Un gérant de pompes funèbres m’a tendu la main

1
920
gérant de pompes funèbres

Dans la série de vos témoignages, je voulais apporter ma maigre contribution.

Il y a 5 ans, ma mère est décédée d’une crise cardiaque, elle avait à peine 42 ans, et moi…tout juste 19. S’il n’y avait pas eu ces pompes funèbres je ne sais pas comment j’aurais géré ça.

J’étais étudiante en première année de droit. Je passais mon tout premier partiel et quand je suis rentrée le soir dans mon minuscule appartement, la police m’attendait. J’ai l’impression que ça a duré des heures, et ça a fini par « le corps de votre maman… » Ma mère n’avait que moi, et moi je n’avais qu’elle. Et je n’avais que 19 ans. J’ai appelé des ami(e)s et je me suis retrouvée chez la première entreprise de pompes funèbres près de chez moi. J’étais la personne « à pourvoir aux funérailles » m’a -t-on appris. En gros, il n’y avait que moi pour payer les obsèques.

Seulement je vous le rappelle, j’étais en première année de droit, j’étais boursière. On a eu beau m’expliquer qu’il y avait la sécurité sociale mais il manquait des choses. Il n’y avait pas assez d’argent non plus sur son compte en banque pour payer quelque chose de simple mais de digne. Alors on a évoqué le terme « d’indigent » et quand on m’a expliqué ça je me suis mise à pleurer comme pas possible. C’est là que j’ai compris qu’elle était vraiment partie.

Et là, dans les pires jours de ma vie, on m’a tendu la main comme jamais. Je savais qu’à ce moment là je ne pourrais plus continuer mes études de droit. Alors le gérant de pompes funèbres a fait un deal avec moi, il me prendrait en stage, et lui ferait en sorte que les obsèques soient payées avec moi travail.

Non seulement j’ai pu offrir des obsèques dignes à ma mère, mais en plus il m’a offert un travail. Il m’a permis de continuer mon année de droit. J’ai appris plein de notion importante, et puis il m’a envoyé en formation. Ça fait presque 5 ans aujourd’hui que je travaille pour lui, et que j’aide des familles à offrir des obsèques respectueuses à leur défunt.

Lire aussi :  AdVitam, comment se faire rembourser les frais d’obsèques ?

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.