Voyeurisme : le deuil en gros plan à vendre à la télé

0
240

Dis-moi ce que nous verrons bientôt à la télé, je te dirais dans quel monde tu vis… Jusqu’à aujourd’hui jeudi se tient à Cannes le MipTV, ce marché des programmes venus du monde entier. Les chaines viennent y acheter les concepts de futures émissions. Et cette année, la mort rôde.

Survivre dans un monde hostile grâce à la technologie, choisir un amoureux parmi des avatars, être volontairement immergé dans une prison, des tendances se dégagent. Ce n’est pas tout. Deux programmes sont particulièrement troublants et d’un goût douteux.

Le premier est néerlandais, le pays qui a inventé le voyeurisme du Loft. « With love from above », produit par Tuvalu Media, montre des mourants enregistrant un dernier message pour leurs proches. Ceux-ci n’y auront accès qu’après le décès, et leur émotion sera le sel du programme. L’épisode présenté suit les derniers moments d’un jeune homme (désormais décédé) atteint d’un cancer incurable. Pour le respect et l’intimité du deuil, mieux vaut zapper.

Faut-il craindre que les productions japonaises de Fuji Creative Group ne parviennent à trouver un client français ? Cette société a présenté lundi dernier un épisode de sa téléréalité « Resurrection Makeover ».

Ce programme recrute des comédiens à qui il est demandé de prendre l’apparence d’un défunt, via un masque en latex fabriqué d’après photo. Ainsi grimés, ils vont sonner à la porte de familles endeuillées (volontaires) pour s’y incruster sous l’œil des caméras, et figurer ainsi pendant quelques heures la personne disparue. On y voit ainsi une veuve accueillir le sosie de son mari mort, et partager un karaoké en chantant le morceau préférée de madame.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.