Atteinte à l’intégrité du cadavre après un soin de conservation ?

0
1550
valise thanatopracteurs

Aïe aïe aïe, ça c’est le genre d’article sur lequel personne n’aime tomber. Et surtout pas vous, les entrepreneurs de pompes funèbres… et les thanatopracteurs. »Atteinte à l’intégrité du cadavre après un soin de conservation « ? Comment cela est-il possible?

Vous vous savez ce qu’est un acte de thanatopraxie, mais les familles, elles, l’ignorent la plupart du temps. Et parfois, cela a des conséquences désastreuses.

Myriam Vibien a perdu son fils de 23 ans dans un accident de voiture en juillet dernier à Peipin, dans le Sisteronais. Affaiblie et choquée, elle dénonce aujourd’hui un abus de faiblesse de la part des pompes funèbres en charge des obsèques de son fils. Pourquoi ? Un acte de thanatopraxie a été réalisé, et selon elle, sans son consentement, et surtout sans l’en avoir informée. Les mots utilisés sont criants et durs, dans l’article en référence que vous trouverez, l’on parle même « d’effraction du corps ». Elle lance aujourd’hui une pétition afin d’alerter les pouvoirs publics. Une demande prise au sérieux par le gouvernement.

De l’importance de l’information et des formations

On ne le répétera jamais assez, mais n’importe quel organisme de formation vous le dira : vendre un soin, cela s’apprend. Des modules consacrés à la thanatopraxie font partie de la formation de conseiller funéraire, comment cela a-t-il pu se produire ? Pour Cédric Ivanès, président du Syndicat professionnel des Thanatopracteurs Indépendants et Salariés, vendre un soin de conservation est très compliqué, car il est difficile d’expliquer clairement les choses aux familles sans avoir à rentrer dans des détails techniques.

La thanatopraxie : atteinte à l’intégrité du cadavre ?

Il existe trois techniques de soins mortuaires : la glace carbonique, les équipements réfrigérants et la thanatopraxie, explique l’article. Bon pour la glace carbonique, on repassera, je serai curieuse de voir où cela est encore pratiqué, et pour quelles raisons…

Lire aussi :  Pompes Funèbres Philippe, retour aux sources du projet

Le problème c’est que le décès d’un jeune personne est d’une brutalité sans nom, l’acte de thanatopraxie vient s’apposer à cette brutalité. Tout semble échapper à cette maman a qui il aurait fallu, avec beaucoup de tact expliquer ce qui allait se passer. Une mauvaise publicité pour le funéraire, pour la thanatopraxie et un travail de deuil qui va être difficile d’entamer.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here