«Death is a star», la mort, sa vie, son œuvre…

0
320

Nous avions oublié vous signaler la sortie d’un livre publié le 17 octobre 2012 aux éditions Flammarion intitulé “DEATH IS A STAR“, d’Agnès Michaux et Anton Lenoir et il faut noter que les PFG de Strasbourg avaient invité fin novembre les auteurs à la Librairie Quai des Brumes.

En plus de 700 articles et 1000 personnalités, Agnès Michaux et Anton Lenoir proposent Death Is a Star, une anthologie iconoclaste, une errance noire et amusée, une vanité joyeusement ténébreuse où l’humour côtoie l’étrangeté romantique et l’élégance macabre, où se rencontrent Houdini et les Bee Gees, Walt Disney et Chris Marker, Jamie Lee Curtis et Emily Dickinson, Philip K. Dick et Flaubert, J.M.W. Turner et Hooch, Tom Jones et Marcus Licinius Crassus, Épictète et Stanley Kubrick, Ian Curtis, Shakespeare et David Vincent…

Death Is a Star – 464 pages – Prix de vente public : 19,90 €, en vente dans toutes les bonnes librairies et sur internet!
Nous n’allons pas manquer de lire le livre, le chroniquer, et faire une interview de l’auteur!

death-is-star-197x300 «Death is a star», la mort, sa vie, son œuvre...
death is star

Morceaux choisis

Blague de fin

Un homme ouvre un bar en face d’un cimetière et, à l’entrée de son établissement, inscrit la phrase suivante : « Quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse, on est mieux ici qu’en face. »

Le curé de la paroisse répond en mettant le mot suivant à l’entrée du cimetière : « Quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse, tous ceux qui sont ici viennent d’en face. »

La plus vieille pierre tombale du Père-Lachaise

Elle se trouve en bordure de l’avenue Circulaire, dans la 60e division. C’est celle d’une certaine Reine Févez, dont nous ne savons que peu de choses. Elle serait née en avril 1757 et fut l’épouse de Valentin Robert (1753-1833), fils d’un négociant de Bar-le-Duc, à qui elle donna huit enfants. Reine mourut à l’âge de quarante- sept ans, le 8 juin 1804, dans l’ancien VIIIe arrondissement de la capitale. Sa tombe fut reprise en 1973, à la fin de la concession et ses cendres, transférées à l’ossuaire l’année suivante. La pierre tombale de Reine Févez ne se trouve probablement pas à l’endroit d origine.

Lire aussi :  Devis obsèques à domicile : Que dit la loi ?

On peut encore y lire : « Ci-gît Dame Févez, épouse de V-J. Robert, négociant, décédée le 19 prairial an XII, âgée de 49 ans, 3 mois – En terminant sa vie elle nous laisse. Nos regrets ne la quitteront jamais ».

Le mot de la fin – Charles Chaplin

« Pourquoi pas ? Après tout, elle lui appartient. »

(Après que le prêtre, penché sur son lit de mort, avait prononcé les paroles rituelles : « Puisse le Seigneur avoir pitié de votre âme. »)

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE