BD : Zombies de Olivier Péru, les morts vivants bien français

0
479
Quoi de mieux, l’été, que de lire des bandes dessinées ? On vous propose ce samedi de découvrir une intéressante série de Bds avec des zombies dedans, signées Olivier Péru et plusieurs dessinateurs.

La saga zombi d’Olivier Péru se décline en un cycle de trois bandes dessinées, un prologue, et une série à part, Zombie Néchronologie, constituée d’histoires uniques à chaque tome.

L’auteur

Avec plus de 500 000 livres vendus, traduits dans plusieurs pays (Allemagne, États-Unis, Italie, Espagne, Pays-Bas, Russie…), Olivier Peru est un auteur au profil étonnant, capable d’écrire aussi bien que de dessiner, il fait partie d’une nouvelle génération de créateurs œuvrant dans plusieurs domaines. Romancier, illustrateur, scénariste et dessinateur de BD, il explore en mots et en images l’art de conter des histoires.
Il signe de nombreuses séries BD : Zombies, Les Elfes, Oracle, Nosferatu, Assassin, Mjöllnir, Lancelot (éditions Soleil).

Zombies, la saga originale

L’être humain ne règne plus au sommet de la chaîne alimentaire. Les zombies lui ont volé sa place et rien ne semble pouvoir les arrêter. Est-ce la fin de l’Humanité ? Pas sûr… pour certains ce n’est qu’un recommencement. Que six milliards d’êtres humains couverts de mouches essaient d’en tuer quelques autres ne change pas grand-chose au sens du mot civilisation. C’est ce que réalise Sam, un homme qui ne doit son salut qu’à Smith & Wesson et à un peu de chance. Il a fui les grandes villes et laissé sa fille derrière lui. Pourtant, maintenant que le silence règne sur les Etats-Unis, il la croit toujours en vie… Et sa conscience, traîtresse jusque-là chloroformée, lui rappelle que rester humain c’est garder espoir. Il doit la retrouver, il ne survivra qu’ainsi. Autant chercher un brin de paille dans une botte d’aiguilles.

Lire aussi :  Frédéric Beigbeder, une vie sans fin : et si nous décidions de ne pas mourir ?

Excellente, la trilogie s’est vue enrichie d’un numéro 0 en guise de prologue, La Mort et Le Mourant : LaPointe, acteur canadien de série B, pour qui le futile a meilleur goût que l’essentiel, poursuit son existence comme si de rien n’était. Invité d’honneur à un festival de cinéma d’horreur, il se retrouve piégé en Russie. Seul en territoire zombie, il comprend qu’il n’a rien d’un héros quand la réalité rejoint la fiction. Avoir tué des centaines de mort-vivants dans des films ne le rend pas meilleur qu’un autre. Aujourd’hui, plus de scénario, de doublures ou de trucages. Pourtant il doit jouer le rôle de sa vie : Celui de sa survie.

Zombies Nechronologie

La série dérivée est basée sur le principe « un album, un personnage, une histoire ». Le premier album, « Les Misérables », raconte l’histoire d’un garde du corps, celui du Président de la République, et s’offre pas moins que François Hollande en vedette invitée. Avec le rôle que Péru fait jouer à Hollande, on se demande comment l’album n’a pas été interdit…

Le second se passe dans un bunker aménagé par des fans de jeu vidéo. Un massacre jouissif.

Alors ?

Alors, si vous aimez la bande dessinée, et que vous n’êtes pas allergique aux zombies, ces albums sont amenés à devenir des classiques du genre. Sinon, n’hésitez pas à y jeter un œil : les scenarii sont bien faits, les dessins, quoique les dessinateurs changent régulièrement, toujours à la hauteur. Et puis voir un François Hollande pleutre destitué et humilié, il n’y a plus que la BD qui peut se le permettre…

Lire aussi :  L'aide au deuil animalier chez les enfants

BD_Zombies-Nechronologies-T2-748x1024 BD : Zombies de Olivier Péru, les morts vivants bien français

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here