Saint-Pierre de Plesguen. L’ouverture du crématorium reportée en 2014

2
578

Le 13 décembre, les Saint-Pierrais ont découvert un panneau sur le portail du futur crématorium indiquant qu’un permis de construire a été délivré le 15 novembre dernier.

L’enquête publique est prévue en février, pour une ouverture programmée à la fin du premier semestre 2014.Des craintes«C’est en allant au travail que les habitants ont découvert cette pancarte », s’insurge Bernadette Lemonnier, présidente de l’Association de Défense des intérêts des Saint-Pierrais Adispi. « Il y a eu une seule réunion publique, en avril 2011. Ce n’est pas suffisant. » Depuis le début, cette association se bat contre l’installation de ce crématorium à la Basse-Rougeolais, dans les bâtiments existants, sur un terrain de 24 493 m2.

Et ce, pour plusieurs raisons. Les citernes de gaz, qui seront installées pour alimenter le four, les inquiètent. Ils ne veulent pas non plus voir leurs biens immobiliers se dévaluer à cause du crématorium à proximité. Et ils ne croient pas en la viabilité du site, proche de celui de Saint-Malo, ouvert l’an dernier.Citernes enterréesLa société OGF, désignée par la municipalité pour gérer ce futur crématorium, estime qu’il a toute sa place à Saint-Pierre. En 1980, cette technique représentait 0,9 % des obsèques. Elle atteint désormais 31 % au plan national. « Elle sera de 40 % avant 2020. C’est une tendance qui va augmenter dans les trente prochaines années. » La société pense atteindre les 400 crémations, sur un secteur entre Rennes nord et Saint-Pierre. Au sujet des citernes de gaz, Philippe Baron précise que les particuliers qui n’ont pas le gaz de ville, en ont aussi. « Celles-ci seront enterrées et végétalisées. »

Lire aussi :  Ted Bundy : Le tueur en série nécrophile

130201171304901_65_000_apx_470_ Saint-Pierre de Plesguen. L’ouverture du crématorium reportée en 2014

viaSaint-Pierre de Plesguen. L’ouverture du crématorium reportée à mi-2014 – – ouest-france.fr.

Votes !

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE