Assurance obsèques : Quelles différences avec l’assurance décès ?

Ces deux contrats d’assurance étant très proches au niveau de leur dénomination sont souvent confondus par les souscripteurs. Pourtant chacun a son propre fonctionnement et leurs objectifs diffèrent. Pour quelle solution opter ? Quelles sont les différences ? Autant de questions que vous pouvez vous poser et auxquelles nous allons répondre.Diif Assurance Decès Obsèques

Caractéristiques et finalité de l’assurance décès et de l’assurance obsèques

L’assurance décès

L’assurance décès offre des objectifs au champ plus large. Elle permet de financer les obsèques et les droits de succession, mais également de verser un capital ou une rente à vos proches. Vous leur offrez ainsi une certaine sécurité financière lors de votre décès. Le capital acquis n’est pas forcément destiné à régler les obsèques.

Vous choisissez la durée du contrat, mais aussi le montant du capital et le ou les bénéficiaires de ce contrat nommés par une lettre recommandée avec AR ou par testament.

Vous bénéficiez de plusieurs années ou décennies pour constituer le capital que vous souhaitez laisser, cependant vous pouvez également le faire en un seul versement ou mixer les deux procédés.

Vous avez le choix entre deux formules d’assurance décès :

L’assurance décès temporaire

Elle n’est valable que dans des limites de temps fixées au contrat. Le capital sera reversé sous forme de rente aux bénéficiaires qu’en cas de décès durant cette période de souscription. Si en revanche, vous êtes toujours vivant au moment de la date d’échéance du contrat, aucune rente ne sera versée : le capital est conservé par l’assureur, le contrat est résilié. Dans ce cas, on parle de cotisations versées à perte.

Cette forme d’assurance décès présente un risque, elle s’avère cependant utile si vous désirez vous couvrir pour une période très précise, comme dans le cadre d’une assurance emprunteur ou d’une rente éducation pour vos enfants.

L’assurance décès vie entière

L’avantage de cette formule tient au fait que, quelle que soit la date de votre décès, le capital sera versé à votre famille et aux bénéficiaires du contrat.

Son fonctionnement est basé sur deux principes fondamentaux :

  • Le capital constitué revient uniquement aux bénéficiaires que vous avez mentionnés dans votre contrat, ce qui diffère de l’assurance vie classique ;
  • Le contrat est souscrit pour une durée indéterminée qui ne prendra fin qu’au décès du souscripteur.

La contrepartie de cette formule, c’est le montant des cotisations qui est plus conséquent. Cela s’explique du fait que l’assureur est certain d’avoir à verser le capital.

Vous avez la possibilité de demander à inclure une clause de rachat du contrat. Vous pouvez ainsi récupérer tout ou partie du capital si les bénéficiaires n’acceptent pas le bénéfice de celui-ci.

Elle obéit aux mêmes règles de cotisations que dans le cadre de l’assurance décès temporaire.

Quelques généralités concernant l’assurance décès

La fiscalité de cette assurance est identique à celle de l’assurance vie, elle est avantageuse. Aucun droit de succession à régler jusqu’à 152 000 euros par bénéficiaire.

À noter : quand l’assurance décès ne mentionne pas de date d’échéance, des options peuvent être proposées comme la revalorisation du capital, garantie invalidité ou arrêt de travail, rente éducation…
Bon à savoir : l’assurance décès peut prémunir le souscripteur en cas de perte d’autonomie sous forme de garantie complémentaire, une rente lui est versée servant à payer les frais liés à l’invalidité.

L’assurance obsèques

Elle est destinée au règlement des obsèques uniquement et ce quel que soit le contrat souscrit en prestations personnalisées ou en capital. L’objectif de cette assurance est de libérer vos proches de la somme à débourser pour vos obsèques en constituant un capital qui sera utilisé uniquement dans ce but.

Suivant la formule choisie, vous pouvez également les décharger de toute l’organisation et du paiement de vos obsèques en vous en préoccupant de votre vivant, en collaboration avec un opérateur funéraire.

C’est une manière de vous assurer du déroulement de vos funérailles selon vos désirs.

Vous pouvez avoir accès à différents modes de cotisations pour constituer votre capital : versements mensuels, trimestriels, semestriels ou annuels, versement en une seule fois ou versements en viagers.

À noter :le montant du capital constitué est versé sous 48 heures, une fois le décès bien signalé, aux bénéficiaires ou à l’opérateur funéraire.
Bon à savoir : sa fiscalité est identique à celle de l’assurance vie.

Comparer pour faire le bon choix

Le mieux pour choisir entre ces deux contrats d’assurance, obsèques ou décès, est de comparer différentes offres afin de repérer plus facilement celle qui vous convient le mieux.

N’oubliez pas de comparer leurs modalités de fonctionnement, le tarif des cotisations, et les conditions de rachat. Dans tous les cas, la transmission du capital est la même dans les deux cas puisque ces deux assurances sont assimilées à l’assurance vie.

À noter : si vous souhaitez prévoir vos obsèques dans leurs moindres détails, seul le contrat d’assurance obsèques en prestations personnalisées sera adapté à cet objectif.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires