Cercueil en carton rouge dans le Gard

8
1263

Tout le monde connait Brigitte Sabatier, la patronne d’AB Crémation, qui, depuis 2008, a décidé de fabriquer et commercialiser des cercueils en carton pour les crémations. Nous l’avons rencontré sur de nombreux salons pour présenter son produit, dont le plus connu est le cercueil avec les coquelicots. A Funéraire-Info, nous ne sommes pas « écolos-bobos-béats », mais nous aimons l’idée et la volonté de Brigitte pour faire connaitre son produit.

Retour dans le passé

Le 7 novembre 2013, M. Jean-Paul Fournier, sénateur UMP du Gard, posait une question écrite à M. le ministre de l’intérieur sur la commercialisation des cercueils écologiques en carton, autorisée depuis l’arrêté du 12 mai 1998 portant agrément d’un matériau pour la fabrication de cercueil. Evoquant aussi le fait que ces cercueils n’ont aucune raison de détériorer le matériel de crémation, comme certains crématoriums le prétendent actuellement et demandant à la fin au ministre ce qu’il entend mettre en place pour garantir la survie de cette filière qui tend à se développer.

Début décembre 2013, à Paris, se tenait une réunion avec des représentants de plusieurs fédérations professionnelles, des fabricants de cercueils en carton et des fabricants de fours. L’encrassement des systèmes de filtration des crématoriums, l’absence de poignées, l’apport calorifique nul du carton, ou des problèmes de moindre résistance en cas d’humidité avaient été souligné. La question avait été transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé

Le 19 juin 2014. Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé, évoquant plusieurs cas, où l’emploi de ces cercueils se serait révélé incompatible avec les caractéristiques des crématoriums, du fait notamment de la taille des cendres volantes émises lors de la crémation. En conséquence, afin d’éviter d’endommager leurs installations, certains exploitants de crématoriums sont amenés à refuser ce type de cercueils. Ce choix relève de la gestion de leur équipement et n’apparaît pas contraire à la réglementation funéraire. Annonçant aussi, un projet de réglementation en cours de finalisation substitue au régime des agréments, une procédure faisant appel à l’accréditation.

Lire aussi :  Fédération Française de Crémation, motion d’orientation de 2018

1er juillet 2014, André Nalle, gestionnaire du Crematorium d’Alès-Saint-Martin à Saint-Martin-de-Valgalgues envoyait une lettre aux pompes funèbres de la région annonçant que le crématorium refusait à compter du 1er Juillet 2014 les cercueils en carton… Évoquant des raisons de sécurité suite à l’installation du nouveau four et poursuivant par : Cette décision n’est pas contraire à la réglementation funéraire et relève du choix du gestionnaire.

 Expulsion du Cercueil en Carton d’un crématorium du Gard

Depuis de longues années Brigitte Sabatier tentait d’évangéliser la profession en assurant la promotion de son produit novateur, Jean-Paul Fournier, sénateur UMP du Gard avait mouillé sa chemise en posant une question écrite en évoquant même une sorte de patriotisme économique chère à Arnaud Montebourg, pour garantir la survie de cette filière qui tend à se développer…

Cette interdiction va sans doute porter un coup d’arrêt à la commercialisation du cercueil en carton dans cette région qui avait vu la naissance de ce nouveau concept. Une seule question se pose, l’initiative du crématorium de Saint-Martin-de-Valgalgues va-t-elle faire jurisprudence en attendant la nouvelle réglementation ?

Source: Une jeune correspondante de la région!

Cercueil-en-carton-rouge-218x300 Cercueil en carton rouge dans le Gard

8 COMMENTAIRES

  1. Et ils en sont toujours au même stade !
    Une ritournelle pour laquelle on ne peut pas être dupe depuis le temps que les cercueils en carton tournent dans la plupart des crématoriums en France. C’est clairement une affaire personnelle de quelques uns assis sur des privilèges et qui stagnent à une ère préhistorique du funéraire.
    Nalle, entreprises de pompes funèbres dans le Gard et pas que gestionnaire de créma. (en concurrence avec Mme Sabatier qui a également des pompes dans le Gard). Curieux non ?…
    Bref, ce qui me gène le plus c’est d’avoir cité AB Cremation dans votre article alors que dans le Gard il y a une autre société concurrente qui commercialise du cercueil en carton !
    Pourquoi ne serait-ce pas le leur qui est incriminé ?
    Lequel donc entraine des soit disant encrassement de four ?…
    Il faudrait mener un peu plus loin l’enquête il me semble.
    Ce raccourci peut être très préjudiciable et est un peu hâtif !
    Mais bon…

  2. Je suis contre les cercueils en carton pour plusieurs raisons. Le prix n’est pas aussi attractif que nous pourrions le croire, un cercueil en pin d’entrée de gamme peut largement rivaliser au niveau prix et largement le dépasser au niveau sécurité. Ne soyons pas étonnés du refus de certains crématoriums, aurait-on l’idée de mettre du carton dans sa cheminée ?? Et que dire de déposer un défunt dans un carton ? le minimum serait de lui offrir un cercueil digne de ce nom.

    • Je vous rejoins et tout à fait sur le prix. C’est de la poudre aux yeux que de faire croire qu’il est moins chère. En effet, les cercueils en pins/peuplier premier prix sont moins chère.

      Je ne parlerais pas du coté pratique. Le but n’étant non pas de dénigrer le produit, mais bel et bien de remettre les chose à leurs places. Cette histoire de cercueil en carton prend une tournure des fois qui est au delà du mauvais gouts. Tout comme les quelques inhumations qui ont été effectuées avec alors que ça n’est pas autorisé.

      Il est plus aisé de tirer à boulets rouges sur les entreprises de pompes funèbres et de les faire passer pour des vautours en parlant de marge que de se remettre en question et de se demander pourquoi le produit ne prend pas sa place sur le marché. Tout comme il faut arrêter de faire croire aux gens que les fournisseurs des cercueils en questions sont limites des associations à buts non lucratifs qui ne cherchent pas à faire de l’argent.

  3. Je ne pense pas que se soit la fin du cercueil en carton dans les gard, il faudra simplement se diriger vers les crématoriums voisins qui sont uniquement crématorium et pas pompes funebres. Comment à t’on pu donner la gérance d’un crématorium a des pompes funebres sans penser qu’un jour ou l’autre il y aurait conflit d’interet et qu’un monopole se redessine petit a petit au détriment d’une concurence indispensable dans la proffession. Arretons de chercher des problèmes technique dû à la combustion du carton ou à toutes autres idées farfelues, le problème est tout simplement financier!!!!!!
    Le manque a gagner qu’entrainerai la commercialisation et le développement du cercueil en carton derange certaine société de pompes funebres…. Voila la seule et unique raison!!!!!
    lorsque l’on vends des cercueils en tant que pompes funebres et que parellelement on est gestionnaire de crématorium, il est quand meme facile de comprendre d’où vient la problématique……
    Ensuite il est facile pour les sociétés réfractaires au cercueil carton de dire qu’il est aussi cher qu’un cercueil bois, il leur suffit de multiplier les marges par trois…… Enfin je rectifie mes propos ce n ‘est pas facile c’est tout simplement honteux!!!!!!!!!!!

    • Bonjour passionné ! je suis entièrement d’accord avec vous….. On ne peux pas être juge et partit, il est évident qu’un gérant de crématorium ne devrait pas être pompes funèbres en parrallèle, comment être impartial quand il y a en enjeu sa propre rentabilité commerciale ! Cette interdiction de cercueil en carton me semble cacher autre chose.
      En ce qui me concerne je ne suis pas forcement pour le cercueil en carton par contre je suis pour la liberté des familles et le respect de leur choix.
      Ne nous cachons pas derrière de fausse excusent le refus de ce cercueil n’est pas dû à des problème de sécurité ou de fonctionnement mais simplement dû a un probléme financier. Il est difficile en effet de justifier des marges extravagante sur du carton.
      Dans ce milieu funéraire il existe malheureusement encore trop d’abus aux familles. La profession qui fait bloc contre ce cercueil ne le fait pas pour de bonne raison.

  4. En aucun cas les crématoriums ne peuvent refuser le cercueil écologique en cellulose ou en carton. De plus les professionnels du funéraire sont formés pour établir au préalable un testament funéraire au même titre qu’un devis funéraire. L’ACEC peut vous fournir les éléments nécessaires et de plus amples renseignements pour une protection appropriée en cas de refus des crématoriums.
    AB crémation et son concurrent proposent le même cercueil à des prix différents donc à chacun sa politique commerciale qui néanmoins peut être négociée.

    • Si les commentaires sont diffamatoires, injurieux, qu’ils font de la publicité pour une entreprise, ou ne respectent pas la charte, oui. Mais généralement, ils ne sont même pas validés.
      Si non, alors c’est qu’il y a un problème avec le site, merci dans ce cas de nous le signaler.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here