Enterrements low cost, pompes funèbres : ce secteur où la loi est rarement respectée

0
405

Comme tout le monde, UFC-Que Choisir a appris ces derniers jours que les services funéraires de la ville de Paris vont proposer des funérailles “low cost” au prix d’appel de 789 euros… S’il est trop tôt pour se faire une idée de la qualité de cette prestation, notre association a commencé à s’intéresser au marché des pompes funèbres en 2007 – 2008.

À l’époque, ce qui nous a frappés, c’est l’absence quasi-systématique de devis, comme l’évoquait une de nos enquêtes parue à l’automne 2008.

Dans ce genre de situation, quand un consommateur vient de perdre un proche, il peut être trop ému et fatigué pour penser à demander un devis ou à faire jouer la concurrence… Or, nos recherches ont montré que les opérateurs funéraires facturent souvent des prestations superflues.

Pour que les consommateurs s’y retrouvent, UFC-Que Choisir avait demandé aux pouvoirs publics de mettre en place un modèle type de devis, dans lequel les prestations obligatoires et facultatives étaient bien distinctes… Ce qui a été fait par le sénateur du Loiret Jean-Pierre Sueur le 23 août 2010.

8761340382104 Enterrements low cost, pompes funèbres : ce secteur où la loi est rarement respectée

viaEnterrements low cost, pompes funèbres : ce secteur où la loi est rarement respectée – le Plus.

Votes !
Lire aussi :  Chronique Toussaint du monde : L'exotisme au coeur du souvenir

LAISSER UNE RÉPONSE