Arthur C Clarke, « Rendez-vous avec Rama », les extra-terrestres arrivent

0
191
rendez vous avec rama arthur c clarke 2

L’annonce de la découverte, par la NASA, de possibilité de vie sur un satellite de Saturne est le prétexte idéal pour vous inciter à (re)lire « Rendez-vous avec Rama » de Arthur C Clarke. Un des meilleurs romans sur une rencontre entre l’humanité et les extra-terrestres, parce qu’il est aussi réaliste que, finalement, frustrant.

rendez-vous-avec-rama-arthur-c-clarke-186x300 Arthur C Clarke, "Rendez-vous avec Rama", les extra-terrestres arriventLa vie ailleurs ?

La Nasa avait laissé planer le suspense en annonçant une conférence de presse sur de nouvelles découvertes menées par la sonde américaine Cassini. L’agence a finalement annoncé jeudi soir que Cassini avait détecté de l’hydrogène dans un panache de vapeur émanant de fissures dans l’épaisse couche de glace d’Encelade, une lune de Saturne, qui ne peut s’expliquer que par des réactions hydrothermales propices à la présence de la vie.

Bon, la découverte en soit est frustrante, mais n’a rien d’étonnant. Il faut se faire à l’idée que, de notre vivant du moins, si une rencontre se fait entre l’humanité et une forme de vie extra-terrestre, ce sera une forme de vie bactériologique dans noter voisinage immédiat.

Les rencontres entre l’humanité et les extra-terrestres, pourtant, on fait fantasmer les auteurs de science-fiction depuis des dizaines d’années. De HG Wells, qui imagine une Guerre des Mondes, à Steven Spielberg, plus optimiste sur une Rencontre du Troisième Type, le sujet est récurrent. Y compris chez le Pape de la Hard Science, Arthur C Clarke.

Arthur C Qui ?

Arthur C Clarke est un écrivain de science-fiction, écrivain scientifique, futurologue, présentateur télé, explorateur sous-marin et inventeur britannique. Si tout le monde connaît « 2001, Odyssée de l’Espace », dont Stanley Kubrick a fait un magnifique film, Clarke a alissé une œuvre considérablement plus vaste, tant dans le domaine littéraire que scientifique.

Lire aussi :  Le livre de la mort, Guillaume Bailly déshabille la faucheuse

Ainsi, il a participé à l’invention du radar, et créé le concept de satellite géo-stationnaire, sans qui les téléphones portables aujourd’hui n’existeraient pas.

Rendez-vous avec Rama

Ecrit en 1973, le livre reste d’une étonnante modernité et d’un réalisme sans faille.

« 2130. Un objet spatial non identifié est localisé dans le système solaire : c’est un cylindre aux proportions extraordinaires – 30 km de long -, et qui se déplace au tiers de la vitesse de la lumière – 100 000 km/h. Il sera baptisé Rama. La curiosité cède cependant le pas à l’effarement quand l’équipage du vaisseau spatial « Endeavour » parvient à pénétrer dans son habitacle. Car cet « Artefact », qui semble n’avoir jamais subi la moindre altération du temps, contient en son sein un véritable monde miniature. Son exploration minutieuse révèle en effet une mer, des reliefs, des routes, des villes… Un univers de silence et de non-vie, où tout semble d’une haute technologie et pourtant vieux de millions d’années ! Qui peut bien être aux commandes de Rama ? »

L’idée du livre, c’est que les explorateurs, qui disposent d’un temps limité puisque Rama va quitter le système solaire, découvrent monts et merveilles… qu’ils en comprennent pas, puisque Rama a été bâti par une civilisation complètement différente de la nôtre.

Alors ?

Alors, le livre reste encore aujourd’hui une référence, qu’il faut absolument avoir lu si on aime la science-fiction, ou que l’on s’intéresse à l’exobiologie (si vous ne savez pas ce que c’est, c’est que le sujet ne vous intéresse pas) ou bien, tout simplement, si la rencontre avec une forme de vie extra-terrestre vous intrigue.

Lire aussi :  Jean d'Ormesson, l'héritage des mots en ses plus belles citations

A noter qu’avec Gentry Lee, un petit écrivaillon dénué de talent, Arthur Clarke, devenu vieux et faible, a donné trois suites à Rama. Stupides et niaises, elles ne valent pas le papier sur lequel elles ont été écrites et trahissent complètement le propos du livre original.

Pour acheter le livre : « Rendez-vous avec Rama » Arthur C Clarke, éditions J’ai Lu, 253 pages, 5 euros.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here