Ephéméride du 23 novembre

0
366

Aujourd’hui

Pas de journée internationale répertoriée

Défunts du jour

Philippe-Noiret-235x300 Ephéméride du 23 novembre
Philippe Noiret

En 2006 nous quittait Philippe Noiret. Acteur de cinéma et de théâtre, il nait dans une famille lettrée de la petite bourgeoisie. Propulsé au théâtre par Jean Vilar et Gérard Philippe en 1953, il tourne au cinéma à partir de 1955. C’est son rôle dans Alexandre le bienheureux qui le rend célèbre, suite à quoi il tournera dans des films cultes comme La grande bouffe, ou l’Etau sous la direction de Hitchcok. Il obtiendra un premier César pour son rôle dans Le Vieux Fusil. Acteur dans plus de cent vingt films, il est populaire auprès du public également pour sa voix et son élégance.

Louis-Malle Ephéméride du 23 novembre
Louis Malle

En 1995 s’éteignait Louis Malle, grand cinéaste Français. Issu d’un milieu très aisé, il est éduqué dans des pensionnats huppés, d’où il assiste à l’occupation. A l’issue de ses études, il est embauché par le commandant Cousteau pour réaliser Le monde du silence, palme d’Or à Cannes. Son premier film de fiction en tant que réalisateur est Ascenseur pour l’échafaud. Son refus de juger, dans ses films, est à l’origine de nombreux scandales, comme celui qui suivit Lacombe Lucien, une histoire de collaborateur presque malgré lui. Exilé aus Etats-Unis, il reviendra en France pour y tourner ses derniers films, parmi lesquels Au revoir les enfants. Il restera également réalisateur de nombreux documentaires.

Roald-Dahl-300x221 Ephéméride du 23 novembre
Roald Dahl

En 1990 disparaissait Roald Dahl, écrivain britanno-norvégien né au pays de Galles, auteur de romans et de nouvelles, qui s’adressent aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Parmi ses œuvres les plus célèbres, on peut citer Charlie et la Chocolaterie, adapté plusieurs fois au cinéma, ainsi que des recueils de nouvelles grinçantes Kiss Kiss et Bizarre, bizarre (Someone like you).

Lire aussi :  Décès un 28 octobre, éphéméride
André-Malraux-241x300 Ephéméride du 23 novembre
André Malraux

En 1976 mourait André Malraux, écrivain, homme d’action, homme politique et intellectuel français. Il gagne l’Indochine où il participe à un journal anticolonialiste et est emprisonné en pour trafic d’antiquités khmères. Revenu en France il transpose cette aventure dans son roman La Voie royale et atteint la célébrité avec la parution en 1933 de La Condition humaine, un roman d’aventure qui obtient le Prix Goncourt. Militant antifasciste, André Malraux combat aux côtés des Républicains espagnols. Son engagement le conduit à écrire son roman L’Espoir, et à en tourner une adaptation filmée. Il rejoint la Résistance et participe aux combats lors de la Libération de la France. Après la guerre, il s’attache à la personne du général de Gaulle, joue un rôle politique au RPF, et devient après le retour au pouvoir du général de Gaulle, ministre de la Culture de 1959 à 1969. Il écrit alors de nombreux ouvrages sur l’art comme Le Musée imaginaire ou Les Voix du silence et prononce des oraisons funèbres mémorables comme lors du transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon. En 1996, pour le 20e anniversaire de sa mort survenue le 23 novembre 1976, ce sont les cendres de Malraux qui sont à leur tour transférées au Panthéon.

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE