Collapse, le jeu de la fin du monde par Ubisoft

0
329

La société française de création de jeux vidéos, Ubisoft, propose depuis quelques jours un objet marketing assez unique sur le web : un programme gratuit, qui simule la fin du monde au départ de chez vous, causée par une épidémie dont vous êtes le patient zéro. Funéraire Info y a joué sur ses heures de travail…

Effondrement

« Collapse », qui peut se traduire en français par « effondrement », est un jeu flash sur PC basé sur Google Maps. Il s’agit en réalité d’une campagne marketing pour promouvoir la sortie de Tom Clancy’s The Division prévue le 8 mars. L’opération est co-réalisée par Ubisoft et l’agence BETC.

Un jeu, oui, mais aux interactions tout de même très limitées : quelques choix de temps à autre. Le principe en est simple : une souche inconnue de la variole fait son apparition, et vous êtes le patient zéro, le premier humain atteint. Le programme vous demande alors d’indiquer votre adresse, et, partant de la zone ou vous habitez, de sa densité de population, des axes de circulation, etc… Lance une pandémie qui provoque l’effondrement de la civilisation.

En partant d’une vue aérienne de votre quartier, le programme vous indique alors que, pris de violentes douleurs, vous êtes transporté à l’hôpital local. Des fenêtres d’information s’ouvrent au fur et à mesure. Par exemple, dès le début, vous apprenez que le nombre de lit par habitants étant limité, et qu’ayant contaminé déjà un certain nombre de personnes, vous n’avez pas d’accès aux soins hospitaliers.

Un réalisme terrifiant

Vous allez alors choisir, tout d’abord une pharmacie, toujours réelle et proche de chez vous, ou chercher des médicaments, puis un point ouvert par le gouvernement pour aller chercher un vaccin. Pendant ce temps, des points apparaissent sur la carte pour montrer les personnes que vous avez contaminées, et qui se sont ensuite contaminées entre elles. Au fur et à mesure, d’ailleurs, la carte s’élargit.

Dès les premiers morts, les autorités perdent le contrôle de la situation, face aux paniques et pillages. C’est assez amusant de voir qu’au bout de quelques jours, le supermarché ou vous avez l’habitude de faire vos courses est fermé faute de marchandises. Vous fuyez à l’étranger, et la pandémie devient mondiale.

Diverses informations apparaissent en temps réel, comme le nombre de morts par heure, qui passe rapidement de un à 4000, et un chronomètre. Malgré toutes mes précautions durant la partie, la civilisation s’est effondrée au bout de 27 jours.

Même les informations rassurantes deviennent inquiétantes. Vous apprenez ainsi que les centrales nucléaires, faute d’opérateurs humains, peuvent fonctionner pendant deux jours avant de s’éteindre automatiquement… Mais que la fin de l’électricité signifie fin des hôpitaux, des soins et accélération de la pandémie…

De la fiction ?

Certes, ce n’est qu’un jeu, on est loin de la rigueur scientifique d’un Jared Diamond par exemple. S vous avez lu son « effondrement » à lui, le  »jeu » d’Ubisoft vous paraîtra léger. Mais les information distillées sont réelles, et le programme tient lieu de suffisamment de facteurs pour paraître assez réaliste : l’épidémie ne se propage pas aussi vite selon que vous habitiez une petite ville de province à faible densité de population qu’au centre-ville d’une mégalopole, par exemple.

Toutes réserves bues, la simulation d’Ubisoft vous permettra de vous faire une idée de ce qui se produirait si un virus virulent venait à faire son apparition, et surtout, réaliser pourquoi la propagation d’un virus est la terreur de tous les gouvernements, ce qui les amène parfois à prendre des précautions disproportionnées.

Pour essayer Collapse, c’est ici.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.