Visiter le salon, pourquoi, comment : témoignage

0
472

Le salon du funéraire de Paris est la grand’messe de la profession. Mais au fait, pourquoi y aller, et comment on s’organise ? Nous avons posé la question à un visiteur impatient.

Salon-Funéraire-Paris-2013-300x128 Visiter le salon, pourquoi, comment : témoignageFabrice Cartoux, des Pompes Funèbres Caton – Pequignot, ira visiter le salon de Paris « Je ne vais qu’à celui de Paris, une fois tous les deux ans, ça me suffit » explique-t-il. Mais pourquoi y-va-t-il ? « Pour voir les nouveautés, discuter un peu avec les commerciaux qui nous visitent l’année. » Juste pour voir, ou pour acheter « Les deux. On voit un petit peu les prochaines tendances, on passe commande ». Chez Caton – Pequignot, c’est collégial, avec la direction « On en parle tous ensemble, et on décide. C’est le directeur qui a le dernier mot, bien sûr, mais nos avis sont pris en compte ».

Mais comment la société, forte de cinq agences et d’un funérarium, dans le Cher, s’organise-t-elle ? « Chez nous, on fait le tour des agences et des dépôts, pour voir qui veut y aller. La société leur rembourse leurs frais. On organise ensuite un roulement, pour que chacun puisse y aller. » une seule journée ? « Oh, oui, c’est suffisant »

Et l’équipe des Pompes Funèbres Caton – Pequignot va au salon en train.

Et vous ? Comment vous organisez-vous, pourquoi visitez-vous le salon ? Laissez nous vos commentaires.

Merci à Fabrice Cartoux des Pompes Funèbres Caton – Pequignot

head-logo Visiter le salon, pourquoi, comment : témoignage

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.