Un crématorium plaisant à Orchies avec ATI

2
1898
De gauche à droite, Jacques Destouches, Willy Plaisant, Cécile, Dominique Bailly et William Plaisant

Peut on dire d’un crématorium qu’il est plaisant ? Pour le crématorium d’Orchies, sans conteste et doublement, le crématorium Plaisant est plaisant. Vous croyez qu’on plaisante ? Ne soyez pas déplaisants. Reportage par notre envoyé spécial!

Beaucoup de monde à Orchies samedi matin pour l’inauguration officielle du crématorium de la société orchésienne de crémation. Plus de 200 personnes avaient fait le déplacement, de nombreux entrepreneurs de pompes funèbres, dont Charly des pompes funèbres Hennard de Hérin ou Julien des pompes funèbres Dirson. Et des fournisseurs essentiellement de cercueils, les cercueils du Nord, Sapi ou Artcoffins, sans oublier Tolek, d’Ati, fournisseur des équipements de crémation et de filtration de ce nouveau crématorium.

L’émotion était palpable à Orchies dans la famille Plaisant, Cécile, Willy et William Plaisant voyaient se concrétiser un projet initié en décembre 2009 quand le conseil municipal a décidé la construction du crématorium. Presque 6 ans d’embûches et de tracasseries pour aboutir en février 2014 à la pose de la première pierre et débuter l’exploitation le 3 aout 2015.

Le crématorium est idéalement situé entre le cimetière et le jardin du souvenir avec un vaste parking permettant d’accueillir les familles rue Léon Rudent à Orchies.

La journée a débuté quand le Sénateur-Maire d’Orchies, Dominique BAILLY, le sous-préfet de Douai, Jacques DESTOUCHES et la famille Plaisant ont dévoilé la plaque commémorative posée à l’entrée de l’établissement rappelant ce 26 septembre 2015.

A suivi la traditionnelle cérémonie où les autorités présentes et les maires des communes environnantes ont tendu les ciseaux à Willy Plaisant pour couper le ruban et marquer officiellement l’ouverture du crématorium d’Orchies.

« Une famille au service des familles »

L’ensemble du public a été invité à visiter l’établissement, salle de cérémonie, salle de visualisation, salle des retrouvailles sans faire l’impasse sur la partie technique équipé par ATI, à savoir le four CR 2000 XXL, extra large pour les cercueils hors-cotes et le système de filtration aux normes 2018. William Plaisant assure la visite en répondant aux nombreuses questions des visiteurs et des élus.

Lire aussi :  Nos vieux, pas si déconnectés ! « l’Observatoire de l’âge » Harmonie Mutuelle

Le centre d’Orchies a accueilli l’assemblée pour des discours et un vin d’honneur. William Plaisant, visiblement ému, a rappelé les étapes entre la décision de construire ce Crématorium et cette journée. Dominique BAILLY, sénateur-Maire a remercié le Sous-préfet pour son aide quand l’administration semblait absente. Il a aussi remis la médaille de la ville d’Orchies à Willy Plaisant, rappelant son parcours et son engagement dans la vie de la commune notamment comme président de l’harmonie municipale.

Le sous-préfet de Douai, Jacques DESTOUCHES, a souligné combien ce type d’équipement participait à la cohésion d’une région soulignant que ce crématorium est le 8e du département du Nord et le 176e en France. Les discussions se sont prolongées devant un verre, permettant de féliciter la famille Plaisant dont la devise est encore plus d’actualité, « Une famille au service des familles » et de discuter entre professionnels des nouvelles du funéraire.

2 COMMENTAIRES

  1. Sincères félicitations à la famille PLAISANT pour cette superbe réalisation qui, à équidistance entre Valenciennes, Douai et Lille va devenir pour les cercueils en cellulose ARTCOFFINS un crématorium de référence pour les départements du Nord et du Pas de Calais.
    Depuis le début de l’aventure ARTCOFFINS en 2012, William PLAISANT a porté une attention toute particulière à notre projet, nous incitant à persévérer dans nos efforts pour proposer une gamme de cercueils de crémation compatibles avec les matériels de crémation disponibles sur le territoire.
    Ici à Orchies ne sont évoqués ni les risques de perforation des cercueils, ni les risques d’inflammation prématurée, ni la production de cendres en excès ou encore l’effondrement trop rapide des cercueils ou la sur-consommation d’énergie lors de la crémation.
    Le crématorium PLAISANT accepte tous les cercueils agréés dès l’instant où le respect de la norme AFNOR garantit la parfaite sécurité des équipements et des hommes tout simplement parce que pour la famille PLAISANT, le respect de la volonté du défunt, plus qu’une obligation légale est la réponse ancestrale d’une entreprise qui a pour valeur essentielle d’honorer la mémoire du défunt et de garantir à sa famille des obsèques organisées dans la plus grande dignité.
    Petit clin d’oeil également au fabricant de four ATI qui par la mise en place dans ses nouvelles réalisations (dont le four installé à Orchies) d’un dispositif de pulvérisation d’eau permettant de retarder l’inflammation du cercueil démontre sa volonté d’adapter son process au traitement des cercueils réalisés dans un matériau autre que le bois, réputés s’enflammer plus vite que le bois.
    Bel exemple d’effort d’innovation de la part de notre fabricant national alors que certains crématoriums se réfugient encore derrière d’hypothétiques mises en garde d’ATI pour refuser le cercueil en carton…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here