Comment choisir son entreprise de pompes funèbres en 10 points ?

1
507
Rire-300x245 Comment choisir son entreprise de pompes funèbres en 10 points ?
"Il dit du mal de nous, le gars de Funéraire Info ?" - "Non, juste de toi"

Un décès : drame qui éprouve toujours, qu’il soit arrivé ou simplement annoncé. Un décès veut dire parcours du combattant administratif. Un décès veut dire aussi obsèques, et pompes funèbres. C’est le moment de choisir une société. Comment faire ?

  1. Si possible, anticipez, préparez, vérifiez

Un décès est un moment compliqué de la vie, et les familles ont parfois l’impression qu’on leur impose un parcours du combattant, voire un marathon, à cette occasion. Alors qu’ils espèrent que le rendez-vous aux pompes funèbres résoudra tout, et qu’ils pourront ensuite se recueillir auprès de leur cher disparu, les familles ont la désagréable surprise de s’entendre demander toutes sortes de papiers, allant du livret de famille au titre de concession. Préparez ces documents en avance. Vous-même, pour vos descendants, tenez vos archives.

  1. Écoutez les conseils…

N’hésitez pas à demander conseil, pour le choix d’une société de pompes funèbres, à des amis qui ont eu à affronter cette épreuve. Ils sauront vous dire si ils ont été satisfaits ou non. De même, lorsque vous vous rendez à une cérémonie d’obsèques, observez la façon de travailler des employés. Si elle vous plaît, n’hésitez pas à demander de quelle société il s’agit. Il est toujours plus facile de choisir celui dont on apprécie le travail.

  1. … Mais méfiez-vous des conseils

Si le décès survient en établissement hospitalier, et qu’un employé vous conseille ou vous déconseille telle ou telle société de pompes funèbres, NE L’ECOUTEZ SURTOUT PAS. Le personnel hospitalier doit observer une stricte neutralité, sous peine de sanctions lourdes, et s’il se permet de donner un conseil, voire de forcer un peu la main, c’est qu’il touche une commission. C’est de la corruption de fonctionnaire.

Dans ce cas, n’hésitez pas à signaler son comportement, soit auprès d’une association de consommateurs, soit auprès du préfet, ou par courrier adressé au Procureur de la République. De même, si on vous oblige à opter pour une société de pompes funèbres, ou que quelqu’un l’appelle pour vous, sans vous consulter, REFUSEZ LA PRESTATION, appelez une autre société de pompes funèbres, et si votre interlocuteur se montre insistant, n’hésitez pas à appeler la police.

Lire aussi :  Chronique Toussaint du monde : L'exotisme au coeur du souvenir

Sachez que seules la police ou la gendarmerie peuvent appeler d’autorité une société de pompes funèbres, dans des circonstance précises, investigation médico-légale ou décès sur la voie publique, et uniquement pour les prestations de transport de corps.

  1. Faites attention au sens du service et à la disponibilité

Pour un premier contact, n’hésitez pas à demander à la société de pompes funèbres de se déplacer. Des équipes doivent être disponibles sept jours sur sept, vingt quatre heures sur vingt quatre, des porteurs pour transporter le défunt, bien entendu, mais aussi un conseiller funéraire pour vous répondre.

  1. Exigez un devis clair

Le devis est obligatoire et sans engagement. Exigez qu’il vous soit détaillé et expliqué poste par poste, et méfiez-vous des faux amis : une entreprise de pompes funèbres est obligée par la loi à vous donner le détail de ses prestations, mais pas des intervenants tiers.

Ainsi, vous pouvez obtenir un devis à un prix défiant toute concurrence, mais avoir la surprise de recevoir une facture de crématorium supplémentaire. Quoique rares, ces pratiques existent.

  1. Comparez ce qui est comparable

Renseignez vous sur les sociétés de pompes funèbres, leur positionnement, leurs éventuelles spécialités, et choisissez en fonction de vos besoins. Inutile d’aller comparer le devis d’une société de pompes funèbres discount sur le web et celui d’une société haut de gamme avec corbillard à cheval : on ne parle pas du tout de la même chose.

  1. Sachez faire la différence entre une explication et un argumentaire de vente

Le conseiller funéraire a un devoir de conseil auprès des familles dont il a la charge, mais aussi de vente auprès de sa société, quoique l’éthique demande à ce que ce soit avec modération. Son travail est donc de vous proposer des prestations adaptées à vos besoins, de vous informer sur celles dont vous ignoriez l’existence, mais méfiez-vous de la vente. Par exemple, un conseiller funéraire ne doit jamais vous conseiller tel ou tel cercueil, ni commenter votre choix.

  1. Faites confiance à votre instinct
Lire aussi :  La nature assassine : Le tsunami japonais

Le conseiller funéraire va vous accompagner dans une épreuve, vous allez lui confier votre défunt. Laissez parler votre instinct : choisissez une société en laquelle vous avez confiance, même si elle est un peu plus chère. Prendre une société parce que son devis est le plus bas, et en laquelle vous n’avez aucune confiance, c’est courir à la catastrophe.

  1. Faites confiance à votre assistant funéraire

Votre choix est fait, vous avez opté pour une société de pompes funèbres. Maintenant, faites confiance à votre conseiller funéraire. C’est un professionnel expérimenté, tenu au secret professionnel, qui ne juge pas. Posez lui vos questions, même si elle vous semblent idiotes, et surtout, informez-le de tout ce qui peut sembler important. Un conflit grave dans la famille ? Parlez en au conseiller funéraire, qu’il puisse prendre ses dispositions afin que tous se passe bien.

Après tout, vous avez choisi de lui confier une personne qui vous est chère, alors faites lui confiance.

  1. Vérifiez la facture

Une facture de pompes funèbres ne doit présenter qu’un seul type de surprise, les agréables. Un devis et un bon de commande doivent être dressés « au pire » c’est à dire avec les sommes maximum que vous aurez à payer. Devis, bon de commande et facture doivent avoir des montants égaux, ou bien la facture peut avoir un montant inférieur, jamais supérieur.

Les prestations imprévues, une exhumation par exemple, doivent vous être avisées aussitôt, et un nouveau devis doit vous être présenté avant d’effectuer les travaux.

Si d’aventure l’on vous présentait une facture au montant supérieur à celui du devis, payez le montant indiqué sur le devis.

N’oubliez pas votre droit le plus fondamental :

« La famille a le libre choix de son entreprise de pompes funèbres »

Et n’oubliez pas la règle d’or :

« La seule question idiote est la question qui restera sans réponse parce qu’on n’a pas osé la poser »

Votes !

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE