Pompes funèbres et cadeaux de fin d’année : questionnements

0
533

Bientôt les Fêtes de fin d’année, et toujours la même question lancinante aux pompes funèbres : et nous, là dedans ? Cadeau ou pas cadeau ?

Cadeaux d’entreprise : la grande ambiguïté

fh_137-282x300 Pompes funèbres et cadeaux de fin d'année : questionnementsLes cadeaux d’entreprise se font aux fournisseurs, aux clients et aux apporteurs d’affaire. C’est du moins l’usage. Dans le cas des fournisseurs, aucun problème : offrir une boîte de chocolats au commercial qui vous vend les cuves pour vos caveaux sera, au pire, interprété comme une marque de générosité et de satisfaction. Après tout, c’est LUI qui devrait vous offrir des chocolats, avec toutes les commissions qu’il gagne grâce à vous. Mais, plaisanterie mise à part, il est bon parfois de sortir des rapports commerciaux, une façon de dire aux gens qu’on travaille aussi avec eux parce qu’ils sont sympathiques et qu’on les aimes bien.

Le cas d’une famille est plus compliqué. Offrir une boîte de chocolats à des endeuillés peut être interprété comme une prise à la légère de leur peine. Quelques friandises dans un panier, au comptoir d’accueil, voire sur la table du bureau de réception, suffiront à marquer le coup sans ostentation.

Le cas particulier des prescripteurs

HF001_lr-200x300 Pompes funèbres et cadeaux de fin d'année : questionnementsReste le cas particulier des prescripteurs : théoriquement, ils n’existent pas. Ou plutôt, si, les familles, qui sont seules susceptible de vous suggérer à des endeuillés dans le besoin. Offrir un cadeau, à Noël, à la famille DuponT, dont vous avez enterré le grand-père le mois dernier, et qui vous a envoyé la famille DuponD qui venait de perdre sa grand-mère est il acceptable ?

Vous vous exposez à deux types de réactions. La première, simple, qui est celle de la famille qui se dirait « Bon, c’est gentil de sa part. » La seconde, au contraire, qui est de se dire « je n’ai pas fait ça pour ça, et je ne veux pas du prix de la mort ». Les deux se rencontrent et se défendent, mais dans le doute, il vaut mieux s’abstenir, Noël ou pas.

Lire aussi :  Vaudou : Je vous emmène dans le Bayou

Par contre, quelle que soit la période de l’année, passer un petit coup de fil à la famille qui vous as conseillés, la remercier de sa confiance et l’assurer que vous vous occuperez bien de ses amis sera toujours très bien perçu.

Les institutionnels

MS002_Funeral_Director-300x256 Pompes funèbres et cadeaux de fin d'année : questionnementsToute l’année, vous travaillez avec des mairies, des hôpitaux, maisons de retraites, cliniques, ce qui rend le casse tête de fin d’année épineux : cadeau ou pas. La loi leur interdit strictement de conseiller de quelque manière que ce soit les familles sur le choix de leur entreprise de pompes funèbres, et vos rapports, même si ils sont cordiaux sur le plan humain, doivent rester, professionnellement parlant, dénués de toute ambiguïté.

A quel titre alors leur faire un cadeau ? Pour les remercier de leurs courtoisie ? Est-ce que ce présent, tout modeste fut-il, ne pourrait pas être interprété comme une sollicitation de favoritisme ? C’est, dans ce cas, à la direction de l’établissement de poser des règles claires. Elles n’existent pas dans les services, preuve en est des visiteurs médicaux qui, un temps, se promenaient dans les couloirs d’hôpitaux avec des croissants frais à destination des soignants, mais sont strictes dans le milieu funéraire. Un agent d’amphithéâtre, dans un hôpital, qui serait pris en train, ne serait-ce que d’appuyer le choix d’une société de pompes funèbres par une famille, et qui aurait accepté ne serait-ce qu’une boîte de chocolats de ladite société de pompes funèbres, risque dix ans de prison, 150 000 euros d’amende, l’interdiction à vie d’exercer son métier, voire la suppression de ses droits à la retraite. Même si, dans les faits, les peines sont rarement appliquées ou même les infractions constituées.

Les cadeaux de fin d’année, aux pompes funèbres, sont un terrain miné. A la question : faut il en faire, ou pas ? Nous serons tentés par une réponse de Normand : pt’ét ben qu’oui, pt’ét ben qu’non… au cas par cas. Et vous, est-ce que vous vous posez ce genre de problèmes ? Comment y répondez-vous ?

Pour faire des cadeaux à vos amis croque-morts, là, pas de soucis, vous avez le droit, rien de tel que la boutique Funeral humour, vous y trouverez tout ce qu’il faut. Nous leur avons « emprunté » les photos qui illustrent cet article. LIEN

Votes !

LAISSER UNE RÉPONSE