Montebourg, Yahoo, Dailymotion, les PFG, Armor Lux et moi, la (mauvaise) humeur

1
388

Le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, s’est opposé à la prise de participation de l’américain Yahoo dans Dailymotion, filiale d’Orange. Et dans le funéraire ?

arnaud_montebourg_se_rhabille_pour_la_france_7800_north_626x-213x300 Montebourg, Yahoo, Dailymotion, les PFG, Armor Lux et moi, la (mauvaise) humeur
Arnaud Montebourg, candidat à la troisième édition de Master Chef ?

« Si les ricains n’étaient pas là, nous serions tous en Germanie, à parler de je ne sais quoi, à saluer je ne sais qui » haranguait il y a de cela quelques années le Tribun Sardou. Bon, le premier général américain à bondir sur le sable des plages normandes, après que celles ci eussent été convenablement expurgées d’opposition teutonne, s’est exclamé « Lafayette, nous voilà », ancien rappel d’une dette qu’ils mirent un point d’honneur à honorer, alors qu’en France, demandez à un collégien de vous expliquer qui étais le Marquis de Lafayette, et rions ensemble pour ne pas en pleurer.

Aujourd’hui, on est toujours copains avec les ricains, et c’est comme les vrais copains de la vie, on se perd, on se retrouve, on se dispute, on se réconcilie, mais même brouillés, on se passe un coup de fil ému quand un cinglé fait exploser des bombes. Parce que le monde n’est pas en guerre, à l’instant ou j’écris, hormis cette métaphorique « guerre économique » que nous nous livrons pacifiquement. Celle-ci a l’avantage, dirons certains, de ne pas être réglementée par les accords de Genève, mais par ceux de l’OMC, beaucoup plus coulants. Donc, les ricains sont nos copains, mais des camarades sans scrupules, un peu comme votre meilleur ami dont vous savez qu’il n’hésiterait pas une seconde à vous piquer votre femme si l’occasion se présentait.

Ainsi, récemment, les ricains ont essayé de prendre des participations dans Dailymotion, filiale d’Orange, mais fort heureusement, le Ministre Montebourg s’est productivement redressé. Il a donc interposé son corps athlétique et sa marinière Made In France entre l’infatué bouffeur de hamburger et la faible agrume, qui n’a pas manqué de s’offusquer. Il faut dire que cela fait longtemps qu’Orange est devenue une femme adulte et indépendante, elle n’est plus la petite France Télécom, mais que voulez-vous, papa Montebourg n’arrive pas à s’y faire.

Lire aussi :  Spécialistes et communautaires, l'avenir des pompes funèbres ?

On vous passera les détails, les excuses plus ou moins ânonnée par le Ministre Montebourg, qui a redressé la barre en invoquant la complicité de Pierre Moscovici, qui se demandait ce qu’on lui voulait, pour en venir, après cette digression impressionnante, à la question qui nous taraude : quid du groupe OGF, numéro un français du secteur funéraire, si un fond de pension américain s’avisait de s’en faire un hamburger ?

arnaud-montebourg-free-mobile-alcatel-lucent-300x212 Montebourg, Yahoo, Dailymotion, les PFG, Armor Lux et moi, la (mauvaise) humeur
"Otez-moi d'un doute, les gars de Funéraire Info, ils se paieraient pas ma tête, ce n'est pas leur genre, tout de même ?"

C’est avec consternation que les salariés du groupe présent à l’époque se souviennent de l’irruption des buveurs de Cola dans l’atmosphère feutrée et recueillie du funéraire Français : après avoir acquis la société, pris quelques bénéfices, les ricains avaient vendu le patrimoine immobilier de la société, avant de la revendre.

Et si ils revenaient ? Les morts français devraient ils payer les retraites américaines ? Voilà qui pourrait faire de redresser les morts dans leur cercueil, et c’est pour cela que nous interpellons Monsieur le Ministre Montebourg, qui en matière de redressement est un connaisseur. Avant que vous n’émettiez l’idée, Monsieur le Ministre, non, je ne pense pas qu’Armor Lux sera intéressée par le marché du capiton de cercueil.

C’est ainsi que s’achève cet édito, de manière un peu abrupte, je vous le concède, mais que voulez-vous, ce n’est pas donné à tout le monde d’être productif.

Votes !

1 commentaire

  1. – Jeudi 16 mai. Histoire de la crémation.
    « Religion, idéologie et hygiène : la pratique de la crémation en France et en Italie (XIXe-XXe siècle.»
    Par Serenella Nonnis-Vigilante, maître de conférences en Histoire contemporaine à l’Université Paris-XIII, professeur associé à l’EHESS de Paris dans le Master 2 Européen « Santé, Population, Politiques sociales ».

     

LAISSER UNE RÉPONSE