – Thanatopractrice, Patrick Guichot – Chef du Protocole, Maison Henri de Borniol), « POMPES FUNÈBRES BÉMOT : Une belle mort vaut mieux qu’une mauvaise vie ! » est née !

Comme le disait si bien Coluche :

« Si on est touché soi-même par la mort, on a intérêt à en rire, et si on n’est pas touché, on n’a pas de raison de ne pas en rire. »

La distribution

SYLVIA BRUYANT (Auteur – Metteur en scène – Rôle de Madame Bémot), BROCK (Rôle de Jean Creulice et du chien), ÉVA DUMONT (Co-Auteur – Rôle de Mademoiselle De Vradac), DELRY GUYON (Rôle de Monsieur Pérulésut, client fidèle).

Lire aussi :  Funexia, cimetière, cercueil, volcan...L’actualité du 6 juin 2018

Lecture des didascalies: Marion Champenois (les didascalies peuvent être définies comme un « texte à ne pas dire » lors des représentations théâtrales, elles sont néanmoins des textes à lire pour tout lecteur de pièces.)

pompes-funèbres-BEMOT-fin-1024x576 Théâtre: PF Bemot, une belle mort vaut mieux qu'une mauvaise vie
Marion Champenois, Sylvia Bruyant, Brock, Éva Dumont, Delry Guyon

La Compagnie Cavalcade

Créée en 1999, la Compagnie Cavalcade s’est récemment installée à Chartres. Après 13 créations et 12 participations au festival d’Avignon, la compagnie propose ses spectacles sur la France entière et en Belgique. Le spectacle « Pompes Funèbres BÉMOT : une belle mort vaut mieux qu’une mauvaise vie » sera créé la saison prochaine (2016-2017) et présenté au festival d’Avignon en 2017.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here