Un drone couplé à un logiciel au service des cimetières

0
432
Cimetières vu d'en haut.

Un logiciel couplé à un petit engin volant, un drone, pour obtenir une cartographie précise afin d’améliorer la connaissance par des vues aériennes des cimetières, a été proposé par Lionel Lafargue.

Afin d’obtenir les meilleurs clichés et cadrages, Lionel Lafargue, devant sa console, a fait voler son appareil qui ne fait que peu de bruit, au-dessus des cimetières et marquant l’évolution de drone par des plots. L’entourage ne se rend pas compte que la gestion de cette nécropole vient de passer au numérique grâce à l’intervention de O’Multimédia qui est une entreprise familiale de Lionel Lafargue, un habitant d’Eugénie-les-bains.

L’entreprise propose depuis 2012, un logiciel permettant de simplifier la gestion des cimetières aux petites communes. Par un simple clic sur la vue aérienne d’une tombe du cimetière, des informations concernant son état, son occupant, le contrat de concession, des photos au sol qui est en complément des vues aériennes et autres éléments administratifs, sont mis à disposition.

Confronté à des difficultés sur la gestion de son cimetière, un élu d’Eugénie-les-Bains, dans les Landes, Lionel Lafargue qui est également un amateur d’ULM et informaticien de métier a eu cette brillante idée en 2010, en observant le reflet du soleil sur le marbre des tombes, à l’occasion d’un vol au-dessus de sa commune. Selon l’inventeur, il a piloté un ULM, pendant qu’un photographe prenait les clichés, dans un premier temps. Son logiciel a vu le jour par la suite. Le concept a fait un carton et Lionel Lafargue l’a commercialisé dans la foulée par le biais de sa société. Désormais, les prises de vue sont faciles après l’acquisition récemment d’un drone qui est homologué par la DGAC (Diréction générale de l’aviation civile).

Le drone que l’élu des Landes pilote, avec sa maintenance et le prix abordable de la prestation a conquis une trentaine de cimetières dans toute la France, dont tout le Sud-ouest, mais également deux dans l’Oise, notamment Sant-Félix et Angy, un village voisin, et aussi la Sarthe, l’Alsace, l’Aude, l’Indre-et-Loire…

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.