Grand prix de l’humour politique, catégorie “Humour noir” ?

1
649
220px-Najat_Vallaud_Belkacem_à_Lyon Grand prix de l’humour politique, catégorie "Humour noir" ?
Najat Vallaud-Belkacem a pris une très sérieuse option pour le prix de l'humour politique 2013, dans la très sous-représentée catégorie "Humour noir"

Il est des métiers ou l’erreur arrive forcément. Parmi eux, la politique, bien sûr : songez, des dizaines de dossiers à suivre, des lois à élaborer, des mesures à prendre, des lieux à visiter, sans cesse en activité, sans arrêt sur la route. C’est pour cela que l’on a inventé les assistants. Ils sont payés pour être la mémoire du pouvoir, rappeler aux ministres ou ils sont et à qui ils parlent.

Néanmoins, leur tâche peut s’avérer compliquée, à cause de l’exiguïté de certains locaux et du groupe dense qui se forme autour dudit ministre.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre du droit des femmes, en a fait la tragique mésaventure vendredi. Tandis qu’elle visitait le centre médico-judiciaire de Lorient, écoutant avec grand intérêt les explications d’un chef de service, elle lui a demandé si les enfants qui étaient reçus dans ledit service établissaient un lien de confiance tel qu’ils éprouvaient l’envie de revoir les médecins par la suite. Embarras de l’intéressé, qui finit par répondre « Alors… Moi, non, puisque je suis médecin légiste ».

Madame Vallaud-Belkacem semble dores et déjà qe positionner pour le prix de l’humour politique 2013, ou la catégorie « Humour noir » est très sous représenté. Souhaitons lui bonne chance.

Votes !
Lire aussi :  Chronique, la nature assassine : Katrina

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE