Un Médiateur des Professions Funéraires commun entre la CPFM et l’UPFP

0
618
Médiateur CPFM-UPFP

L’Union du Pôle Funéraire Public et la Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie ont choisi de s’associer afin de mettre à disposition des citoyens un Médiateur des Professions Funéraires, dans le cadre de la réglementation relative à la médiation de la consommation. Alain Bachelier, retraité du groupe OGF, sera le médiateur au cœur du dispositif, présenté devant la commission d’agrément de la DGCCRF.

Une première dans le domaine funéraire

Par leur constitution en association, ces deux fédérations, publique et privée, se rencontrent autour d’enjeux communs : sécuriser leurs adhérents en matière de médiation, par la mise à disposition des services du Médiateur des Professions Funéraires avec la création d’un site internet dédié, permettre par ce site un accès simple et clairement identifié au processus de médiation en cas de litige, enfin, donner la possibilité aux structures non-adhérentes de ces deux entités de solliciter l’expertise du Médiateur des Professions Funéraires.

La constitution en association fera l’objet d’une signature commune, en présence de : – Richard Feret, Directeur Général de la Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie – Michel Marchetti, co-Président de la Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie – Patrick Lerognon, Président de l’Union du Pôle Funéraire Public – Bernard Chaigneau, Vice-Président de la fédération des Entreprises Publiques Locales de Nouvelle-Aquitaine – Thierry Durnerin, Directeur Général de la fédération des Entreprises Publiques Locales .

Cette signature aura lieu le 29 juin 2017 à 16h00, 95, rue d’Amsterdam 75009 PARIS
Contact presse : Aliénor Malbosc – communication@pfpubliques.fr ou Pierre Larribe – pierre.larribe@cpfm.fr

Source:Communiqué de presse du 26 juin2017

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.