Visions du salon, Bérangère Soustre de Condat en dédicace

0
424

Bérangère Soustre de Condat était, samedi matin, en dédicace de son livre sur les tueurs en série sur le stand de nos confrères de Résonance. Elle était accompagnée de Sébastien Mousse, thanatopracteur, éditeur, directeur de l’Atelier Mosésu, créateur de l’Embaumeur, et, en plus de cet emploi du temps chargé, plume de Funéraire Info, ce dont nous ne sommes pas peu fiers.

Bérangère a vu défiler tout au long de la journée un flux continu de lecteurs ravis de pouvoir repartir avec un souvenir dédicacé du stand, et a pris le temps d’échanger un peu avec chacun. L’auteure, anthropologue judiciaire et historienne, était très loin du personnage de Bones qui exerce le même métier, rendu célèbre par la télévision, mais tout au contraire sympathique et pleine d’humour. Une belle rencontre.

La culture et les livres ont d’ailleurs toute leur place dans le funéraire, tant notre métier est à la fois un regroupement de compétences techniques, mais, au delà de tout cela, un carrefour universel que tout un chacun franchit un jour, et qui fascine depuis longtemps intellectuels et artistes. La culture funéraire existe, et elle constitue certainement cette porte qui communique entre notre univers technique et le « monde extérieur » préoccupé par la vie.

En plus d’être très agréable, la présence de Bérangère Soustre de Condat au salon avait donc un véritable sens, celui de l’interpénétration des univers de la mort et de la vie à travers la réflexion intellectuelle et créatrice.

En plus, son livre, que j’ai dévoré d’une traite dans le Paris-Landerneau, est très bien. On en reparlera.

IMG_1812-1024x768 Visions du salon, Bérangère Soustre de Condat en dédicace

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.