Cercueil en carton, ABCremation au Père Lachaise ?

2
1196
Crématorium du Père-Lachaise (75)
Les cercueils en carton font débat dans le milieu funéraire. Jusqu’ici dubitatif, le crématorium du Père Lachaise s’ouvre désormais à ces produits, sous certaines conditions que nous explique François Michaud-Nerard.
Normes et homologations

François Michaud-Nerard, directeurs des Services Funéraires de la Ville de Paris, refusait jusqu’à présent la crémation des cercueils en carton au Père Lachaise. Qu’est-ce qui a changé ? « Nous ne refusions pas les cercueils en carton par plaisir ou idéologie, mais plus simplement parce qu’un certain nombre de points devaient être respectés ».

Monsieur Michaud-Nérard précise « La première chose, c’est que ces cercueils doivent avoir des poignées, pas des poignées décoratives, mais utilitaires, qui puissent être utilisées pour déplacer un cercueil et le défunt. » point qui n’étais pas forcément respecté sur les premiers modèles « Évidemment, les normes doivent être respectées. Le cercueil doit être constitué de matériaux homologués, et le modèle assemblé doit répondre aux normes en vigueur. » un dernier point est imposé « Au Père Lachaise, nous procédons à l’introduction du cercueil par poussée effectuée par un bras mécanique. Nous imposons donc un test de résistance sur cette poussée, afin de constater que le cercueil ne s’écrase pas. Nous le faisons autant par souci de sécurité que par éthique : nous n’avons pas l’intention d’imposer cette vision aux familles ».

Des modèles homologués
cercueils-carton-300x225 Cercueil en carton, ABCremation au Père Lachaise ?
Quelques cercueils en carton

Le premier modèle accepté au Père Lachaise est le cercueil proposé par ArtCoffin, société française qui a fait le choix de faire fabriquer en Chine « ArtCoffin a répondu à toutes nos demandes. Sur la solidité, cela n’a rien d’étonnant, le modèle fait plus de vingt millimètres d’épaisseur, et est renforcé par d’épais panneaux de contreplaqué ».

Lire aussi :  Le 1er Salon Funéraire Grand Sud avec la Dépêche du Midi en septembre

L’autre modèle, historiquement premier sur le marché, celui d’ABCrémation, fabriqué dans l’Est de la France, constitué exclusivement de carton, a dû patienter le temps que la législation s’adapte « La fabricante, Madame Sabatier, nous a fournis tous les documents quand aux normes. Les tests sont en cours en conditions réelles  à l’heure ou nous parlons (ce jeudi matin, NDLR). Si son cercueil répond aux critères que nous demandons, les cercueils ABCrémation seront acceptés au Père Lachaise dans quelques semaines, le temps que le dossier soit validé ».

Une crémation aura lieu demain au Père Lachaise, avec un cercueil en carton « Oui, un modèle de chez ABCrémation » qui n’est pas encore homologué ? « Il manque les vérifications mécaniques, mais l’introduction demain se fera par un autre système, à skis, à titre exceptionnel ».

La fin de la polémique autour des cercueils en carton et le début d’une nouvelle étape pour ce produit ? En tout cas, si le crématorium du Père Lachaise, qui fait figure de référence dans la profession, lève le cordon sanitaire, il sera de plus en plus difficile pour les autres de justifier un refus.

Propos recueillis par Guillaume Bailly

Le site de ABCrémation se trouve ici.

2 COMMENTAIRES

  1. un ancêtre ,cousin de notre branche , VESSAT justin en 1908 fut l’inventeur d’un système de cercueil en béton
    armé ,et de caveau en béton armé ,il avait déposé ,des brevets . vu dans le journal officielle de la république
    Française . cette branche de famille VESSAT , avais une boutique ,au quartier st-georges à périgueux ,dordogne
    face au cimetière st georges de périgueux , ils était durant 3 générations marbrier funéraires .
    ce fut un VESSAT michel qui à construit ,un caveau vessat au cimetière du nord à périgueux , c’est mon grand-père
    georges VESSAT qui lui en à fait commande. de la belle ouvrage …de qualité . l’établissement fut racheté par
    la famille RIGOULET . 161 BD DU PETIT CHANGE 24 000 PERIGUEUX.

  2. Le crématorium du Père Lachaise : La référence absolue en matière de validation de sécurité pour tous les cercueils (autres que le bois) car leur règlement intérieur exige le respect des la norme NF80-001 (partie 1 et 3) établi à partir de tests menés auprès d’un laboratoire agréé par le COFRAC mais aussi le respect d’une batterie de 4 tests supplémentaires de caractérisation du cercueil établis en fonction des caractéristiques spécifiques des équipements de crémation du site.

    1. Le cercueil doté d’une charge de 80kg et précipité d’une hauteur de 1.10m doit résister à la chute.

    2. Le cercueil placé devant la porte ouverte d’un four à une température de 650°C ne doit pas s’enflammer durant les 40 premières secondes.

    3. Le cercueil doté d’une charge de 80kg soumis à 3 reprises à la poussée du vérin d’introduction dans le four équipé d’un patin de 14cm x7cm doit résister tandis que l’entrée du four est obstruée.

    4. Une déchirure opérée dans le fond du cercueil doté d’une charge de 80kg sur une profondeur de 5mm par un objet tranchant en saillie sur la rampe d’accès au foyer ne doit conduire à aucune déstructuration du cercueil.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here