Tourisme funéraire

0
477

Peut-être avez-vous la chance de partir en vacances cet été. Si le métier ne vous quitte pas, même pendant vos congés, quelques lieux de tourisme funéraire…

Sud de la France

Je commence par les endroits que je connais le mieux. A Toulouse, le cimetière de Terre Cabade s’étend sur plusieurs hectares et on y trouve de véritables merveilles. Du monument style chapelle gothique, à celui en granit Labardor Bleu de plusieurs mètres de haut, en passant par celui d’un ancien industriel dont j’ai oublié le nom mais qui s’est fait faire un petit coin de Grèce Antique avec colonnes en marbre et anges taille réelle … Il y a de quoi y passer l’après midi. Seul bémol : les photos y sont interdites mais se trouvent assez facilement sur le net.

La cathédrale de Rodez est intéressante par ses vitraux originaux, elle contient surtout plusieurs gisants plus ou moins anciens. La finesse des sculptures de certains saura vous impressionner.

Gisant-RODEZ-1024x575 Tourisme funéraire
Gisant de la cathédrale de Rodez

La grotte du Mas d’Azil en Ariège, est la seule grotte d’Europe traversée par une route. C’est à l’occasion de sa construction que l’on y fit d’importantes découvertes archéologiques. Le rapport avec le funéraire ? Pas beaucoup de rapport hormis le fait qu’on y a découvert le crâne d’une jeune fille, et que par extension nous considérerons donc que la grotte était son tombeau. Je pense aussi aux croque-morts qui partent en vacances en famille, et dont ladite famille n’aura peut-être pas envie de se contenter uniquement de tourisme funéraire ! J’en conviens cela peut-être lassant pour qui ne s’intéresse pas au sujet !

Dans le  même registre touristique traditionnel : le gouffre de Padirac, dans le Lot, les grottes de Lascaux en Dordogne. Vous devrez vous levez tôt pour éviter une attente de 3 heures au soleil. Y être avant les horaires d’ouverture est même idéal : il fait frais, il n’y a que quelques courageux comme vous qui se sont levés tôt, on peut marcher librement dans les grottes et les guides sont en forme ! Le gouffre de Padirac est vraiment un site à voir : on le visite à pied et en barque.

Au pays Basque, on trouve les traditionnelles stèles discoïdales. On en trouve des très anciennes et de petites tailles à Jatxou, de plus hautes à Ainhoa. Ci-joint le lien d’un article à propos de ces stèles : https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A8le_disco%C3%AFdale

Un peu plus loin, côté Sud Est, on trouve souvent les enfeus : caveaux superposés et alignés comme de grands murs.

En bord de mer, on croisera des monuments en rapport avec celle-ci, et surtout des cimetières marins. Le plus connu est sûrement celui de Sète, ou vous pourrez croiser le monument funéraire de Georges Brassens. Je me souviens également, au cimetière de La Grande Motte d’une planche de surf en lieu et place de la stèle. A part ça, n’allez pas à la Grande Motte juste pour son cimetière, il n’a rien d’exceptionnel, et n’allez pas à La Grande Motte en plein été si vous n’aimez pas voir du monde. Et des immeubles.

Vitrail-Rodez-168x300 Tourisme funéraire
Vitrail représentant le sang du Christ, Cathédrale de Rodez

Nord de la France

Le nord, s’entendant comme étant toute la partie située au dessus de Limoges, et encore certains chauvins diraient que je suis généreuse !

Pour cette partie de la France, je n’ai pas visité beaucoup de sites funéraires. Parmi ceux que j’ai pu voir, il y a évidemment l’incontournable cimetière du Père Lachaise, si vous êtes assez fou pour passer vos vacances à  Paris, alors allez-y. Regardez si le Nécroromantique Thierry LE ROI y fait une visite, l’agenda est ici : http://www.necro-romantiques.com/agenda.html.

Non loin de là, je connais le cimetière des Gonards à Versailles. Déjà parce que mon Grand Père y est enterré. Mais je le conseille parce qu’à ma dernière visite, j’ai constaté que la ville de Versailles avait fait un effort pour mettre en valeur ses cimetières. Vous trouverez donc à l’entrée de ce cimetière ( et des autres de la ville) des brochures recensant les quelques personnages illustres qui y sont enterrés. Tant que vous y êtes, faites un détour par le musée des carrosses, en face du château de Versailles (10-15mn à pied) : vous y trouverez le splendide carrosse des funérailles de LOUIS XVIII.

A seulement quelques kilomètres, le cimetière paysager de Saint Cyr L’Ecole est recensé par la région Ile de France pour les tournages de films.

En Alsace, je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de visiter les cimetières historiques de Strasbourg. Ce sera chose faite l’hiver prochain si je suis toujours vivante (oui, on ne sait jamais !) ! En revanche, le cimetière de Bischheim, surplombé par une ancienne usine de bière (unique en France ?), m’a dépaysée : toutes les allées sont engazonnées. Une balade fort appréciable dans ce lieu très bien entretenu. Je vous recommande bien sûr un passage par la cathédrale de Strasbourg. Rien de très funéraire dedans, mais le marbrier ou le passionné du travail de la pierre saura apprécier les sculptures qui s’y trouvent. Du grès, on en a fait de la dentelle.

IMG_0468-300x200 Tourisme funéraire
Cimetière de Terre Cabade

Non visités, à voir avant de mourir

De  l’autre côté de la France, on trouvera bien sûr le cimetière américain de Normandie et leurs impressionnantes rangées de croix alignées sur 70 hectares. Un lieu non seulement funéraire mais également historique.

En Basse-Normandie, à Colombiers-sur-Seulles on trouve un tumulus, lieu de repos de nos très lointains ancêtres.

Un été chaud s’annonce, allez savoir, il y aura peut-être du soleil chez les bretons cette année ! En Bretagne donc : le cairn de Kercado, même principe que le tumulus mais avec des pierres, suscitera peut-être votre intérêt.

Locmariaquer dans le Morbihan est un site qui propose d’y voir à la fois un cairn, un menhir en granit de 280 tonnes, et un dolmen, tous témoins des rites funéraires bretons datant de 4500 ans avant JC. Non loin de là, à Carnac, on trouve encore un tumulus, et surtout les alignements mégalithiques du Ménec.

Il est également possible de visiter les carrières d’extraction du granit Rose Clarté de Perros Guirec.

Les ch’tis sont les grands oubliés de cet article, mais une petite recherche chez mon ami Google m’a convaincue que le cimetière de l’Est était à voir. Certainement comme d’autres sites, malheureusement les recherches « sites funéraires + nom de région  » ne sont pas toujours fructueuses. Je lance donc un appel à nos amis du Nord pour compléter l’article et nous faire part du tourisme funéraire qu’ils nous conseillent de voir chez eux.

Et vous, quels sites conseillez-vous ?

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.