Visions du Salon, l’AFIF était au rendez-vous

5
439

art2img1-300x199 Visions du Salon, l'AFIF était au rendez-vousIl était venu, il était bien là : Michel Kawnik, de l’AFIF, avait son stand au salon. Courtois et décontracté, l’homme le plus controversé du funéraire, toujours accompagné de jolies assistantes, semblait parfois bien seul sur son stand, le nombre de professionnels qui passaient à côté de lui en faisant mine de ne pas le voir était impressionnant. C’est dommage.

C’est dommage, parce que qu’on aime ou pas Michel Kawnik, il défendait ses opinions, argumentait son positionnement, bref, il avait des choses à dire. C’est dommage aussi parce que l’homme est capable de reconnaître avoir pu commettre des erreurs, très intéressé par les tendances et la santé du marché funéraire, prouvant ainsi que loi d’un gourou obtus, il était un homme de débats et d’idées.

C’est amusant, quand on y pense : certains d’entre vous nous ont confié, en privé, sur Facebook, Twitter, attendre avec impatience de rencontrer Michel Kawnik, pour « lui dire ses quatre vérités bien en face ». On dirait finalement qu’ils ont opté pour la stratégie du mépris.

C’est dommage, un homme comme Michel Kawnik, capable, quand on lui dit en lui tendant la main « Je ne suis pas d’accord avec vous » de répondre avec un grand sourire « Oui, je sais » en vous serrant la pogne vigoureusement, les yeux dans les yeux, vaut le coup d’être rencontré.

Lire aussi :  1er Salon du Funéraire Grand Sud, devenez exposant!

5 COMMENTAIRES

  1. Le problème de ce monsieur est entre autre des positions à l’emporte pièce, une impression de méconnaissance totale du terrain et surtout une volonté de vouloir tirer à boulets rouges sur tous les professionnels du funéraire indistinctement.
    Tout ceci mis bout à bout fait que peu de gens ont envie de perdre du temps à discuter avec lui. Non pas que tout soit à jeter forcément, mais il fait de cas particulier des généralités qui ne sont ni realiste ni applicable.

    • C’était justement l’occasion de le lui dire. Je ne dis pas que je suis d’accord avec lui, au contraire, et je le lui ai dit franchement, mais c’est l’occasion justement de discuter sa position, ses raisons etc… Occasion non saisie, c’est dommage : il sait écouter et il a des choses à dire.

  2. Pour avoir échanger de nombreux mails avec Mr Kawnik, je peux dire que c’est un homme tout à fait prêt à discuter . N’oublions pas que cet homme se fait porte parole des familles ayant rencontré des problèmes face aux obsèques d’un proche … Il parait que toute expérience est bonne à prendre non ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here