Toussaint 2014 : revue de presse des corbillards

0
750

C’est la revue de presse de la Toussaint 2014 des corbillards et des limousines funéraires, des voitures, des limousines et des corbillards hippomobiles. revue de web, de presse et de télé.

  • Rolls-Royce : le corbillard Phantom de vos rêves, c’est dans Turbo

Un président de la république a dit un jour que « mourir, ce n’est pas facile ». Alors tant qu’à faire, autant le faire bien. Et avec beaucoup de distinction. Et de ronce de noyer. Et de cuir.
On a déjà vu des corbillards racés, reprenant la base d’illustres limousines allemandes, italiennes ou anglaises. Mais rien ne pourrait accueillir avec plus de classe votre dépouille que la reine des limousines de luxe, ici transformée par le spécialiste A W Lymn.

Ce professionnel anglais du corbillard a en effet pris pour base la plus grosse et la plus statutaire de toutes les limousines, la Rolls-Royce Phantom.

  • VIDEO. Découverte de la plus grande collection de corbillards au monde. Sur FR3

Dans le Tarn-et-Garonne, Yvan Quercy possède la plus grande collection de corbillards au monde. Il les expose dans un musée. Une équipe de France 3 l’a rencontré.

  • Dernier voyage sur France Info

 Pour la fête des morts que nous célébrons demain dimanche, plus d’un français sur deux va se rendre dans un cimetière. C’est l’occasion de parler d’un transport un peu particulier, celui de notre tout dernier voyage, en corbillard.

Le transport des morts est un voyage qui fait partie de l’histoire de nos civilisations. Depuis les barques funéraires des pharaons il y a plus de 5000 ans, aux corbillards nouvelle génération, que l’on connaît aujourd’hui, ce dernier voyage a beaucoup évolué

  • Gérard Menuzzo un retraité actif, sur la Montagne
Lire aussi :  Contrats obsèques, pompes funèbres : comment rivaliser face aux banques et assurances ?

Entre Riom et Volvic, les familles connaissent bien la société de pompes funèbres qui porte son nom. Gérard Menuzzo, aussi discret que convivial, lève le voile sur son parcours.

Certains métiers ne peuvent se faire que par vocation. Ou par tradition familiale. Les enfants veulent plutôt devenir pompier ou vétérinaire. Ceux qui rêvent d’être croque-mort auraient plutôt tendance à inquiéter leurs parents…
Mais, surtout, il a eu le temps de retaper un corbillard à cheval : « j’en ai toujours rêvé. Au départ, je voulais acheter celui de Volvic mais il a disparu. Il y a 20 ans, je suis tombé sur celui de la commune de Vieillespesse dans le Cantal. J’ai fait un don au CCAS et je suis reparti avec. Il était dans un sale état. »
Le véhicule restera 20 ans dans son hangar avant de retrouver une deuxième jeunesse. Il est aujourd’hui flambant neuf, comme Alexandre Delorme, installé à Saint-Flour, l’avait fabriqué au début du XX e siècle. Gérard Menuzzo vient d’acheter la redingote, le chapeau, la chemise à col cassé et le n’ud papillon. Il est prêt à reprendre du service pour procéder à des enterrements à l’ancienne.

  • Le corbillard d’antan revient, dans le matin.ch

Avec un attelage restauré, un jeune croque-mort tente de renouer avec la tradition. Et cela donne aux enterrements une atmosphère digne de Lucky Luke.
Un corbillard attelé, c’est l’accessoire funéraire d’antan réhabilité par le jeune croque-mort jurassien David Comte. Pour le folklore? «Non, au pays du cheval, c’est du sérieux», indique cet entrepreneur de pompes funèbres. La calèche rénovée par son papa a été testée hier pour la première fois, à Glovelier (JU), et vaut pour toute la vallée de Delémont.

Lire aussi :  Nicolas Hulot, la transition énergétique dans les crématoriums

On ne peut s’empêcher de penser à C. Formol, le croque-mort qui apparaît dans les albums de Lucky Luke dès qu’un homme s’effondre. Mais «je n’en ai ni l’âge ni le teint, et je ne suis pas précédé par une odeur de formol», fait remarquer D. Comte. La comparaison ne vaut pas non plus pour «Vidocq», un étalon de 25 ans qui n’est ni noir ni squelettique.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here