Toussaint 2014 : revue de presse des Chrysanthèmes

0
1219

C’est la revue de presse de la Toussaint 2014 des fleurs, les Chrysanthèmes, C’est la fleur de saison qui résiste le mieux au gel, et l’une des moins chères. revue de web, de presse et de télé.

  • Pourquoi les chrysanthèmes sont-elles les fleurs de la Toussaint ? dans direct matin

Il se vend chaque année, 20 millions de pots de chrysanthèmes. Pourtant cette tradition d’en faire la fleur de la Toussaint est assez récente.
Chrysanthème d’automne ou chrysanthème de fleuristes, c’est la fleur qui recouvre généralement les tombes, tout particulièrement le jour des défunts, le 2 novembre. Un choix qui ne doit rien au hasard.
Cette tradition – qui a remplacé celle plus ancienne des bougies, symbolisant la vie après la mort – est née en 1919.

  • Le chrysanthème reste la star de la Toussaint dans Le Figaro

Malgré les citrouilles et autres sorcières d’Halloween débarquées récemment des pays anglo-saxons, la Toussaint et le souvenir des morts auxquels elle est rattachée, reste une tradition bien ancrée en France. La preuve, les achats de fleurs et d’ornements végétaux destinés à embellir les tombes des défunts ne fléchissent pas, même en période de crise économique et spirituelle. «La date clé du 1er novembre polarise plus de la moitié du volume des achats annuels de fleurs et végétaux d’ornement destinés au cimetière».

  • Le Chrysanthème fait toujours recette à la Toussaint dans la Dépêche

La tradition veut que le jour de la Toussaint on honore les Saints et le lendemain jour des défunts, les gens se rendent au cimetière pour fleurir les tombes. Une coutume qui remonte au XIXe siècle et qui perdure encore de nos jours, malgré un intérêt moindre pour le respect des traditions. Ces dernières années, on croyait le marché du chrysanthème en perte de vitesse ; or les consommateurs restent fidèles à cette fleur qui fleurit l’hiver et qui aime la fraîcheur. Mais pour combien de temps encore ?

  • Le chrysanthème n’a plus le monopole des cimetières  dans la Nouvelle République
Lire aussi :  FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018

Les fleurs de la Toussaint se diversifient bien que les chrysanthèmes se maintiennent. Rencontre avec un jeune producteur.

Pour nous, en France, le chrysanthème est la fleur des cimetières. Dans les pays asiatiques, c’est une fleur d’ornement comme la rose ici. Dans un mariage, on jette des pétales de chrysanthème. A l’origine, c’est une fleur qui vient d’Asie. Sébastien Boutard est intarissable quand il parle des fleurs et de leur histoire. Après avoir travaillé dans des entreprises horticoles, il a repris l’an passé l’exploitation de ses parents, dans un petit hameau sur la commune de Montreuil-en-Touraine. Tout en conservant l’exploitation traditionnelle, il a voulu faire évoluer l’entreprise en installant deux tunnels de culture supplémentaires, et en diversifiant sa production aux plantes vivaces et aux sapins de Noël.

  • Pour la Toussaint, les chrysanthèmes ont toujours la cote, mais plus seulement  dans l’Avenir

La Toussaint est l’occasion pour beaucoup de fleurir les tombes de leurs proches et force est de constater que les chrysanthèmes ont toujours la cote.

Jeudi matin, six heure, alors que Bruxelles commence tout doucement à s’éveiller, les allées du marché matinal se vident-elles petit à petit en bord de canal. Du côté la zone réservée aux fleurs, ErikDepauw lui a déjà fini journée. Venu quelques heures plus tôt avec la fin de son stock de chrysanthème, le producteur n’a plus rien à vendre, tous ses chariots sont vides.

  • Moins de fleurs dans les cimetières, sauf à la Toussaint dans les Echos

Le chrysanthème demeure la plante la plus achetée, même si d’autres espèces comme le cyclamen fleurissent de plus en plus souvent les tombes.

Lire aussi :  AdVitam, comment se faire rembourser les frais d’obsèques ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.