Requéte en annulation de l’examen de thanatopraxie 2011 : du nouveau

3
1250

Justice1-300x296 Requéte en annulation de l'examen de thanatopraxie 2011 : du nouveau Nous vous avions fait part, le 14 juin, des rumeurs contraires qui couraient autour de l’annulation de l’examen de thanatopracteur 2011 et de nos vérifications. Une demande en annulation avait été faite par divers collectifs, portant des accusations de malversations.

Au jour d’aujourd’hui, nous savons de source sûre que l’instruction du dossier est close, sauf nouveaux éléments, et que le juge a mais sa décision en délibéré. En cas de recevabilité des demandes, l’examen serait purement et simplement annulé.

Régis Narabutin, secrétaire du SPTIS, a attiré notre attention sur le fait que les organisateurs de l’épreuve, mis en cause, continuent de faire passer les épreuves pratiques. Il nous a fait parvenir cette déclaration, que nous reproduisons.

Monsieur Narabutin tient à préciser que cette déclaration est totalement indépendante de ses fonctions au sein du syndicat des Thanatopracteurs et n’engage par conséquents pas ce dernier.

« Nous tenions à ajouter, non pas pour ajouter de l’huile sur le feu mais juste pour préciser un fait, que les organisateurs de l’épreuve continuent à faire passer des élèves à l’examen pratique au mépris de la procédure en cours qui n’a , à l’heure actuelle, toujours pas statué sur l’annulation ou non de l’épreuve écrite de fin 2011 !Donc, à moins d’être complètement inconscient ou irrespectueux de la procédure en cours, je serais curieux de voir leur réaction  dans le cas où la décision finale vienne annuler l’examen et qu’il faille annoncer aux élèves reçus que, finalement, ils ont passé cette épreuve pour rien…
Car à bien y réfléchir et sans vouloir nous substituer à une décision de justice, il semblerait logique qu’en cas d’annulation, les reçus d’aujourd’hui aient à repasser l’intégralité de l’examen sans pouvoir faire valoir leur acquis de la pratique et encore moins le fait qu’ils aient passé un examen qu’ils n’auraient à priori pas dû passer puisqu’ils connaissaient l’existence d’une procédure visant à son annulation ?!Nous ne possèdons pas non plus une boule de cristal mais nous pensons que tout cela est  savamment calculé , il n’y a qu’à voir la date de passage de l’examen écrit de cette année qui est prévu pour novembre au lieu du traditionnel mois de décembre qu’impose la loi à ce sujet et c’est sans parler du Décret sorti le 10/08 qui précise que les inscriptions à l’écrit doivent se faire entre le 1er août (soit avant la parution dudit décret!) et la mi septembre…
Et pendant qu’on y est on va aussi vous révéler que les écoles ne doivent plus fournir une attestation de fin de stage théorique pour le passage de l’écrit mais une attestation d’inscription au stage théorique c’est à dire qu’une personne peut très bien faire valoir cette attestation sans jamais suivre ne serait-ce qu’un seul jour de formation (même si ce n’est pas dans son intérêt j’en conviens)….Alors peut-être que la finalité de cet empressement à faire passer les épreuves pratiques réside dans le fait qu’au cas où l’examen soit annulé, il est facile de tenter d’expliquer que les élèves, pour la plupart, ont été reçus à l’examen pratique et que les annuler serait une catastrophe morale et financière pour chacun d’eux?
Si une telle décision venait à être prise il n’est nul besoin d’être devin pour en comprendre les conséquences ne serait-ce qu’au niveau des responsabilités et des prises de décision de chacun.
Les “organisateurs” sont ils au-dessus des lois ? L’avenir nous le dira , c’est certes une extrapolation mais quand on connait ses saints , vous connaissez la suite!
Calculateurs les “organisateurs”  me direz-vous? Non, simplement un coup de poker doublé d’un tour de force, c’est quitte ou double!
Cette si célèbre formule de croupier s’applique à merveille à la situation du moment vous ne trouvez pas?…
“Rien ne va plus faites vos jeux”, mais les jeux ne sont pas encore faits…. »

Vous pouvez retrouver ICI notre article du 14 juin

Votes !
Lire aussi :  Thanatopraxie : Sexe et sentiments, la vie privée impossible ?

3 COMMENTAIRES

  1. Les candidats peuvent s’inscrire avec un certificat de début de stage mais devront également fournir une attestation de fin de stage alors où est le problème? Et quel est l’intérêt pour une école de présenter des candidats qui n’ont pas suivi un seul cours?

     
  2. On est bien d’accord et c’est ce que je marque dans le texte si vous lisez bien, toutefois je serais curieux de connaitre votre position au sujet de la demande de ce Collectif et du bien-fondé de son recours ainsi du fait que les évaluations pratiques continuent au détriment d’une procédure en cours…

     
  3. Je ne vois pas comment je pourrais avoir un avis sur le bien fondé de ce recours, étant donné que je n’étais pas présente le jour de l’examen. Je n’en sais pas plus que ce qui a été rapporté par les uns et les autres et pour ce qui concerne les évaluations, c’est le CNT qui les organise et je n’en fais pas encore partie.
    J’espère avoir satisfait votre curiosité. Quant à moi, je me demande toujours en quoi cela pose un problème que les candidats fassent leur inscription alors qu’ils n’ont pas terminé leur formation théorique.

     

LAISSER UNE RÉPONSE