Un corbillard à tombeau ouvert sur l’A7

1
280

Les gendarmes du peloton motorisé de Malataverne ont flashé et intercepté le conducteur d’un corbillard circulant entre Marseille et Antony sur l’A7, la cérémonie devant avoir lieu mercredi matin.

Le jeune conducteur de 25 ans détenteur d’un permis de conduire probatoire roulait sur l’A7 à 159 km/h au lieu des 110 autorisés. Son permis lui a été retiré et il a dû appeler son entreprise de pompes funèbres (nous ne connaissons pas encore le nom) pour que son véhicule, un Renault trafic arrive à destination dans la soirée avec le cercueil.

Nous avons interrogé Olivier Defrancq, directeur du transport funéraire, une entreprise spécialisée dans le transport de corps sur longue distance par route basée à Aix-En-Provence. « Nous faisons plus d’un million de kilomètres tous les ans avec notre flotte de véhicules, mais nous mettons un accent supplémentaire sur la sécurité routière et les bons comportements à adopter, respecter le code de la route, c’est du respect vis-à-vis des défunts et vis-à-vis des autres conducteurs, qui pourraient être surpris de ce faire doubler par un corbillard… »

Vu sur Le Dauphiné

Lire aussi :  Mourir et voir mourir : la nuance complexe du soin palliatif

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here