Poisson d’avril !

22
3202

desole-300x225 Poisson d'avril !

Hier, premier avril, jour traditionnel des blagues, nous nous étions dis, petits farceurs que nous sommes, que nous allions en faire trois. Trois petits canulars cachés au milieu de l’actualité, qui continuait, de façon parfois dramatique.

La première blague est passée inaperçue, c’est l’éphéméride, composé de personnages de notre enfance à qui nous faisions subir les derniers outrages pour leur trépas. Personne ne l’a vu, ce n’est pas très grave, on a beaucoup ri à l’écrire, et c’est l’essentiel.

La deuxième vous a fait rire, c’était celle sur la Smartbox Obsèques. Au passage, nous remercions la société Smartbox pour sa contribution involontaire à cette plaisanterie potache, nous espérons qu’ils ne nous en voudront pas. Certains nous ont fait remarquer que cela existait chez un opérateur, pas à l’identique toutefois.

La troisième, comment dire… La troisième blague concernait la Final Exit Tax. Une idée du directeur de la publication, qui lisait un article sur les exilés fiscaux et qui a laissé son imagination déborder. C’est le rédacteur en chef, votre serviteur, qui l’a écrit, et nous avions pris le parti de faire un vrai poisson d’avril, à savoir quelque chose d’énorme, d’incroyable, en restant sérieux comme des Papes. Mauvais exemple : le Pape François est prompt, paraît il, à rire et raconter des blagues.

Le problème, avec la Final Exit Tax, c’est qu’on nous as crus. Pour tout vous dire, à l’instant ou je vous parle, plusieurs dizaines de personnes sont connectées au site, en train de transformer en rumeur ce qui n’était qu’une plaisanterie.

Lire aussi :  Signification des monnaies sur les pierres tombales américaines

Nous ne voulons surtout pas disserter ici sur l’image d’un gouvernement dont on est prêt à croire, un premier avril, qu’il veut se muter en détrousseur de cadavres, ni même argumenter sur le bon ou le mauvais goût de notre blague.

Donc, la Final Exit Tax est un canular du premier avril, un poisson, ni ce gouvernement, ni aucun autre avant ou après lui ne s’en prendra aux morts, parce qu’il y a des limites à tout, et nous sommes désolés si certains ont attrapé un ulcère à cause de nous.

521966_623622040985949_1173282788_n Poisson d'avril !

Votes !

22 COMMENTAIRES

  1. ah pitin j’y ai cru…merde alors ils nous pondent tellement de merde qu’a la fin on ne sait plus si c du lard ou du cochon…mais mefier vous quand meme ce poisson d’avril a éguiser la haine envers notre pésident….et je suis sur que bien d’autre encore y croit puisque l’info et le lien circule sur facebook! bien imaginer quand meme mais ces cons risquent bien d’y trouver quelque chose d’interressant…! on ne l’espere pas tout de meme!

     
  2. bien qu’étant assez ouvert d’esprit, je pense que votre directeur de publication est un con.
    Nous ne sommes vraiment pas dans une époque ou ce genre de plaisanterie est à faire. Beaucoup de personnes, notamment les personnes agées y ont cru. De ce côté là, bravo car le canular à très bien fonctionné et pour cause mais il n’en demeure pas moins qu’à mes yeux il y a autre chose à faire que ce genre de connerie.

     
    • Étant assez ouvert d’esprit j’ai publié votre commentaire!
      Le con directeur de la publication 🙂
      PS: Juste le jour ou l’exécutif a décidé de baisser le plafond du quotient familial à partir de 2014… vous allez voir on va y arriver…

       
      • Votre canular existe toujours sur votre site… Pourquoi ? Vrai ou faux ?
        La seule solution restant est de ne plus regarder votre site. Comment vous croire maintenant ?
        Adieu !

         
  3. Il y a tellement de bruits quiu courent, que l’on peut se dire qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Si la fumée n’existe pas merci de leur en avoir donné l’idée à ceux du gouvernement qui en cherchent désespérement, et qui seront contents d’en avoir trouvé une grâc e à vous.C’est aller chercher la connerie très très loin !

     
    • Yves bonjour
      Je ne pense pas que le gouvernement lise Funeraire-info pour trouver des idées. C’est les retraites, la sécu, le statut des fonctionnaires qui vont être à l’ordre du jour…
      C’était juste un poisson d’avril

       
      • Tout à fait d’accord avec les personnes qui ont posté. Faut vraiment être totalement brûlé de la cervelle pour jouer ainsi avec le feu et donc la mort. Vous ne pouviez pas ignorer que cette information allait vite faire le tour du net, surtout que nos gouvernants sont capables de tout pour récupérer de l’argent dans la poche des français. Je ne vous félicite vraiment pas. Il est des blagues ou des poissons d’avril avec lesquelles on ne doit pas jouer surtout dans votre cas et les sujets spécialisés dont vous traitez. Lamentable …

         
  4. “ni ce gouvernement, ni aucun autre avant ou après lui ne s’en prendra aux morts, parce qu’il y a des limites à tout”…. là, pardon, on est carrément chez les bisounours…. parce que des enterrements à 4000 euros, c’est quoi, sinon faire les poches des morts et les taxer??? si les citoyens ont si bien “réagi” à ce poisson d’avril, c’est qu’ils n’en peuvent plus d’être taxés, ponctionnés, rasés, ratiboisés de partout… les citoyens payent 10 FOIS l’impôt à chaque étape de leur vie (impôt sur le revenu, contributions, cotisations, TVA, redevance télé, taxe habitation, retraites, pensions de réversion, successions, enterrements…) sur ce qu’ils ont gagné UNE SEULE FOIS dans leur vie… et la coupe commence à être pleine….

     
  5. Bien m’en a pris : j’ai purement et simplement foutu ce texte à la poubelle. Non pas tant parce que je n’y croyais pas, mais parce que l’idée me paraissait trop morbide pour importuner mes correspondants (plus de 520 à ce jour) avec de telles infos.
    On peut rire de tout, mais la mort est trop souvent synonyme de souffrance pour l’entourage pour que l’on puisse en aborder l’idée avec autant de désinvolture minable.
    Peut-être ferez-vous mieux la prochaine fois ?
    L’ÉVEILLEUR.

     
    • Mon bon monsieur, merci pour votre commentaire
      Un philosophe disait: “On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui.” Pierre Desproges
      vous êtes sans doute n’importe qui
      Vous êtes sur Funéraire-Info un journal sur le funéraire et c’est un poisson d’avril, lisez juste l’ensemble de nos publications
      Bonne nuit l’endormeur
      Funéraire-Info

       
  6. Votre poisson d’avril vient de ressortir sur le mur facebook d’une amie. J’ai bien tout lu, j’ai écarquillé les yeux et je me suis dit : “non, ce n’est pas possible….” Je suis donc allée vérifier l’info et j’ai vu votre explication de poisson d’avril ! Merci, au final, j’ai bien ris, je dois avoir le même sens de l’humour (de merde) que vous !!! Ah, et j’en suis fière de mon sens de l’humour 🙂

     
    • Bonsoir Emmanuelle
      C’est pas un humour (de merde) c’est de l’humour (avec un H) mais sans doute un fond de vérité….un Pacs entre Desproges, coluche et le Luron, quand l’humour n’était pas politiquement incorrecte!
      Funéraire-info

       
  7. Bonjour, pour info votre “blague” tourne encore sur fb le 01.12.2013.
    Alors effectivement vous êtes un journal humoristique, mais avouez que vous vouliez faire le buzz, vous saviez très bien que cet article ferait rapidement le tour, et ne serait pas lu uniquement par vos lecteurs. Vous dites que le gouvernement ne lit pas votre journal, mais avec le net ça va vite, la blague a forcement tournée aussi chez les politiciens. Peut être n’avez vous pas prévue autant d’impact … c’est possible.
    Je pense qu’on peut rire de tout, mais je trouve que c’est dangereux à notre époque de donner ce genre d’idée à un gouvernement qui a déjà peu de scrupule. Vous dites que l’Etat ne s’en prendra pas aux morts car il y a des limites … alors que tout le monde sait qu’ils en sont capable.
    Et sans agressivité, je vous dit juste que j’espère que le jour où ses lois arriveront, vous pourrez dormir tranquille … Mais vous avez bien ri, c’est le principal.

    Cordialement

     
  8. Et elle tourne encore sur facebook en 2014
    je viens de commenter avec un lien vers ce méa culpa
    heureusement que j’ai pris le temps de chercher.

     
  9. Je trouve complètement débile ce genre d’informations. J’ai failli avoir une crise cardiaque ! J’en suis en nage ! Je viens de passer des heures à chercher la confirmation de la final exit tax et je suis enfin tombée sur ce site qui dément.
    Je cherchais initialement des infos pour la crémation de mon bébé décédé il y a 30 ans et enterré au préalable ! J’ai 57 ans, suis en mauvaise santé et ai vendu ma maison. N’ayant pas encore trouvé de nouvelle maison où prendre ma retraite, j’ai déposé mes liquidités sur un compte. En cas de décès, j’ai lu sur votre article que a famille serait dépossédée de 50% de mes fonds en banque ! Un comble ! Les économies de toute ma vie ! Je viens de voir que votre info mensongère et débile date du 1er avril 2013 et est encore visible le 22/04/14 ! Monsieur Guillaume Bailly, permettez-moi de vous dire que vous n’êtes pas conscient du mal que vous pouvez faire ! En tapant sur google “concession cimetière terme fini solutions”, je suis tombée en 6 lignes url sur votre site débile et j’y ai cru et en ai eu des palpitations au cas où je décéderais prochainement en donnant la moitié de mes liquidités à l’état en non à mes 3 enfants ! Je ne connaissais pas votre site et n’ai pas envie de l’explorer davantage ! Salut !

     
  10. C’est regrettable. J’ai le sens de l’humour mais là vous poussez un peu loin. Dans ma petite ville de banlieue, beaucoup y croit à cette “final exit taxe”. Les proches du candidat FN ont pris le relais, sauf qu’il n’ont pas présenté cela du tout comme une farce. Mais comme une réalité qui pointait son nez. Monsieur Guillaume Bailly, il est du devoir de l’honnête homme de vous combattre. Par tous les moyens.Si vous aviez du cran et étiez, en conséquence, un homme brave et responsable, vous démissionnerez ! Vous avez utilisé les réseaux sociaux pour nous salir, nous allons en faire de même, sauf que la critique à votre égard ne sera pas une farce, et sera légitime. Mais était-ce vraiment une farce ? Était-ce vraiment un hasard de pondre un canular de ce type juste avant les élections municipales ? Permettez-moi d’en douter. Je ne vous salue pas, j’espère que vous perdrez votre emploi minable.

     
    • Monsieur bonjour!
      C’est un blague qui date du 1er avril 2013 soit plus d’un an avant les municipales de 2014… Vous devez avoir un tout petit sens de l’humour… pour une blague de potache demander une démission?
      Je vous souhaite un bon dimanche
      Eric

       
  11. Nous sommes le 20 août 2014, et votre “connerie” tourne encore par mails groupés, et même si on s’en tape des coïncidences avec les évènements politiques, c’est une honte de foutre la frousse aux gens de cette façon ! On y croit, bien-sûr ! puisque le lien vers votre “blague du siècle” est bien davantage diffusé, que le lien du démenti qui avoue que c’est un poisson (bien pourri, depuis le temps), d’avril. Je ne connaissais pas votre site auparavant, maintenant je le connais, et en éxécrable !

     
  12. Le Monsieur qui demande votre démission, a raison ! Lorsque vous lui répondez que c’est exagéré “pour uen petite blague de potache”, mais les conséquances en sont pas celles identiques, si elle avait été racontée dans l’enceinte close d’un salon après le repas, par le beauf de la famille ! Là ça tourne sur les réseaux sociaux et sur les mails groupés. Et le témoignage de la mère qui a perdu son bébé, est l’exemple parfait des conséquances que peuvent avoir vos “blagues de potaches”.

     
  13. Le Monsieur qui demande votre démission, a raison ! Lorsque vous lui répondez que c’est exagéré “pour une petite blague de potache”, mais les conséquances ne sont pas celles identiques, si elle avait été racontée dans l’enceinte close d’un salon après le repas, par le beauf de la famille ! Là ça tourne sur les réseaux sociaux et sur les mails groupés. Et le témoignage de la mère qui a perdu son bébé, est l’exemple parfait des conséquances que peuvent avoir vos “blagues de potaches”. Imaginez que cette femme soit en plus de sa mauvaise santé médicale, en mauvaise santé morale et vive seule, vous ne pesez même pas les conséquences sur des décisions tragiques qu’elle pourrait prendre, sur un coup de tête, A CAUSE DE VOUS.

     
  14. Le lecteur qui demande votre démission, a raison ! Lorsque vous lui répondez que c’est exagéré “pour une petite blague de potache”, mais les conséquences ne sont pas celles identiques, si elle avait été racontée dans l’enceinte close d’un salon après le repas, par le beauf de la famille ! Là ça tourne sur les réseaux sociaux et sur les mails groupés. Et le témoignage de la mère qui a perdu son bébé, est l’exemple parfait des conséquances que peuvent avoir vos “blagues de potaches”. Imaginez que cette femme soit en plus de sa mauvaise santé médicale, en mauvaise santé morale et vive seule, vous ne pesez même pas les conséquences sur des décisions tragiques qu’elle pourrait prendre, sur un coup de tête, A CAUSE DE VOUS.

     

LAISSER UNE RÉPONSE