COLLABO-SONG de jean Mazarin

0
474

Je viens d’éditer un bouquin de Jean Mazarin, Zazou, on discute pour la promotion, et il me dit :

  • ­Surtout mets par l’auteur de Collabo-Song dans la communication !
  • Merde, je ne l’ai même pas lu celui-là…

Et bien Jean Mazarin est un prince, avec le retour de son prochain contrat d’édition, il avait joint un exemplaire de son roman…

Les infos éditeurs :

collabo-song COLLABO-SONG de jean MazarinC’est la guerre. Paris est occupé par les Allemands. Épouse insatisfaite, Laure Santenac se laisse entraîner dans les soirées mondaines. Rencontres et manipulations s’enchaînent. Au printemps 1943, Laure disparaît pour toujours. Des années plus tard, les témoignages diffèrent. Laure Santenac, une victime ? Une femme du monde trop légère ? Une meurtrière ? Pire, une délatrice qui aurait vendu des innocents à la Gestapo ? Grand Prix de la Littérature policière pour Collabo-song en 1983, Jean Mazarin écrit également des scénarios pour la télévision, notamment des  » Cordier  » et  » Navarro « .

Premier détail, je suis passionné par cette période qu’est la seconde guerre mondiale, comme beaucoup mes grands-parents l’on vécu, j’ai entendu moult anecdotes, détails et secrets, ce qui a crée cet attrait.

Le principe du roman de Mazarin est simple, une simple question posée au début de ce livre : Qui est Laure Santenac ?

Diverses personne essaient d’y répondre, puis l’auteur nous narre la vie de cette femme, Elle est l’épouse d’un médecin avec lequel elle s’ennui, le toubib, lui a la réputation de séduire toutes les infirmières de l’hôpital. Laure passe ses journées avec une amie mondaine, elle va prendre un amant, côtoyer le tout Paris collaborationniste.

Elle va se lasser de son amant, en prendre un autre, ancien proxénète bossant pour les boches, vivre dans un monde hypocrite, asservit par l’occupant…

Elle est responsable de ses actes ?

Les comprend t-elle vraiment ?

Les nazis perdant du terrain, les truands gestapistes commencent à fuir, il est tant pour laure de se faire une place au soleil avant qu’au mieux les tondeuses soient mises en action, au pire se balancer au bout d’une corde… Elle retourne donc vers son bordeaux natal, mais au bout de quelques jours son amie lui demande de remonter de toute urgence, lorsque le destin est en marche, on ne peut plus l’arrêter.

Collabo-Song est une véritable petite pépite, un roman noir comme je les aime, chronique de salauds ordinaires en temps de guerre.

Une écriture fluide, avec une bonne trame historique, et surtout, « à l’ancienne » comme les Dard, Arnaud, Hélèna et consort de la grande époque, vous prenez une bonne claque à la fin.

Je ne sais pas si l’on peut encore le trouver, l’original date de 1982 chez Fleuve noir, la réédition de 1999 chez Zulma. Mais si un jour, lors d’un vide-grenier ou autre vous tombez dessus, n’hésitez surtout pas je m’en porte garant…

Par Sébastien Mousse

 Atelier-Mosésu COLLABO-SONG de jean Mazarin

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.